Jugement

Nous sommes à la recherche de juges d‘aérobic – Viens et profites-en!

Pour pouvoir avoir lieu, une compétition a besoin non seulement de participants mais également de juges qui évaluent les productions. Nous avons besoin de ton soutien pour pouvoir continuer à fournir à toutes les manifestations de gymnastique des juges bien formés de manière à garantir aux sociétés et aux participants un jugement fair-play.

Pendant la formation de juge d’aérobic vous vous ferez une idée toute neuve de ce sport. Vos connaissances profiteront également à votre société car personne ne sait autant de choses sur la situation de l’aérobic que les juges. De cette manière, votre société aura des informations de première main.

Il s’agit d’une formation passionnante et très motivante tout en étant utile pour le travail dans la société. Profitez-vous aussi de cette expérience!

Formation de juge

  • Module 1 – Cours technique (1 jour)
  • Module 2 – Compétition chorégraphie (2 jours)
  • Module 3 – Critères de taxation (2 jours)
  • Module 4 – Examen (1 jour)

Le cours de base de juge d’aérobic peut être suivi sur une année ou, dans des cas exceptionnels et dûment justifiés, des modules peuvent être effectués l’année suivante. L’ordre des modules doit impérativement être respecté. Pour de plus amples informations sur les exigences et sur le déroulement de la formation, nous te renvoyons à la ligne directrice de la formation des juges d’aérobic.

Ne réfléchis donc pas trop long puisque cette formation procurera des avantages aussi bien à ta société qu’à toi-même!

Cours de base et de cours de perfectionnement
Cours de juge aérobic

Taxation

Organisation du programme note P
Une production d’aérobic doit être dynamique et expressive. Elle montre la diversité des mouvements propres à l’aérobic possibles et doit représenter le caractère de la discipline de l’aérobic. La production doit être mise en scène de manière variée en mêlant et plaçant de manière équilibrée les éléments d’aérobic.

  • Musique
  • Composition
  • Aérobic
  • Eléments

Technique
Technique Un individu démontre une condition physique de haut niveau comme la force, l’endurance, la souplesse et la coordination (rythme, équilibre, sens de l’orientation, réflexes et différenciation). L’exécution techniquement correcte des pas et éléments englobe la posture corporelle, la position des pieds, la position des articulations, la sécurité à la réception et une bonne tension du corps. Une exécution optimale se distingue par de généreux mouvements des bras et des jambes, un déroulement sûr de l’exercice et l’exécution uniforme des mouvements. On s’attend à ce que la production tout entière mette en scène un groupe fort, sûr de soi et rayonnant.

  • Exécution des mouvements, pas et éléments
  • Harmonie / Sûreté
  • Amplitude du mouvement
  • Engagement
  • Synchronisation
  • Formations

Déductions d’ordre
Dans le domaine des déductions d’ordre des déductions de points peuvent être fait, pour des infractions au règlement ou aux prescriptions de concours (p. ex. dépassement de la surface de compétition, comportement anti sportif etc.).

Note finale
Les notes T et P partent de la note maximale de 5,00. Les notes technique (T) et programme (P) sont additionnées. La note de production est calculée à trois postes après la virgule. La note finale s’obtient après déduction des dé-ductions d’ordre.

 

Le jury

Composition du jury
Les productions sont jugées par six juges. Deux juges évaluent la note T avec le juge supérieur T et suivent les directives et instructions du juge supérieur.

Deux juges évaluent la note P avec le juge supérieur P et suivent les directives et instructions du juge supérieur.

Dans des cas exceptionnels, la direction des concours peut, d’entente avec le responsable de région (RR) aérobic, réduire les jurys de deux juges.

Juge supérieur
Un juge est le juge supérieur de la note T. Il est responsable de l’organisation et du déroulement au sein du jury T. Il contrôle la tolérance parmi les juges. C’est lui qui inscrit les déductions d’ordre sur la fiche de notes T et vérifie qu’elles figurent sur la fiche de notes finale.

Un juge est le juge supérieur de la note P. Il est responsable de l’organisation et du déroulement au sein du jury P. Il contrôle la tolérance parmi les juges.

Déroulement de la notation
Les juges P et T regardent la production et la notent en conséquence. Après la production, chacun met sa note ainsi que les remarques éventuelles par écrit, et remet sa fiche de notes à son juge supérieur. Aucune discussion n’a lieu avant que le juge supérieur n’ait visé toutes les fiches de notes.

Le juge supérieur contrôle toutes les fiches de notes ainsi que la limite de tolérance. Les notes doivent se situer dans le 4/10 dans la note P et T. En cas de différence, le juge supérieur décide quelle note doit être corrigé et en discute avec le juge concerné.

Tous les juges notent les déductions d’ordre. La décision de l’ampleur de la déduction est du ressort des 2 juges supérieurs sur accord mutuel. La déduction d’ordre doit être visible sur la fiche de notes accessoires du juge supérieur de la note T.

Co-Partner

Partner