Sortir des sentiers battus : recette du succĂšs

  • 21 dĂ©cembre 2022

  • Fabio Baranzini

  • Fabio Baranzini/Stephan Boegli

Le groupe de dĂ©monstration de danse et d’acrobatie « uni-2-tre » s’est fait un nom avec ses productions spectaculaires et insolites. Nous lui avons rendu visite Ă  l’entraĂźnement et avons cherchĂ© Ă  connaĂźtre la recette du succĂšs des Bernois.

uni-2-tre en bref

Groupe de dĂ©monstration de danse et d’acrobatie de Berne

PrĂ©sident : Manuel BrĂŒckel
Directeur technique, chorégraphe : Joram Weber
Membres : 26, 13 femmes et 13 hommes de différentes branches
Existe depuis : 1988

ReprĂ©sentations spĂ©ciales : Concert BĂŒetzer Buebe, Energy Air, Gymotion, SoirĂ©e suisse Gymnaestrada mondiale, World Gym for Life Challenge

Pour en savoir plus sur le groupe de démonstration : uni-2-tre.ch

– PublicitĂ© –

Vendredi midi dans l’une des nombreuses salles de gymnastique de l’Uni Bern. Joram Weber (30), directeur technique et chorĂ©graphe du groupe de dĂ©monstration de danse et d’acrobatie « uni-2-tre », ouvre l’entraĂźnement. Durant les premiĂšres minutes il apprend Ă  ses collĂšgues une nouvelle chorĂ©graphie de danse qui sera prĂ©sentĂ©e l’étĂ© prochain Ă  la Gymnaestrada. Le groupe de dĂ©monstration « uni-2-tre » fera l’ouverture de la soirĂ©e suisse et animera la soirĂ©e. Weber, qui a ses racines sportives dans le breakdance et fait partie de l'Ă©quipe depuis six ans et demi, guide les participants pas Ă  pas Ă  travers la chorĂ©graphie. Dans un premier temps sans musique et ensuite avec. « Faites des mouvements plus amples et avec plus de Groove. Ne soyez pas trop braves », lance-t-il. On reprend encore une fois. Weber frappe dans les mains et dĂ©clare.

« C’est dĂ©jĂ  beaucoup mieux ! Filmez-vous en train de danser et voyez l'effet que cela produit. »

Nous voulons raconter une histoire.
Joram Weber chorégraphe

Le courage d’innover

Ce n’est pas un hasard si « uni-2-tre » s’inspire de formes de mouvement inhabituelles et ne se focalise pas sur des exercices et Ă©lĂ©ments gymniques classiques. C’est justement ça le concept du groupe fondĂ© en 1988 par des Ă©tudiantes et des Ă©tudiants de l’universitĂ© de Berne. « Nous voulons que nos reprĂ©sentations soient un show que nous chorĂ©graphions de A Ă  Z. Nous cherchons Ă  raconter une histoire et accordons beaucoup de valeur Ă  la dramaturgie et l’interaction avec le public. C’est ainsi que nous nous distinguons de beaucoup d'autres formations et nous n’hĂ©sitons pas Ă  essayer des choses qui peuvent paraĂźtre bizarres ou inappropriĂ©es au premier abord. Quand on prĂ©sente ces Ă©lĂ©ments inhabituels avec conviction, l’effet de surprise est garanti », c’est ainsi que Joram Weber explique la recette du succĂšs du groupe.

Un groupe hétérogÚne

Vu que l’approche d’« uni-2-tre » est diffĂ©rente de celle de beaucoup d’autres groupes de gymnastique, il n’existe pas de profil d’exigences prĂ©cis pour les personnes qui souhaitent en faire partie. « Nous sommes un groupe extrĂȘmement hĂ©tĂ©rogĂšne. Nous avons des gymnastes, des danseurs et des gens de la gymnastique rythmique, mais nous avons Ă©galement toujours des personnes qui ont un parcours sportif complĂštement diffĂ©rent et qui viennent par exemple du football », dĂ©clare Manuel BrĂŒckel (24). Il effectue actuellement son Master en sciences du sport Ă  l’Uni Bern avec des racines sportives dans le Parkour. Il a rejoint « uni-2-tre » il y a deux ans. « Je devais entraĂźner la gymnastique aux agrĂšs pour mes Ă©tudes et j’ai vu quelques membres d’uni-2-tre dans la halle. Ce qu’ils faisaient m’a plu et Ă  un moment donnĂ© j’ai pu faire un essai », explique BrĂŒckel, qui entre-temps est devenu prĂ©sident du groupe et s’occupe surtout des questions d’organisation.

Manuel BrĂŒckel et Joram Weber

Au Hallenstadion et au Letzigrund

Il y a de quoi faire. D’une part parce que le groupe, composĂ© de 26 personnes – 13 hommes et 13 femmes – est relativement grand et demande donc beaucoup de coordination. Et d’autre part parce que les reprĂ©sentations d’« uni-2-tre » sont actuellement trĂšs demandĂ©es. Toutes ne peuvent toutefois pas ĂȘtre acceptĂ©es pour des raisons de calendrier. 

Pourquoi le nombre de demandes est si grand ?  Au cours des derniĂšres annĂ©es « uni-2-tre » s’est fait un nom avec ses reprĂ©sentations exceptionnelles et a prĂ©sentĂ© quelques shows spectaculaires. Ils ont par exemple participĂ© au challenge « Gym for Life », organisĂ© tous les quatre ans, font partie du Gymotion au ZĂŒrcher Hallenstadion, se sont produits cette annĂ©e Ă  l’Energy Air Ă  Thoune et Ă©taient prĂ©sents au concert des BĂŒetzer Buebe au Letzigrund. Ils ont mĂȘme Ă©tĂ© engagĂ©s pour un spectacle Ă  l’étranger. À Duisburg ils se sont produits au Sportgala.

Il y a toujours parmi nous des personnes avec un parcours sportif complÚtement différent.
Manuel BrĂŒckel PrĂ©sident «uni-2-tre»

À chacun ses propres atouts

Entre-temps nous en sommes Ă  la seconde partie de l’entraĂźnement du vendredi. Maintenant il ne s’agit plus de chorĂ©graphie mais d’acrobatie en couple. Ici aussi un nouvel Ă©lĂ©ment est appris – un portĂ© plein d’élan. Le timing est trĂšs important, le dĂ©roulement du mouvement doit ĂȘtre exĂ©cutĂ© de maniĂšre fluide et synchrone. Ce n’est pas si facile. 

Cette fois c’est Joram Weber qui donne les instructions. Marisa Moser et Ufuk Dursun se chargent de la chorĂ©graphie de cette partie. Tout comme pour les chorĂ©graphies « uni-2-tre » mise sur les compĂ©tences des membres pour Ă©laborer les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments. Chacun a ses propres atouts et son passĂ© sportif. C’est la seule maniĂšre de crĂ©er un spectacle exceptionnel. Et c’est prĂ©cisĂ©ment l’ambition d’« uni-2-tre ». 

« uni-2-tre » @ Gymotion 2023

Si vous souhaitez vivre « uni-2-tre » en live, rĂ©servez vos places maintenant pour le Gymotion du samedi 7 janvier 2023 au Hallenstadion ZĂŒrich.

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer