Expériences en compétition internationale

  • 28 novembre 2022

  • Alexandra Herzog / Traduction: Christiane Vauthier

  • Tim Dannenberg

Quatre jeunes athlĂštes fĂ©minines et trois jeunes athlĂštes masculins ont reprĂ©sentĂ© la Suisse Ă  la 29e World Age Group Competition (WAGC) du 23 au 27 novembre 2022 Ă  Sofia (BUL). Les trampolinistes se sont battus pour des points dans quatre classes d’ñge diffĂ©rentes en individuel et en synchrone et ont ainsi engrangĂ© des expĂ©riences au niveau international.

– PublicitĂ© –

Lors de la premiĂšre journĂ©e de compĂ©tition de la WAGC Ă  Sofia, Elia Locher, Livia Widmer et Sina RĂŒfenacht Ă©taient en lice dans la catĂ©gorie d'Ăąge 13-14. Locher a prĂ©sentĂ© un bon concours, qu’il a maĂźtrisĂ© malgrĂ© la nervositĂ© et a terminĂ© au onziĂšme rang. Widmer a rĂ©alisĂ© un bon exercice imposĂ©. Lors du programme libre, elle a prĂ©sentĂ© un nouvel exercice qui s'est malheureusement terminĂ© sur le rembourrage de protection aprĂšs le quatriĂšme saut (Rang 56). RĂŒfenacht a confirmĂ© les bonnes performances rĂ©alisĂ©es lors des derniers concours. En rĂ©ussissant ses deux exercices, RĂŒfenacht s’est classĂ©e au 26e rang.

Rang 13 en compétition synchronisée

Beoan Stocker s’est alignĂ© pour la Suisse dans la classe d’ñge 15–16. Il a rĂ©ussi un trĂšs bon exercice imposĂ©. Il s’est Ă©galement fortement amĂ©liorĂ© dans l’exercice libre par rapport Ă  ses performances Ă  l’entraĂźnement. Il a extrĂȘmement bien maĂźtrisĂ© les cinq premiers sauts difficiles, puis il a malheureusement atterri sur le bord et a Ă©tĂ© contraint d’interrompre son exercice : Rang 43 (77,840 points).

Le duo synchrone suisse Sina RĂŒfenacht et Livia Widmer a montrĂ© une bonne performance dans la classe d’ñge 13–14. Comme leur valeur de difficultĂ© n'Ă©tait pas trop Ă©levĂ©e, les Suissesses ont manquĂ© la finale pour 0,7 points : 13e place (40,770 points).

Elia Locher et Beoan Stocker ont rencontré des difficultés à se comprendre au début de leur exercice synchronisé, ce qui fait que l'un a sauté sans l'autre et entraßné l'abandon aprÚs la deuxiÚme fois et donc à 0 point.

Bonnes performances des plus jeunes

Larissa Kurmann s’alignait dans la catĂ©gorie 17 Ă  21 ans. Le premier exercice lui a souri. Au deuxiĂšme essai Kurmann a toutefois atterri trop prĂšs du rembourrage bleu de protection ce qui l’a contraint Ă  abandonner. Elle s’est finalement classĂ©e Ă  une bonne 19e place dans un groupe de participantes trĂšs relevĂ©. 

Mia Jaccard et Mika Keller Ă©taient engagĂ©es chez les plus jeunes dans la classe d’ñge 11-12. Pour Jaccard, il s’agissait du premier concours au niveau international. Un bon exercice imposĂ© et un exercice libre encore meilleur ont permis Ă  Mia, selon ses dires, d’obtenir un nouveau record personnel (81,540). À la fin elle a terminĂ© 22e.
Bien que Keller ait dĂ©jĂ  disputĂ© des concours internationaux, la concurrence l’a fortement impressionnĂ© Ă  Sofia. LĂ©gĂšrement touchĂ©, il a rĂ©alisĂ© deux bons exercices et s'est finalement classĂ© 26e (83,200).

Expériences dans le milieu international

La World Age Group Competition sert avant tout Ă  engranger des expĂ©riences dans le milieu international. GĂ©rer la nervositĂ©, sauter dans un nouvel environnement, une nouvelle lumiĂšre et des grandes salles en font partie de mĂȘme que le fait Ă©voluer dans un autre environnement, avec d'autres personnes, dans un lieu inconnu. Tout comme la performance sportive, tout cela et bien d'autres choses encore sont au centre d'une WAGC.

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer