Les principes éthiques dans le sport : réexaminer le passé et façonner l'avenir

  • 16 novembre 2021

  • Thomas Ditzler

  • VBS/DDPS - Mike Niederhauser

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG) prend acte des Ă©valuations formulĂ©es dans le rapport d'enquĂȘte de Rudin Cantieni RechtsanwĂ€lte AG. Le rapport dĂ©taillĂ© permet de faire le point sur le passĂ© et de tirer les bons enseignements pour l'avenir. Pour la FSG, les comportements contraires Ă  l'Ă©thique en gymnastique n'ont toujours pas leur place et sont imprescriptibles. ParallĂšlement, le changement culturel au sein de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a Ă©tĂ© amorcĂ©. Diverses mesures ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© prises pour que de tels cas puissent ĂȘtre Ă©vitĂ©s Ă  l'avenir.

La protection des athlĂštes dans le sport est la prioritĂ© absolue. Dans cette optique, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG) accueille favorablement le prĂ©sent rapport du cabinet d'avocats zurichois Rudin Cantieni RechtsanwĂ€lte AG. L'analyse commandĂ©e fin 2020 par la conseillĂšre fĂ©dĂ©rale et ministre des Sports Viola Amherd identifie divers champs d'action et mesures visant Ă  amorcer un changement de culture dans le sport suisse. La FSG soutient pleinement cette dĂ©marche. « Nous allons rapidement examiner comment nous pouvons mettre en Ɠuvre les mesures proposĂ©es dans le rapport et ainsi faire avancer le changement culturel que nous avons entrepris dans la gymnastique », dĂ©clare BĂ©atrice Wertli, directrice de la FSG.

Façonner l'avenir dans le respect des valeurs éthiques

Le rapport d'enquĂȘte montre dans quelle mesure des erreurs ont Ă©tĂ© commises dans le passĂ©. Pour la FSG, il est clair que la faute Ă©thique est imprescriptible. « La rĂ©Ă©valuation du passĂ© est un exercice Ă©prouvant qui nous touche toujours autant », dĂ©clare David Huser, responsable du sport d’élite Ă  la FSG. C'est pourquoi, un changement culturel a Ă©tĂ© lancĂ© et est en cours de rĂ©alisation. Il est trĂšs important pour la FĂ©dĂ©ration de gymnastique d'assumer les erreurs du passĂ©. Si le passĂ© ne peut ĂȘtre dĂ©fait, il est d'autant plus important de façonner l'avenir dans le respect des valeurs Ă©thiques.

Nous sommes conscients de notre responsabilité et nous l'assumons.
Fabio Corti président central de la FSG

Créer des bases et un langague clairs

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique se fĂ©licite que, sur la base du rapport du cabinet d'avocats Rudin Cantieni, de nouvelles rĂšgles et bases contraignantes soient crĂ©Ă©es, ce qui facilitera l'application des principes d’éthique. 

La FSG reconnaĂźt la nĂ©cessitĂ© et les dĂ©fis de la mise en Ɠuvre des principes d'Ă©thique. « Nous sommes conscients de notre responsabilitĂ© et nous l'assumons », dĂ©clare Fabio Corti, prĂ©sident central de la FSG.

L'accent est mis, entre autres, sur les domaines d'action qui ressortent des recommandations du rapport d’enquĂȘte :

  • Charte d'Ă©thique
    La Charte d'Ă©thique de Swiss Olympic et de l’OFSPO en constitue la base. La communication spĂ©cifique aux groupes cibles et la communication Ă  grande Ă©chelle doivent ĂȘtre intensifiĂ©es. En parallĂšle, la FĂ©dĂ©ration de gymnastique va promouvoir la sensibilisation et la formation Ă  la « nouvelle » charte d'Ă©thique.
  • MĂ©canismes de contrĂŽle
    Une enquĂȘte a Ă©tĂ© menĂ©e auprĂšs des titulaires de la Swiss Olympic Card dans le cadre de l'enquĂȘte Rudin Cantieni. Nous souhaitons utiliser ces rĂ©sultats comme base pour d'autres travaux et dĂ©veloppements Ă  l'avenir. Les mĂ©canismes de contrĂŽle par le biais d'enquĂȘtes anonymes rĂ©guliĂšres sont les bienvenus. Le principe d'indĂ©pendance doit toujours ĂȘtre garanti.

ConcrÚtement, il s'agit maintenant d'examiner et d'analyser le systÚme gymnique dans sa globalité afin de créer les conditions adéquates pour les athlÚtes à l'avenir.

Co-Partner

Partner

fermer