[Translate to Französisch:]

Se former Ă  la gymnastique acrobatique Ă  GenĂšve

  • 15 octobre 2021

  • Emilie Lambiel

  • Emilie Lambiel

Il y a de la nouveautĂ© dans l’air : cette annĂ©e, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a mis sur pied un J+S en gymnastique acrobatique Ă  GenĂšve, en collaboration avec la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique acrobatique. Au programme : six journĂ©es de formation alternant thĂ©orie et pratique, avec la participation de l’ancienne gymnaste Ă  l’artistique suisse Ilaria KĂ€slin.

C’est Ă  GenĂšve, Ă  la salle d’entraĂźnement de gymnastique de l’AGG que les 14 participantes et participants Ă  la nouvelle formation J +S en gymnastique acrobatique se sont rĂ©unis lors de deux longs weekends de formation au mois d’octobre. Venus de toute la Suisse et de diffĂ©rentes disciplines – la gymnastique acrobatique, la gymnastique aux agrĂšs, ou mĂȘme le monde du cirque – ces 9 romands et 5 suisse-allemands ont Ă©tĂ© la premiĂšre volĂ©e de moniteurs et monitrices Ă  prendre part Ă  ce cours, organisĂ© conjointement entre la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG) et la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique acrobatique (FSGA).

« Nous avons dĂ» refuser des inscriptions Â», nous explique Ian De Schoenmaker, le responsable du cours. En effet, avec uniquement deux experts certifiĂ©s dans cette discipline en Suisse, le nombre de participants a dĂ» ĂȘtre restreint afin d’assurer la qualitĂ© du cours. Il se rĂ©jouit cependant des nombreux retours positifs reçus aprĂšs les trois premiers jours de formation : « ce cours pilote a trĂšs bien fonctionnĂ© et nous espĂ©rons, Ă  l’avenir, pouvoir en proposer deux par annĂ©e, un en français et un en allemand Â».

La formation s’est trĂšs bien passĂ©e, nous avons reçu de nombreux retours positifs des participants.
Ian De Schoenmaker vice-président de la FSGA et expert en gymnastique acrobatique

Enseigner « l’acro » en sociĂ©tĂ© de gym

L’objectif de cette formation est de transmettre les bases de l’enseignement de la gymnastique acrobatique aux participant-e-s. « AprĂšs le premier weekend de formation, les monitrices et moniteurs ont dĂ©jĂ  eu l’occasion de mettre en pratique ce qu’ils avaient appris, directement dans leurs sociĂ©tĂ©s de gymnastique Â», nous explique Ian De Schoenmaker. De la thĂ©orie donc, mais surtout beaucoup de pratique. « L’important pour nous est de montrer aux moniteurs comment travailler en salle, avec les gymnastes Â», poursuit le responsable du cours.

ConcrĂštement, les participant-e-s doivent prĂ©parer diverses leçons et chorĂ©graphies, en groupe, sur des thĂšmes donnĂ©s, avant de les prĂ©senter aux experts. Pour les aider, de jeunes gymnastes de la rĂ©gion sont Ă©galement prĂ©sent-e-s dans la salle pour « tester Â» ces leçons. Un format particuliĂšrement intĂ©ressant, avec beaucoup de pratique, qui a su plaire aux monitrices et moniteurs. « Je suis gymnaste depuis 14 ans, mais j’ai appris Ă©normĂ©ment de choses ces derniers jours Â», se rĂ©jouit Coralie Conza, monitrice de gymnastique acrobatique, qui nous confie avoir dĂ©jĂ  appliquĂ© ces nouvelles connaissances dans son groupe la semaine derniĂšre.

Un peu de théorie avant de passer aux exercices pratiques.
Chaque groupe prépare une petite chorégraphie sur un thÚme donné, avant de le présenter aux experts.
Le trio de gymnastes qui a représenté la Suisse aux Championnats d'Europe juniors est également dans la salle.
Cette formation touche Ă  tous les aspects essentiels de la gymnastique acrobatique
Coralie Conza Participante Ă  la formation et monitrice Ă  Acro GenĂšve

Un coup de foudre pour la gym acrobatique

Parmi les participant-e-s, on retrouve Ă©galement l’ancienne gymnaste Ă  l’artistique Ilaria KĂ€slin. AprĂšs avoir mis fin Ă  sa carriĂšre au mois de juillet, la tessinoise a dĂ©couvert le monde de la gymnastique acrobatique et a tout de suite eu le coup de foudre pour cette discipline. Actuellement, en parallĂšle de ses Ă©tudes en psychologie, l’athlĂšte de 23 ans travaille 4 jours par semaine Ă  AcroGym NeuchĂątel, oĂč elle entraĂźne des gymnastes. « C’est la premiĂšre formation Ă  laquelle je participe dans cette discipline Â», sourit Ilaria qui ajoute « Ă  NeuchĂątel, j’ai la chance de collaborer avec une experte dans ce domaine qui m’apprend Ă©normĂ©ment de choses Â».

Quand j'ai dĂ©couvert le monde de la gymnastique acrobatique, j’ai tout de suite aimĂ© son cĂŽtĂ© artistique et thĂ©Ăątral.
Ilaria KĂ€slin Ancienne gymnaste Ă  l’artistique suisse

Cette premiĂšre Ă©dition du J+S en gymnastique acrobatique a donc su convaincre participants et experts. « Nous espĂ©rons que ce cours J+S nous permettra de faire connaĂźtre la gymnastique acrobatique et qu’il suscitera de nouvelles vocations Â», conclut le prĂ©sident de la FSGA CĂ©sar Salvadori.

Co-Partner

Partner

fermer