Bravo Jara !

  • 30 juin 2022

  • Alexandra Herzog / Trad.: ValĂ©rie Gianadda

  • mĂ d

Des apprentis de commerce suivent leur apprentissage de trois ans Ă  la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG). Fin juin, Jara Schleiss (Ueken) a reçu son CFC d’employĂ©e de commerce.

Jara Schleiss

Domicile : Ueken
Année de naissance : 2004
Société de gymnastique : DTV Wölflinswil
Hobbies : gymnastique aux agrÚs individuelle (GAI) et gymnastique de sociétés, monitrice GAI, rencontres entre amis
 

– PublicitĂ© –

Jara, que retiens-tu de tes trois annĂ©es de formation Ă  la FSG ?

Si je devais énumérer tout ce que je retire de ces trois années passées à la FSG, ce texte serait probablement long de plusieurs pages. Mais si je devais me limiter à quelque chose, je dirais qu'avec de la passion et de la persévérance, tout est possible.

Une grande partie de mon apprentissage a été chamboulée par le coronavirus. Mais ni moi ni mes responsables de formation ne nous sommes laissés abattre. Nous en avons tiré le meilleur parti possible et je dirais que cela m'a permis de devenir assez habile en matiÚre de planification, de réorganisation et de numérisation.

J'ai pu me faire une idĂ©e de toutes les divisions et de tous nos events, et j’ai fait de nombreuses nouvelles connaissances.

Je me souviendrai longtemps de la cohĂ©sion et de l’esprit d’équipe qui rĂšgnent parmi les employĂ©s de la FSG qui s’investissent tous les jours pour la gymnastique suisse.

S’il le fallait, je choisirais sans hĂ©siter une nouvelle fois de me former Ă  la FSG
Jara Schleiss

Deux moments forts de ton apprentissage ?

La â€č Swiss Cup ZĂŒrich â€ș et le â€č Gymotion â€ș ; pour moi, ces events au Hallenstadion de Zurich ont toujours Ă©tĂ© trĂšs intĂ©ressants. J’ai apprĂ©ciĂ© le fait de pouvoir collaborer Ă  l’organisation de ces grandes manifestations auxquelles j’assistais autrefois comme spectatrice. Ça m’a plu de pouvoir jeter un Ɠil derriĂšre les coulisses et de rencontrer l’élite de la gymnastique artistique ainsi que les meilleures sociĂ©tĂ©s. Je n’oublierai jamais ces moments, quoi qu’il arrive.
 

Quels sont tes objectifs professionnels ?

En août, je vais entamer une passerelle à Aarau de maniÚre à me rapprocher un peu plus de mon but, des études de sport.
 

Qu’aimerais-tu rajouter ?

Je suis ravie d’avoir pu vivre la fin de mon apprentissage dans des conditions « normales Â», et c’est avec plaisir que je repense Ă  mon apprentissage. S’il le fallait, je choisirais sans hĂ©siter une nouvelle fois de me former Ă  la FSG.

Co-Partner

Partner

fermer