Spectacle national de gymnastique pour les titres tant convoités

  • 20 septembre 2022

  • Christoph Merki / Trad.: ValĂ©rie Gianadda

  • Christoph Merki

Seules les meilleures rĂ©gions s’étaient qualifiĂ©es pour les Championnats suisses de gymnastique qui se sont dĂ©roulĂ©s Ă  Veyrier le week-end dernier. Les prestations sur le praticable furent par consĂ©quent relevĂ©es et la joie des championnes pleine d’émotions.

– PublicitĂ© –

PrĂ©cision, esthĂ©tique et pure passion de la gymnastique Ă©taient au rendez-vous le 17 septembre Ă  Veyrier Ă  l’occasion des Championnats suisses de gymnastique. PrĂšs de 100 gymnastes individuelles, paires et Ă©quipes rĂ©partis en 17 catĂ©gories se sont produits durant cette journĂ©e. QualifiĂ©s au terme de concours rĂ©gionaux, les gymnastes n’avaient qu’un seul objectif Ă©vident : le titre de champion national. Cette motivation s'est traduite sur le praticable par des productions harmonieuses et dĂ©taillĂ©es, pour le plus grand plaisir du public. Les 150 productions furent toutes de haut niveau, ce qui maintint le suspense intact tant pour le public que pour les gymnastes jusqu’à la proclamation des rĂ©sultats. La plupart du temps, seuls quelques centiĂšmes de points sĂ©paraient les athlĂštes, Ă  l’exception de l’intouchable LĂ©a Jambrun (FĂ©mina-Club FSG Develier) qui, dans la catĂ©gorie gymnastique individuelle actives sans engin Ă  main, fut la seule Ă  dĂ©crocher la note maximale de 10,00 points, ce qui lui valut une victoire bien mĂ©ritĂ©e et lui permit de conserver son titre de l’annĂ©e derniĂšre. Elle a rĂ©vĂ©lĂ© qu'il s'agissait de sa 17e mĂ©daille nationale, en comptant celles obtenues en gymnastique aux agrĂšs. AprĂšs 19 ans de gymnastique, il s’agissait de sa derniĂšre participation aux CS ; c’est la raison pour laquelle cette victoire est trĂšs chargĂ©e en Ă©motions, a-t-elle expliquĂ©.

RĂ©sultat prometteur pour l’annĂ©e prochaine

Au total, seuls trois titres ont Ă©tĂ© dĂ©fendus avec succĂšs Ă  Veyrier : celui de LĂ©a Jeambrun, celui de Julie et Margaux Dunoyer (9,99 points) (FSG Veyrier) dans la catĂ©gorie gymnastique Ă  deux avec engin Ă  main, et celui de l’équipe composĂ©e de Lori Amado Rodrigues, Julie Dunoyer, Margaux Dunoyer et Laetitia Russo (9,79 points), Ă©galement de Veyrier, dans la catĂ©gorie Ă©quipe sans engin Ă  main.

Annalisa Guerra et Verena Marcionetti (SFG Sementina) avaient fait plus de six heures de route pour venir, elles qui concourraient pour la premiĂšre fois en duo dans la catĂ©gorie 30+ avec engin Ă  main. « C’est fantastique, nous avons tout donnĂ© », ont dĂ©crit les toutes fraĂźches championnes suisses en parlant de leur expĂ©rience Ă  ces Championnats suisses tout en soulignant qu’il s’agit du tout premier titre national pour leur sociĂ©tĂ© Ă  cette compĂ©tition. La joie Ă©tait tout aussi grande pour Kyara Gomes qui, aprĂšs son titre en catĂ©gorie jeunesse sans engin Ă  main en 2021, a dĂ©crochĂ© le titre suprĂȘme dans le concours Ă  deux branches de la catĂ©gorie jeunesse. AprĂšs avoir ratĂ© de peu le titre national l’annĂ©e derniĂšre, Sandra LuginbĂŒhl et Remo Curcuruto (STV Wetzikon) l’ont empochĂ© cette annĂ©e dans la catĂ©gorie gymnastique Ă  deux sans engin Ă  main avec la note de 9,85. Au total, 13 catĂ©gories ont couronnĂ© leur(s) champion(nes).

MĂȘme si Emily Flammer (Steinhausen) n’a pas tout Ă  fait atteint ses objectifs, elle fait montre d’un grand enthousiasme pour la compĂ©tition : « Les Championnats suisses, mais en fait toutes les compĂ©titions, sont cool car on peut montrer ce qu’on a entraĂźnĂ© et ce qu’on sait faire », expliqua-t-elle. Il est donc clair que l’expĂ©rience de cette annĂ©e servira de motivation pour l’annĂ©e prochaine.

Co-Partner

Partner

fermer