Lena Bickel décroche un nouveau ticket olympique pour la Suisse

  • 2 octobre 2023

  • Thomas Ditzler

  • Janis Fasser

Lors des Championnats du monde de gymnastique artistique Ă  Anvers, la Suisse a dĂ©crochĂ© un nouveau ticket pour les Jeux olympiques. Avec 50,632 points, Lena Bickel s’est hissĂ©e parmi les 14 meilleures gymnastes Ă  l'artistique qui n'ont pas pu se qualifier par Ă©quipe pour les Jeux olympiques et a ainsi dĂ©crochĂ© une place nominative aux Jeux olympiques chez les femmes. Anny Wu, la deuxiĂšme gymnaste suisse au concours gĂ©nĂ©ral, a obtenu 48,799 points lors des qualifications.

– PublicitĂ© –

Comme à Rio de Janeiro (2016) et à Tokyo (2021), la gymnastique artistique suisse sera représentée aux prochains Jeux olympiques de 2024 non seulement par l'équipe masculine, mais aussi par une gymnaste individuelle. Lena Bickel a obtenu une place nominative pour la Suisse grùce à sa 39e place lors des qualifications des Championnats du monde du 2 octobre 2023 à Anvers. AprÚs la qualification par équipe des gymnastes masculins pour Paris 2024 la veille, la gymnastique artistique suisse peut se réjouir d'un nouveau ticket olympique. Si elle est sélectionnée par Swiss Olympic, Lena Bickel représentera la Suisse à Paris en tant que gymnaste individuelle.

A Anvers, Bickel figurait parmi les 14 meilleures athlÚtes du concours général qui ne s'étaient pas déjà qualifiées pour les Jeux olympiques avec leur équipe. Les deux Suissesses Lena Bickel et Anny Wu ont réalisé une belle performance lundi soir. Toutes deux ont effectué leurs quatre exercices sans chute et se sont donc montré satisfaites aprÚs la compétition. Les Suissesses n'ayant pas réussi à se qualifier pour les Championnats du monde en tant qu'équipe, seules deux gymnastes individuelles, Bickel et Wu, y ont participé.

PremiĂšre participation aux CM sans chute

« Je suis trĂšs contente d'avoir terminĂ© mon premier championnat du monde sans chute », a dĂ©clarĂ© Lena Bickel aprĂšs son concours. La jeune Tessinoise de 19 ans affichait une certaine nervositĂ© avant le concours, mais celle-ci a laissĂ© place Ă  une grande joie juste aprĂšs sa rĂ©ception Ă  la poutre, son dernier engin. « J'aurais eu du mal Ă  croire au dĂ©but de l'annĂ©e que je rĂ©ussirais un parcours presque sans faute lors de cette premiĂšre. Je suis tellement contente », s’est rĂ©jouie Bickel.

MĂȘme si la Tessinoise n'a commis aucune faute grave sur les quatre engins, elle n'a pas fait une compĂ©tition parfaite. MalgrĂ© une faute commise lors de la pirouette de son exercice au sol, Lena Bickel s'est dĂ©clarĂ©e largement satisfaite de sa note globale de 50,632 points. « En fait, je voulais faire un peu mieux. Mais avec cette performance solide lors de mes premiers Championnats du monde, je peux ĂȘtre plus que satisfaite Â».

C'est justement Ă  son premier engin, le sol, que la dĂ©butante a montrĂ© sa puissance de saut, qu'elle a ensuite pu dĂ©montrer au saut de cheval. C'est aux barres asymĂ©triques qu'elle voit le plus de potentiel : « Je peux encore beaucoup progresser Ă  cet engin Â», a dĂ©clarĂ© Bickel. Pour finir, elle a prĂ©sentĂ© une prestation trĂšs sĂ»re Ă  la poutre. Tant son entrĂ©e que ses enchaĂźnements Ă©taient trĂšs sĂ»rs, ce qui lui a permis d'obtenir l'issue positive qu'elle espĂ©rait pour ses quatre Ă©preuves et, en fin de compte, une place supplĂ©mentaire pour la Suisse aux Jeux olympiques !

Les exercices des Suissesses en replay

Lena Bickel

Anny Wu

« Je suis ravie de ma performance »

Anny Wu, qui n'a obtenu une place pour les CM que peu de temps avant le dĂ©but de ceux-ci, aprĂšs le dĂ©sistement de Caterina Cereghetti pour cause de blessure, s'est Ă©galement montrĂ©e satisfaite de sa compĂ©tition, malgrĂ© une pĂ©riode de prĂ©paration particuliĂšre. « J'ai trĂšs bien rĂ©ussi le sol et le saut Â», a-t-elle dĂ©clarĂ© au sujet de ses deux premiers engins. L'Argovienne a eu une petite frayeur lors de l'Ă©chauffement aux barres asymĂ©triques, lorsqu'elle a glissĂ© sur la barre. Elle s'est ensuite sentie plus nerveuse pendant l'exercice. « A la poutre, le stress a presque pris le dessus Â», a-t-elle dĂ©clarĂ©. En consĂ©quence, elle a Ă©prouvĂ© quelques difficultĂ©s supplĂ©mentaires Ă  ce dernier engin : « RĂ©trospectivement, cela m'agace un peu Â». NĂ©anmoins, elle est trĂšs heureuse d'avoir rĂ©ussi une compĂ©tition sans chute. Finalement, elle a obtenu 48,799 points, ce qui lui a valu la 68e place. « Nous n'avons pas oubliĂ© les Championnats d'Europe, nous sommes donc d'autant plus heureuses d'avoir rĂ©ussi une telle compĂ©tition. Â», a dĂ©clarĂ© Anny Wu, en faisant Ă©galement rĂ©fĂ©rence aux rĂ©sultats de sa coĂ©quipiĂšre Lena Bickel.

Elle s'est dit satisfaite de ses exercices, compte tenu de sa situation. « Je sais que je ne fais pas partie des meilleures athlĂštes. Il est donc d'autant plus important pour moi que cette participation aux Championnats du monde me serve d'expĂ©rience supplĂ©mentaire pour les entraĂźnements Ă  venir. Â» Une expĂ©rience dont les deux gymnastes pourront profiter pour les dĂ©fis gymniques Ă  venir. Et la confiance acquise lors d'une compĂ©tition sans chute sur la grande scĂšne internationale en fait Ă©galement partie. Car comme le mentionne Anny Wu : « Nous n'avons pas commis de grosses erreurs aujourd'hui et nous pouvons en ĂȘtre fiĂšres » !

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer