La FSG invite les athlÚtes, anciens et actifs, à façonner l'avenir

  • 20 aoĂ»t 2021

La Fédération suisse de gymnastique (FSG) poursuit de maniÚre systématique son processus de réorientation stratégique. Pour y parvenir, la Fédération s'appuie également sur l'expérience et les connaissances de ses anciens athlÚtes et de ses athlÚtes actifs. Dans une lettre personnelle, la directrice de la FSG Béatrice Wertli invite les athlÚtes à participer à un processus de dialogue. Cet échange vise à renforcer le processus d'apprentissage et à faire avancer la réorientation initiée au sein de la Fédération.

Écouter, comprendre, apprendre et amĂ©liorer. Avec cette maxime, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG) veut tirer des leçons du passĂ©, rĂ©orienter et façonner l'avenir de la gymnastique selon des normes Ă©thiques. Pour y parvenir, la FĂ©dĂ©ration s'appuie sur les expĂ©riences, le vĂ©cu et les prĂ©cieux conseils des athlĂštes, qui sont le principal atout de la FSG.

C'est pourquoi, par le biais d'une lettre personnelle de sa directrice Béatrice Wertli, la FSG invite les anciens athlÚtes et les athlÚtes actifs de cadre à un dialogue ouvert. Dans cette lettre, Béatrice Wertli exprime sa préoccupation personnelle concernant les incidents du passé qui ont laissé des traces et des cicatrices chez les athlÚtes et s'en excuse. «Nous voulons continuer à réévaluer le passé et en tirer des leçons pour l'avenir et construire un pont stable entre la Fédération et les athlÚtes», déclare Béatrice Wertli, directrice de la FSG.

En outre, la FSG souhaite tĂ©moigner sa reconnaissance aux anciens athlĂštes et aux athlĂštes actifs. Ils donnent un visage Ă  la gymnastique et sont engagĂ©s et dĂ©vouĂ©s Ă  leur sport en s’entraĂźnant quotidiennement avec beaucoup de passion. «Nous souhaitons façonner un futur au sein de la FSG, dans lequel les athlĂštes, leur dĂ©veloppement personnel et leur santĂ© sont placĂ©s au premier plan», Ă©crit BĂ©atrice Wertli, directrice de la FSG, dans sa lettre aux anciens athlĂštes et aux athlĂštes actifs de cadre.

Fabio Corti, prĂ©sident de la FSG, salue lui aussi cette initiative encourageant le dialogue entre la fĂ©dĂ©ration et les athlĂštes, anciens et actuels : «Les athlĂštes ont beaucoup investi pour leur carriĂšre et ils mĂ©ritent tout notre respect et notre reconnaissance. C’est justement la raison pour laquelle nous voulons leur tendre la main dans l’esprit d’un nouveau dĂ©part et que nous nous rĂ©jouissons d’apprendre de leurs expĂ©riences».

– PublicitĂ© –

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer