Une journĂ©e de fĂȘte pour les Ă©quipes de sprint

  • 05 juillet 2021

  • Thomas Ditzler/Trad.: Emilie Lambiel

  • Thomas Ditzler

La STV Eschenbach, la TV Mels et la LV Schaffhausen sont les grandes gagnantes de la fĂȘte de gymnastique de sprint FSG de cette annĂ©e. L'Ă©vĂ©nement, qui s'est dĂ©roulĂ© le dimanche 4 juillet 2021 au stade d'athlĂ©tisme de Schachen Ă  Aarau, Ă©tait une alternative Ă  l'annulation des championnats FSG d’estafette-navette. Une alternative qui a rencontrĂ© un Ă©cho favorable auprĂšs de 21 Ă©quipes.

« Avec cet Ă©vĂ©nement, nous voulions vraiment faire revivre l'athlĂ©tisme aprĂšs les longs mois sans compĂ©tition Â», explique Markus Speiser. Le chef du secteur athlĂ©tisme de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a non seulement donnĂ© l'impulsion Ă  cette fĂȘte de gymnastique de sprint, mais il a aussi repris sans autre forme de procĂšs la prĂ©sidence du CO. Avec ses collĂšgues Roger Koller, Alain Croisier, Philip Salathe et un reprĂ©sentant de la STV Staufen, le BĂąlois a mis sur pied en quelques semaines la fĂȘte de gymnastique de sprint. Une compĂ©tition qui a servi d'alternative aux traditionnels championnats FSG d’estafette-navette, qui devaient initialement avoir lieu au dĂ©but du mois de mai.

« LE FAIT DE SAVOIR QUE NOUS TRAVAILLONS POUR ATTEINDRE UN OBJECTIF NOUS A DONNÉ UNE MOTIVATION SUPPLÉMENTAIRE. »
Ralf Kurath Moniteur TV Mels
Podium, catégorie L : STV Wangen (2e, gauche) ; STV Eschenbach/SG (1er, milieu) ; STV/DTV Neukirch-Egnach (3e, droite). Photos : Thomas Ditzler
Podium, catégorie M : LAC Wohlen (2e, gauche) ; TV Mels (1er, milieu) ; STV Kriessern (3e, droite).
Podium, catégorie S : STV Beinwil/Freiamt (2e, gauche) ; LV Schaffhausen (1er, milieu) ; SC Biel-Benken (3e, droite).

Double opportunité de réaliser le meilleur chrono

La rĂ©ussite de la compĂ©tition, qui s'est dĂ©roulĂ©e au stade Schachen d'Aarau, a donnĂ© raison aux organisateurs. Au total, 21 Ă©quipes Ă©taient en lice le dimanche 4 juillet, s'affrontant dans trois catĂ©gories pour tenter de rĂ©aliser le meilleur temps. Contrairement aux championnats FSG, la compĂ©tition s'est dĂ©roulĂ©e sous la forme d'une fĂȘte de gymnastique, c'est-Ă -dire avec une zone de transition et sans passage de tĂ©moin. Par consĂ©quent, chaque Ă©quipe a concouru deux fois et a donc eu la double opportunitĂ© de rĂ©aliser le meilleur chrono possible.

Une opportunitĂ© qui s'est avĂ©rĂ©e prĂ©cieuse pour deux des trois laurĂ©ats de la catĂ©gorie. Ainsi, la TV Mels (catĂ©gorie M) ainsi que la STV Eschenbach/SG (catĂ©gorie L) ont pu amĂ©liorer leurs temps entre le premier et le second dĂ©part. Seul la LV Schaffhausen, vainqueur de la catĂ©gorie S, a rĂ©alisĂ© un meilleur temps dans la premiĂšre manche (note 10.56). Et mĂȘme si les rĂ©sultats sportifs ont eu une grande importance lors de la fĂȘte de gymnastique de sprint, le discours de la plupart des sociĂ©tĂ©s Ă©tait le mĂȘme : Enfin, renouer avec la compĂ©tition !

