Expériences en compétition internationale

  • 28 novembre 2022

  • Alexandra Herzog / Traduction: Christiane Vauthier

  • Tim Dannenberg

Quatre jeunes athlĂštes fĂ©minines et trois jeunes athlĂštes masculins ont reprĂ©sentĂ© la Suisse Ă  la 29e World Age Group Competition (WAGC) du 23 au 27 novembre 2022 Ă  Sofia (BUL). Les trampolinistes se sont battus pour des points dans quatre classes d’ñge diffĂ©rentes en individuel et en synchrone et ont ainsi engrangĂ© des expĂ©riences au niveau international.

– PublicitĂ© –

Lors de la premiĂšre journĂ©e de compĂ©tition de la WAGC Ă  Sofia, Elia Locher, Livia Widmer et Sina RĂŒfenacht Ă©taient en lice dans la catĂ©gorie d'Ăąge 13-14. Locher a prĂ©sentĂ© un bon concours, qu’il a maĂźtrisĂ© malgrĂ© la nervositĂ© et a terminĂ© au onziĂšme rang. Widmer a rĂ©alisĂ© un bon exercice imposĂ©. Lors du programme libre, elle a prĂ©sentĂ© un nouvel exercice qui s'est malheureusement terminĂ© sur le rembourrage de protection aprĂšs le quatriĂšme saut (Rang 56). RĂŒfenacht a confirmĂ© les bonnes performances rĂ©alisĂ©es lors des derniers concours. En rĂ©ussissant ses deux exercices, RĂŒfenacht s’est classĂ©e au 26e rang.

Rang 13 en compétition synchronisée

Beoan Stocker s’est alignĂ© pour la Suisse dans la classe d’ñge 15–16. Il a rĂ©ussi un trĂšs bon exercice imposĂ©. Il s’est Ă©galement fortement amĂ©liorĂ© dans l’exercice libre par rapport Ă  ses performances Ă  l’entraĂźnement. Il a extrĂȘmement bien maĂźtrisĂ© les cinq premiers sauts difficiles, puis il a malheureusement atterri sur le bord et a Ă©tĂ© contraint d’interrompre son exercice : Rang 43 (77,840 points).

Le duo synchrone suisse Sina RĂŒfenacht et Livia Widmer a montrĂ© une bonne performance dans la classe d’ñge 13–14. Comme leur valeur de difficultĂ© n'Ă©tait pas trop Ă©levĂ©e, les Suissesses ont manquĂ© la finale pour 0,7 points : 13e place (40,770 points).

Elia Locher et Beoan Stocker ont rencontré des difficultés à se comprendre au début de leur exercice synchronisé, ce qui fait que l'un a sauté sans l'autre et entraßné l'abandon aprÚs la deuxiÚme fois et donc à 0 point.

Bonnes performances des plus jeunes

Larissa Kurmann s’alignait dans la catĂ©gorie 17 Ă  21 ans. Le premier exercice lui a souri. Au deuxiĂšme essai Kurmann a toutefois atterri trop prĂšs du rembourrage bleu de protection ce qui l’a contraint Ă  abandonner. Elle s’est finalement classĂ©e Ă  une bonne 19e place dans un groupe de participantes trĂšs relevĂ©. 

Mia Jaccard et Mika Keller Ă©taient engagĂ©es chez les plus jeunes dans la classe d’ñge 11-12. Pour Jaccard, il s’agissait du premier concours au niveau international. Un bon exercice imposĂ© et un exercice libre encore meilleur ont permis Ă  Mia, selon ses dires, d’obtenir un nouveau record personnel (81,540). À la fin elle a terminĂ© 22e.
Bien que Keller ait dĂ©jĂ  disputĂ© des concours internationaux, la concurrence l’a fortement impressionnĂ© Ă  Sofia. LĂ©gĂšrement touchĂ©, il a rĂ©alisĂ© deux bons exercices et s'est finalement classĂ© 26e (83,200).

Expériences dans le milieu international

La World Age Group Competition sert avant tout Ă  engranger des expĂ©riences dans le milieu international. GĂ©rer la nervositĂ©, sauter dans un nouvel environnement, une nouvelle lumiĂšre et des grandes salles en font partie de mĂȘme que le fait Ă©voluer dans un autre environnement, avec d'autres personnes, dans un lieu inconnu. Tout comme la performance sportive, tout cela et bien d'autres choses encore sont au centre d'une WAGC.

Co-Partner

Partner

fermer