Tirer les leçons du passĂ© pour façonner l’avenir tous ensemble – le processus de dialogue est bien engagĂ©

  • 08 octobre 2021

  • Thomas Greutmann

Dans un courrier personnel envoyĂ© fin aoĂ»t, la directrice de la FSG BĂ©atrice Wertli invitait tous les athlĂštes de cadre, anciens et actifs, Ă  dialoguer. Ces derniĂšres semaines, un quart des athlĂštes a rĂ©pondu et a donc fait part de son intĂ©rĂȘt Ă  entamer et Ă  soutenir un processus de dialogue.

Ecouter, comprendre, apprendre et amĂ©liorer, tel est le credo fait sien par la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG) pour apprendre des erreurs du passĂ© et rĂ©orienter avec succĂšs l’avenir de la gymnastique sur la base de valeurs Ă©thiques. C’est la raison qui a poussĂ© BĂ©atrice Wertli, directrice de la FSG, Ă  envoyer fin aoĂ»t une lettre personnelle aux athlĂštes de cadre, anciens et actifs, qui les invitait Ă  s’engager dans un dialogue ouvert. « Nous voulons continuer Ă  accepter le passĂ© et Ă  en tirer des leçons pour l'avenir Â», disait-elle alors.

Au total, 330 personnes ont Ă©tĂ© contactĂ©es par Ă©crit par la suite ; un mois plus tard, l’enquĂȘte est en grande partie terminĂ©e.

Nous sommes ravis de l’écho trĂšs favorable qu’a suscitĂ© ce courrier.
BĂ©atrice Wertli directrice de la FSG

En effet, un quart des athlĂštes a rempli le questionnaire.

La FSG planche actuellement sur l’évaluation des 90 questionnaires reçus en retour et sur l’élaboration des Ă©tapes suivantes. Autre fait rĂ©jouissant Ă  relever, le nombre Ă©levĂ© de personnes ayant rĂ©pondu et s’étant Ă©galement dĂ©clarĂ©es disposĂ©es Ă  aider la fĂ©dĂ©ration Ă  façonner l’avenir, un avenir qui doit mettre au centre le dĂ©veloppement personnel et la santĂ© des athlĂštes. Les expĂ©riences des personnes contactĂ©es qui pourront ĂȘtre mises Ă  profit lors de la prochaine Ă©tape de ce processus de dialogue sont un atout important pour prĂ©parer l'avenir de la FSG, ajoute BĂ©atrice Wertli.