Detail

Loan Bruhin se retire du sport d’élite

21 décembre 2020

Le trampoliniste Loan Bruhin (Chêne Gymnastique Genève) met fin à sa carrière de sportif d’élite.

Depuis le début de l'année 2020, le trampoliniste de 19 ans était membre du cadre national suisse après avoir été membre durant plusieurs années du cadre junior. Sa décision de se retirer a été prise après une blessure à la jambe (fracture du tibia et du péroné) en décembre 2019, qui lui a fait perdre sa confiance en lui sur le trampoline. « La peur d'une nouvelle blessure s'est tellement installée en moi que j'ai perdu toute motivation pour un entraînement à ce niveau », explique Loan Bruhin.

Le Genevois a représenté la Suisse aux Championnats du monde de 2019 à Tokyo, aux Championnats du Monde par catégorie d'âge de 2017 à Sofia (BUL) et de 2018 à Saint-Pétersbourg (RUS) ainsi qu'aux Championnats d'Europe juniors de 2018 à Bakou (AZE). Il a également porté les couleurs de la Suisse lors de nombreux Championnats du Monde et compétitons internationales.
« L'un de mes premiers souvenirs est ma onzième place dans la catégorie des 15 à 16 ans aux Championnats du Monde par catégorie d'âge à Sofia en 2017. C'était la première fois que je me rendais compte qu'avec un travail assidu, je pouvais être compétitif, même à mon jeune âge », explique le jeune homme de 19 ans. Il se dit fier de sa sixième place en trampoline synchronisé avec Luc Waldner lors des Championnats du Monde par catégorie d'âge de 2018 (groupe d'âge 17 à 18 ans). « La meilleure expérience de ma carrière de trampoline a été ma première et unique participation aux Championnats du monde élite en novembre 2019 à Tokyo (JAP) », poursuit le jeune homme.

Dans les années à venir, il souhaite se concentrer principalement sur ses études. Loan Bruhin est actuellement entraîneur-assistant au sein du Centre Régional de Performance de l’Association Cantonale Vaudoise de Gymnastique à Aigle. Il aimerait rester impliqué dans le trampoline à l'avenir, mais plus en tant qu’entraîneur qu’en tant que gymnaste.
« Je tiens à remercier la Fédération suisse de gymnastique pour son soutien au fil des ans et tous mes entraîneurs qui m'ont permis d’évoluer dans ce sport. Je remercie tout particulièrement Sergio Lucas, l'actuel entraîneur national, qui a joué un rôle important dans mon développement au trampoline », conclut le gymnaste.

Texte: Alexandra Herzog / el
Photo: FIG / Thomas Schreyer




Co-Partner

Partner