Stefanie Siegenthaler avec une performance mitigée en finale du concours général

  • 21 octobre 2021

  • Vasilije Mustur

  • Martin Fröhlich

Stefanie Siegenthaler a participé à la finale du concours général aux Championnats du monde de gymnastique artistique au Japon. La Zurichoise n'a pas réussi à passer le concours sans chuter et a terminé la finale dans les derniers rangs.

Un imposant spectacle de lumiĂšres a ouvert la finale du concours gĂ©nĂ©ral des Championnats du monde de gymnastique artistique de cette annĂ©e, le 21 octobre dans la salle Kitakyushu – avec une participation suisse: Stefanie Siegenthaler s’était imposĂ©e face Ă  ses adversaires lors de la qualification de lundi pour passer en finale du concours gĂ©nĂ©ral. Mais si les concours de qualification se sont dĂ©roulĂ©s de maniĂšre rĂ©jouissante pour la Suissesse, le rĂ©sultat en finale du concours gĂ©nĂ©ral a Ă©tĂ© trĂšs diffĂ©rent: La Zurichoise a commencĂ© la lutte pour les mĂ©dailles avec une faute lors de son exercice au sol. DĂšs le dĂ©but l’athlĂšte de 23 ans a dĂ» encaisser une chute aprĂšs un saut. La gymnaste a touchĂ© la partie rouge du Field of Play aussi bien avec les mains qu’avec les pieds, ce qui lui a valu des dĂ©ductions substantielles. À part ça Stefanie Siegenthaler a terminĂ© son exercice au sol sans autre faute et a rĂ©ussi une performance solide Ă  son engin de prĂ©dilection. Les juges ont crĂ©ditĂ© la gymnaste de 23 ans de 11,133 points.

Par la suite, au saut, la rĂ©ception de Stefanie Siegenthaler n’a pas Ă©tĂ© trĂšs propre. «Le saut Ă©tait planifiĂ© ainsi, mais Ă  l’appel j’ai hĂ©sitĂ© trop longtemps», dĂ©clare la Zurichoise aprĂšs-coup. Cette performance a rapportĂ© 11,700 points Ă  Siegenthaler au saut.

– PublicitĂ© –

Chute aux barres asymétriques

Le dĂ©but ratĂ© s'est poursuivi pour la gymnaste artistique suisse aprĂšs les deux exercices aux barres asymĂ©triques – sous forme d’une nouvelle chute peu avant la fin de son exercice. Les juges ont donnĂ© un total de 11,433 points Ă  la Suissesse aux barres asymĂ©triques pour cette erreur avec dĂ©ductions.

Par contre Stefanie Siegenthaler a montrĂ© une conclusion conciliante Ă  la poutre. Sur cet engin pĂ©rilleux, la gymnaste suisse s'est montrĂ©e solide et n’a pas de faute notable. « AprĂšs un dĂ©but nerveux, j’étais nettement plus calme sur la poutre – et cela s’est vu », explique la Zurichoise. Les juges ont honorĂ© cette performance avec 12,166 points. La gymnaste suisse Ă  l’artistique termine la finale du concours gĂ©nĂ©ral au 24e rang final.

Stefanie Siegenthaler passe en revue des championnats du monde bouleversants : « Pour moi ces concours ont Ă©tĂ© chargĂ©s d’émotion. AprĂšs la magnifique qualification en finale du concours gĂ©nĂ©ral, j’ai Ă©prouvĂ© passablement de peine Ă  rester concentrĂ©e. »  NĂ©anmoins, la mission Championnats du monde de gymnastique artistique au Japon a Ă©tĂ© une expĂ©rience prĂ©cieuse. D’ailleurs la gymnaste artistique est fiĂšre de la forme physique dans laquelle elle s’est prĂ©sentĂ©e aux concours internationaux : « Ce que j’ai rĂ©ussi me donne un Ă©lan de motivation Ă©norme pour l’avenir. Je me rĂ©jouis de continuer Ă  me dĂ©velopper Ă  l’entraĂźnement pour progresser.

La finale du concours gĂ©nĂ©ral a Ă©tĂ© dominĂ©e par les athlĂštes amĂ©ricaines et russes. Angelina Melnikova a dĂ©crochĂ© la mĂ©daille d’or avec de solides performances aux barres asymĂ©triques et Ă  la poutre. Elle devance les deux AmĂ©ricaines Leanne Wong mĂ©daillĂ©e d’argent et Kayla Di Celle, mĂ©daillĂ©e de bronze.

Co-Partner

Partner

fermer