L'incontournable entra√ģnement mental

  • 12 janvier 2023

  • Alexandra Herzog / Trad.: Emilie Lambiel

  • m√†d

Pour r√©ussir durablement dans le sport, l'entra√ģnement mental est devenu incontournable. Il peut √©galement √™tre d'une grande utilit√© pour le sport de masse au niveau des soci√©t√©s. Dans cet entretien, l'ancien gymnaste aux agr√®s et coach mental Mathias Sprecher nous explique quelles sont les m√©thodes existantes et comment les utiliser correctement.

Portrait

Mathias Sprecher (41 ans) vient de Teufen et est un gymnaste passionné depuis plus de 30 ans. En outre, en tant qu'expert Jeunesse+Sport, il forme les futurs moniteurs et monitrices dans le domaine de la gymnastique artistique et aux agrès.

Entre-temps, il travaille comme entra√ģneur de crossfit et ing√©nieur en environnement √† Saint-Gall, ainsi que comme coach mental.

‚Äď Publicit√© ‚Äď

Mathias Sprecher, comment en √™tes-vous venu √† l'entra√ģnement mental ?

Lorsque j'ai commenc√© √† entra√ģner dans ma soci√©t√© √† l'√Ęge de 20 ans, je me suis beaucoup int√©ress√© √† la psychologie du sport et aux processus mentaux. J'ai donc int√©gr√© d√®s le d√©but des techniques telles que la visualisation dans le cadre des entra√ģnements et j‚Äôai rapidement remarqu√© √† quel point les performances des gymnastes s‚Äôam√©lioraient. J'ai continu√© √† me former en lisant des livres et j'ai fini par suivre la formation d'entra√ģneur mental √† l'Institut de psychologie appliqu√©e de la ZHAW.
 

L'entra√ģnement mental est encore souvent consid√©r√© comme un ¬ę ressenti ¬Ľ. Quel est ton avis ?

C'est comme si un sportif disait qu'il n'a pas besoin de s'entra√ģner pour le saut en longueur parce qu'il peut naturellement sauter loin. Il est possible qu'un sportif ou une sportive soit naturellement tr√®s r√©sistant et mentalement fort, mais la plupart du temps, ce ne sont pas ces personnes qui se moquent de l'entra√ģnement mental. Souvent, il est tourn√© en d√©rision par les personnes qui craignent que l'entra√ģnement mental ne r√©v√®le chez elles des faiblesses refoul√©es.

Une autre raison est peut-√™tre que de nombreuses personnes ne savent pas du tout ce qu'est l'entra√ģnement mental. Toutefois, l'importance de l'entra√ģnement mental s'est consid√©rablement accrue ces derni√®res ann√©es, il est entr√© dans la plupart des disciplines sportives et est devenu une recette de succ√®s.

Le principe de l'entra√ģnement mental est la visualisation.

Qu'est-ce que l'entra√ģnement mental exactement ?

La port√©e de l‚Äôentra√ģnement mental est tr√®s grande. Il ne s'agit pas tant de quelque chose de surhumain ou de spirituel, mais plut√īt de la mani√®re dont je m'entra√ģne intelligemment avec ma t√™te.

L'entra√ģnement mental √©tait √† l'origine utilis√© dans le sens de la visualisation comme m√©thode d'entra√ģnement pour optimiser le d√©roulement d'un mouvement. Aujourd'hui, l'entra√ģnement mental ou psychologique est utilis√© dans de nombreux autres domaines. L'accent est mis sur l'am√©lioration des comp√©tences sociales et cognitives √† l'aide de la psychologie positive et sur l'augmentation de la r√©sistance, de la confiance en soi et du bien-√™tre.

L'un des objectifs de l'entra√ģneur mental est de permettre √† la personne ou √† l'√©quipe coach√©e d'atteindre plus facilement l'√©tat dit de ¬ę flow ¬Ľ. Le ¬ę flow ¬Ľ d√©signe l'√©tat de focalisation et de concentration totales sur une seule activit√©, un exercice d'√©quilibre entre le d√©passement et le manque de sollicitation des capacit√©s, un √©tat qui se nourrit du rapport id√©al entre le d√©fi √† relever et les comp√©tences personnelles. Le sportif se sent alors capable de relever un grand d√©fi sans le moindre doute. Certains sportifs d√©crivent le ¬ę flow ¬Ľ comme ¬ę le sentiment de pouvoir contr√īler l'incontr√īlable ¬Ľ.
 

