[Translate to Französisch:]

Les plus jeunes se battent bien – pas de finale pour les paires synchrones

  • 28 novembre 2021

  • Alexandra Herzog / cv

  • Tim Dannenberg

Six athlĂštes fĂ©minines suisses Ă©taient engagĂ©es le dernier jour de compĂ©tition Ă  la World Age Group Competition en trampoline. Livia Widmer et Mia Mangold ont terminĂ© aux rangs 20 et 26 en individuel du groupe d’ñge 11-12 ans. En synchrone 17 -21, la paire Anja Zbinden/Larissa Kurmann se s’est classĂ©e 13e et le duo Lavinia Bitterli/Emily Mussmann 17e.

– PublicitĂ© –

Le dimanche 28 novembre 2021, lors de la World Age Group Competition Ă  Bakou (AZE), les choses sĂ©rieuses commençaient pour les plus jeunes gymnastes Mia Mangold et Livia Widmer (groupe d'Ăąge 11 -12 ans). Bien qu’elles reprĂ©sentaient la Suisse pour la premiĂšre fois au niveau international, elles ont montrĂ© des exercices solides.

Mia Mangold a dĂ» s’aligner dans le premier groupe. Elle a abordĂ© sa prĂ©paration et mĂȘme le concours de maniĂšre extrĂȘmement calme. On ne remarquait pas qu’il s’agissait de son premier engagement individuel. GrĂące au concours synchrone dĂ©jĂ  effectuĂ©, elle savait probablement ce qui l’attendait. Les huit premiers sauts de l’exercice imposĂ© ont Ă©tĂ© propres, mais au neuviĂšme saut, elle a fortement dĂ» corriger. Cela s’est naturellement rĂ©percutĂ© sur le dernier saut. Mangold a ensuite prĂ©sentĂ© un programme libre souverain, bien qu’elle ait Ă©prouvĂ© des difficultĂ©s avec les deux premiers sauts Ă  l’échauffement. Avec un total de 81,335 points, la gymnaste de 12 ans s’est classĂ© au 26e rang final.

Dans le troisiÚme groupe, ce fut au tour de Livia Widmer. Malgré une nervosité palpable, elle a su se prendre en main. Elle a bien réussi les deux exercices et elle a su utiliser tout son potentiel actuel (84,380 points). Widmer a décroché la 20e place sur 34 gymnastes.

RĂȘve de finale brisĂ©

L’aprĂšs-midi nos deux paires synchrones fĂ©minines 17 – 21 Ă©taient au dĂ©part. Larissa Kurmann et Anja Zbinden ont prĂ©sentĂ© leur exercice, mais la synchronisation et la tenue n'Ă©taient pas tout Ă  fait comme souhaitĂ©es : 41,470 points. Il faut toutefois tenir compte du fait qu’elles n’ont eu que peu d’occasions de s’entraĂźner ensemble.

Les derniĂšres athlĂštes en lice Ă©taient Emily MusĂ©mann et Lavinia Bitterli en synchrone. Elles ont trĂšs bien commencĂ© leur exercice et ont continuĂ  de maniĂšre souveraine. AprĂšs le huitiĂšme saut, les Suissesses ont toutefois Ă©tĂ© contraintes d’interrompre l’exercice (34,980 points). Le rĂȘve d'une place en finale s'Ă©tait envolĂ©. Les paires suisses se sont donc classĂ©es au 13e et 17e rang final.

Expériences importantes

La 28e WAGC qui a rĂ©uni 600 participants/es de 32 nations se termine donc sans participation en finale pour la Suisse. « Mais les expĂ©riences que les athlĂštes ramĂšnent Ă  la maison ne doivent pas ĂȘtre sous-estimĂ©es et aident certainement Ă  prendre en main les prochains buts avec la motivation nĂ©cessaire », a rĂ©sumĂ© le manager de l'Ă©quipe suisse Thomas Rutishauser.

Journal du Team Manager

Tous les concours à Bakou sont retransmis en direct sur GYMTV.online. En plus le Team Manager Thomas Rutishauser et le Teamcoach Tim Dannenberg parlent tous les jours d’Azerbaïdjan dans leur journal. Pour consulter leur blog, cliquer ici.

Co-Partner

Partner

fermer