Motivation pour l'entraĂźnement

C'Ă©tait Ă©galement l’avis de Ralf Kurath, entraĂźneur d'athlĂ©tisme Ă  la TV Mels : « Nous avons eu beaucoup de plaisir, nous avons enfin pu nous mesurer Ă  d'autres sociĂ©tĂ©s suisses aprĂšs tout ce temps. Â». Le fait que cela se soit avĂ©rĂ© si positif pour l'Ă©quipe de Mels a mĂȘme quelque peu surpris l’entraĂźneur. « Cela a montrĂ© une fois de plus que, lors d’une compĂ©tition, les performances peuvent s'amĂ©liorer par rapport Ă  un entraĂźnement Â», explique-il. Merci l'adrĂ©naline !

Lui et ses coĂ©quipiers avaient une autre raison de participer Ă  la fĂȘte de gymnastique. « Le fait de savoir que nous travaillons Ă  nouveau pour atteindre un objectif nous a donnĂ© une motivation supplĂ©mentaire lors des entraĂźnements Â», explique Ralf Kurath. Une motivation que les dix gymnastes masculins et les huit gymnastes fĂ©minines de la TV Mels ont pu confirmer avec une note finale de 9.93 et une 1Ăšre place dans la catĂ©gorie M.

MĂȘme son de cloche du cĂŽtĂ© de la STV Eschenbach, vainqueur de la catĂ©gorie L. « Il Ă©tait agrĂ©able de ressentir enfin Ă  nouveau une montĂ©e d'adrĂ©naline », dĂ©clare le moniteur de la STVE Patrick Blöchliger, ajoutant « c'est bien qu'il y ait eu ce concours Â». Il souligne Ă©galement que cette fĂȘte de gymnastique de sprint a eu une signification particuliĂšre pour les entraĂźnements hebdomadaires : « Nous avons enfin su Ă  nouveau pourquoi nous nous entraĂźnions Â». L'entraĂźnement semble avoir portĂ© ses fruits pour l'Ă©quipe de Saint-Gall. Les 15 gymnastes masculins et les 5 gymnastes fĂ©minines d'Eschenbach ont obtenu la meilleure note au premier et au deuxiĂšme passage. Avec 9,90 points, ils ont relĂ©guĂ© la STV Wangen SZ (9,86) Ă  la deuxiĂšme place de leur catĂ©gorie.

« IL ÉTAIT AGRÉABLE DE RESSENTIR ENFIN À NOUVEAU UNE MONTÉE D'ADRÉNALINE. »
Patrick Blöchliger Moniteur STV Eschenbach
Les Ă©quipes gagnantes en pleine action : STV Eschenbach (Cat. L), ...
TV Mels (Cat. M), ...
LV Schaffhausen (Cat. S). Photos : Thomas Ditzler

Intégrer les gymnastes

Ralf Kurath et Patrick Blöchliger soulignent tous deux un autre aspect important de cet Ă©vĂ©nement pour leur sociĂ©tĂ©. « C'Ă©tait aussi un excellent moyen d'intĂ©grer de nouveaux jeunes gymnastes dans le groupe. Â». « Cela est trĂšs rĂ©jouissant Â», ajoute Patrick Blöchliger.

Les Ă©quipes participantes n'Ă©taient cependant pas les seules Ă  ĂȘtre satisfaites de cette rencontre. Le petit comitĂ© d'organisation l'Ă©tait tout autant. « Avec 21 Ă©quipes participantes, c'est un succĂšs pour nous. Cela montre que la situation s'amĂ©liore dans les sociĂ©tĂ©s de gymnastique aprĂšs la pause due au coronavirus. Â», dĂ©clare Roger Koller, directeur du concours. « Nous avons pu Ă  nouveau rĂ©unir les sociĂ©tĂ©s de Suisse et la bonne ambiance sur place nous a prouvĂ© que nous avions raison. Â», ajoute Markus Speiser. Les deux hommes se rĂ©jouissent Ă©galement que, outre les sociĂ©tĂ©s d'athlĂ©tisme connues, les « nouveaux venus Â» s'intĂ©ressent Ă©galement Ă  cette fĂȘte de gymnastique de sprint. « Cette mixitĂ© a montrĂ© que notre format a Ă©tĂ© bien accueilli par les sociĂ©tĂ©s. Â», conclut Markus Speiser.

Plus d'impressions de la fĂȘte de gymnastique de sprint FSG 2021. Photos : Thomas Ditzler
Le CO de la fĂȘte de gymnastique de sprint : Philip Salathe, Roger Koller, Markus Speiser et Alain Croisier (de gauche Ă  droite).