Dans quels domaines peut-il être utilisé ?

Les domaines d'application sont nombreux. Cela commence par une action consciente à l'extérieur, c'est-à-dire la mise en place de bonnes habitudes au quotidien, en passant par la préparation aux compétitions, la gestion de la peur, la motivation, l'augmentation de la résistance au stress, la promotion de la cohésion, la gestion des conflits, jusqu'au développement des compétences de gestion des moniteurs et des monitrices.

L'essentiel en un coup d'Ňďil

Principes de base :

  • Se lib√©rer des d√©pendances
  • La r√©gularit√©
  • Les affirmations positives, se conforter par la parole
  • Une chose apr√®s l'autre, √©tape par √©tape -√† en ce qui concerne la soci√©t√© : commencer petit
  • Travailler davantage en fonction du processus que de l'objectif √† l'entra√ģnement (le processus) doit √™tre agr√©able et motivant

Méthodes/domaines d'application :

  • Travail sur les objectifs
  • Entra√ģnement √† la motivation
  • Visualisation
  • Mise en place d'habitudes
  • Techniques de relaxation (s√©r√©nit√©, gestion de la nervosit√©)
  • Conversation avec soi-m√™me/contr√īle de la pens√©e (gagner en assurance)
  • Pr√©paration √† la comp√©tition (syst√®me de compte √† rebours)
  • D√©veloppement de la personnalit√©
  • Selbstgespr√§che/Gedankenkontrolle (Sicherheit gewinnen)
  • Wettkampfvorbereitung (Countdown-System)
  • Pers√∂nlichkeitsentwicklung

Quelles sont les méthodes existantes ?

Il existe d'innombrables m√©thodes qui doivent √™tre appliqu√©es individuellement. Ce qui fonctionne pour une personne ne fonctionnera peut-√™tre pas pour une autre. L'une d'entre elles est, comme nous l'avons d√©j√† √©voqu√©, la visualisation. Il existe diff√©rentes variantes : par exemple par la perception interne, externe ou du mouvement. La visualisation peut √™tre technique, c'est-√†-dire un mouvement individuel ou une chor√©graphie compl√®te, mais aussi un comportement, athl√©tique ou √©motionnel. Il est important de faire appel √† tous les sens lors de la visualisation : ce que je vois, ce que j'entends, ce que je sens, ce que je ressens et comment je le ressens.

Lors de la pr√©paration √† une comp√©tition, un syst√®me de compte √† rebours peut √™tre utile. Le sportif, la sportive ou l'√©quipe enti√®re note pour chaque jour de la semaine de comp√©tition comment ils se pr√©parent : ce que je fais √† l'entra√ģnement, quand je r√©cup√®re, de quel mat√©riel j'ai besoin et quand je le pr√©pare, o√Ļ et quand je fais l'√©chauffement, et ainsi de suite. Ainsi, le jour J, on est plus serein et moins nerveux.

Les exercices de respiration, le training autog√®ne, la m√©ditation, la relaxation musculaire progressive permettent de r√©duire le stress, de s'entra√ģner √† la s√©r√©nit√© et d'augmenter ainsi la concentration et l'attention. Ces m√©thodes peuvent contribuer aussi bien √† la r√©g√©n√©ration qu'√† la stimulation. De plus, une √©quipe peut d√©velopper des rituels afin de favoriser la coh√©sion et de motiver ses membres. D'autres m√©thodes consistent √† se parler √† soi-m√™me pour contr√īler ses pens√©es. Ainsi, des affirmations positives - se dire des choses positives - permettent de canaliser les pens√©es dans la bonne direction.
 

Pourquoi l'entra√ģnement mental peut-il √©galement √™tre utile dans une soci√©t√© de sport de masse ?

Qu'il s'agisse de sport de haut niveau ou de sport de masse, cela n'a aucune importance, l'entra√ģnement mental permet d'apprendre pour la vie. La pens√©e positive simplifie beaucoup de choses et permet de gagner en s√©r√©nit√©. √Čtablir de bonnes habitudes au quotidien est tout aussi n√©cessaire pour un sportif amateur que pour une sportive de haut niveau. Une soci√©t√© de sport de masse a √©galement besoin de rituels motivants et d'une bonne coh√©sion d'√©quipe. Non pas pour survivre, comme une √©quipe professionnelle o√Ļ il s'agit d'une carri√®re et d'argent, mais plut√īt pour √™tre motiv√© et travailler avec plaisir vers un objectif.

Plus la pratique est régulière, plus l'effet est important.

Comment s'y prend-on en tant que société pour favoriser la cohésion d'équipe ?

C'est un processus plus long, qui prend des années. Les responsabilités sont un sujet très important. Chaque membre de l'équipe devrait avoir la possibilité d'assumer des responsabilités, car c'est la seule façon pour un membre de se sentir pris en compte et de mieux s'identifier à l'équipe.

Dans ce contexte, il est important de fixer ensemble les objectifs et de travailler sur ce qui est n√©cessaire pour les atteindre. L'introduction de petits rituels, tels que des applaudissements lorsque l'un des membres de l'√©quipe r√©ussit √† ma√ģtriser un nouvel √©l√©ment, contribue √©galement √† la motivation et √† la coh√©sion.

Si des problèmes existent au sein de l'équipe, il est important de les identifier et de les aborder directement de manière constructive, car s'ils couvent, ils recèlent un grand potentiel de conflit.
 

Que faire si des personnes dans la soci√©t√© ne veulent absolument pas se lancer dans l'entra√ģnement mental ?

Dire √† la personne d'essayer de participer, d'y aller pas √† pas, de commencer par des choses simples comme la visualisation. Si, dans une soci√©t√© sportive, une personne rechigne √† imaginer un mouvement, c'est qu'elle est au mauvais endroit. Normalement, pour la plupart des gens, il arrive un moment o√Ļ ils se rendent compte que c‚Äôest b√©n√©fique. Ensuite, il est possible d'essayer une autre technique plus approfondie.

EIl ne sert √† rien de vouloir faire tout de suite une m√©ditation. Ma devise est la suivante : personne ne doit √™tre forc√© √† suivre un entra√ģnement mental. Je veux que les gens viennent me voir pour me dire qu'ils veulent faire de l'entra√ģnement mental. Dans ce cas, la motivation personnelle est d√©j√† pr√©sente.

Comment doit-√™tre un entra√ģnement mental utile ?

Pour commencer, je recommande de faire appel √† un entra√ģneur mental professionnel, car certaines choses peuvent √™tre mal faites.

Il ne sert √† rien qu'un sportif ne fasse de l'entra√ģnement mental que quelques fois par an, juste avant une comp√©tition. Il devrait pratiquer l'entra√ģnement mental r√©guli√®rement. En principe, la r√©gularit√© joue un r√īle important dans tous les domaines de la vie. Elle est souvent n√©glig√©e, surtout √† notre √©poque o√Ļ il est tendance de ne pas s'engager. Mais le fait est que la croissance repose toujours sur la r√©gularit√©, que ce soit au travail, dans le sport, dans l'alimentation ou dans tout autre domaine.

Il ne sert √† rien de ne pas faire de sport pendant des mois, puis tout √† coup de le faire de mani√®re excessive trois fois par semaine. De cette fa√ßon, tu ab√ģmes ton corps. Il en va de m√™me pour l'entra√ģnement mental. Plus tu adoptes une habitude positive de mani√®re r√©guli√®re, plus l'effet sera fort. L'objectif est de programmer cette routine dans le cerveau de mani√®re qu'elle devienne automatique, comme la respiration.

L'entra√ģnement mental est contre-productif lorsque je cr√©e des d√©pendances. Si j'introduis un rituel mais que je ne peux le r√©aliser que dans certaines conditions, je cr√©e une d√©pendance. Si ces conditions ne sont pas r√©unies, il en r√©sulte une situation de stress. C'est pourquoi il faut √™tre prudent lors de l'utilisation de mascottes, par exemple. Celui qui pense que les choses vont mal se passer si la mascotte n'est pas l√†, a d√©j√† perdu. Pour la comp√©tition, une pr√©paration structur√©e est essentielle. Les rituels et les pr√©parations mentales √† la comp√©tition devraient si possible pouvoir √™tre appliqu√©s partout et √† tout moment. En tant que moniteur, il faut √©galement visiter les lieux suffisamment t√īt et toujours avoir un plan B √† disposition. Se d√©tacher des d√©pendances est, √† mon avis, une valeur fondamentale dans la vie.

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire d'argent

Partenaire de bronze

fermer