Une vie dédiée au mouvement

  • 7 juin 2023

  • Alexandra Herzog / Trad.: Emilie Lambiel

  • Alexandra Herzog

  • PubliĂ© dans GYMlive 2/2023

Cela fait déjà plusieurs décennies qu'Urs Schweingruber est engagé dans la gymnastique. Le Bernois donne des leçons d'activité physique jusqu'à trois fois par semaine et participe également au développement du sport des adultes (esa) au sein de la Fédération suisse de gymnastique.

– PublicitĂ© –

Urs Schweingruber

Date de naissance : 5 mars 1948

État civil : mariĂ© Ă  Cristina, deux fils adultes (Michael et Benjamin).

Domicile : MĂŒnchenbuchsee, a grandi Ă  Berne Wankdorf (jusqu'Ă  l'Ăąge de 20 ans).

Société : TV Zollikofen

Profession : enseignant de 10e année à la retraite

Fonctions : responsable du groupe spécialisé Nordic Walking, groupe spécialisé esa Gymnastique Suisse alémanique, responsable de la formation : moniteurs esa Walking/Nordic Walking, moniteur Winterfit et Nordic Walking Zollikofen, gymnastique masculine et gymnastique féminine TV Zollikofen

Loisirs : voyages, jardinage, dessin et arts plastiques, réflexologie plantaire

Moments forts en gymnastique : titre de vice-champion suisse de gymnastique grande surface avec engin Ă  main, participation Ă  la « SoirĂ©e suisse Â» de la Gymnaestrada Ă  Göteborg, 2e place de la division 1 avec la TV Zollikofen Ă  la FFG Ă  Berne.

DĂ©but mars de cette annĂ©e, le trĂšs actif Urs Schweingruber a fĂȘtĂ© son 75e anniversaire. En tenue de sport, il dĂ©cide d’attraper des balles de jonglage pour poser pour la photo dans le jardin de sa maison Ă  MĂŒnchenbuchsee.

Ceux qui le voient donner des cours en salle de gym partent du principe que le Bernois a toujours pratiquĂ© la gymnastique. Mais ce n'est pas le cas. « Jusqu'Ă  mes 18 ans, je n'avais jamais entendu parler de sociĂ©tĂ© de gymnastique Â», explique Urs Schweingruber. NĂ© dans le Simmental, il a passĂ© son enfance et son adolescence Ă  Berne Wankdorf. « J'ai pratiquĂ© des sports individuels, du parachutisme Ă  la plongĂ©e en passant par le triathlon et le ski Â». Il a Ă©galement participĂ© Ă  des compĂ©titions individuelles de rope-skipping Ă  l'Ă©poque. Plus tard, le Bernois s'est tournĂ© vers les sports d'Ă©quipe et a jouĂ© au handball en premiĂšre division Ă  la TV Zollikofen. À cette Ă©poque, il Ă©tait cependant toujours d'avis que « l'Ă©ducation physique, c'est-Ă -dire la gymnastique, n'Ă©tait pas du tout faite pour moi Â».

Ce que vous voulez enflammer chez les autres doit d'abord brûler en vous.

TĂ©moin d'une Ă©volution passionnante

Peu de temps aprĂšs, Urs Schweingruber s'est nĂ©anmoins laissĂ© convaincre de faire un essai au sein de la sociĂ©tĂ© de gymnastique de Zollikofen. Et il y est restĂ©. Quelques annĂ©es plus tard, il a pris la fonction de moniteur fĂ©dĂ©ral, fonction qu’il a exercĂ©e pendant 16 ans. Avec sa femme Cristina, Urs a entraĂźnĂ© le groupe de gymnastique grande surface de la TV Zollikofen.

« Nous Ă©tions un groupe mixte. Chez nous, dans une chorĂ©graphie, les femmes et les hommes ne travaillaient pas les mĂȘmes Ă©lĂ©ments Â», explique-il. « C'Ă©tait un dĂ©fi, car la chorĂ©graphie et la musique devaient ĂȘtre adaptĂ©es de temps en temps Â». A l'Ă©poque, ce n'Ă©tait pas si simple de trouver et de monter de la musique. « Je me souviens qu'au dĂ©but, nous compilions et enregistrions la musique dans la salle avec un piano et un enregistreur Â», raconte-t-il.

Beaucoup d'investissements
Avec le groupe de gymnastique de la TV Zollikofen, qui se composait Ă  ce moment-lĂ  de 40 personnes - 20 hommes et 20 femmes - Urs Schweingruber a remportĂ© le titre de vice-champion suisse de gymnastique grande surface en 1993 et la TV Zollikofen a obtenu la deuxiĂšme place dans la division lors de la FĂȘte fĂ©dĂ©rale de gymnastique de 1996 Ă  Berne. « Nous avons beaucoup investi pour obtenir ces succĂšs, mais c'Ă©tait une belle Ă©poque Â», s'enthousiasme-t-il. Il cite comme autre point fort sa participation Ă  la « SoirĂ©e suisse Â» de la Gymnaestrada 1999 Ă  Göteborg. « C'Ă©tait unique, un grand honneur. Comme c'Ă©tait presque impossible de faire mieux, je n'ai plus participĂ© Ă  aucune Gymnaestrada par la suite Â», sourit le gymnaste de 75 ans.

Le gymnaste de 75 ans met toujours beaucoup de cƓur à l'ouvrage.

Pas deux fois la mĂȘme leçon

Mais Urs Schweingruber ne s'est pas arrĂȘtĂ© Ă  son rĂŽle d'entraĂźneur de la TV Zollikofen. Depuis 1998, il donne des cours de sport pour adultes (esa) au niveau national. Depuis 2000, il donne Ă©galement des entraĂźnements et des cours de Nordic Walking. Depuis 14 ans, il est responsable du cours central 55+ de la FSG. Le passĂ© de gymnaste d'Urs Schweingruber se reflĂšte toujours dans ses leçons. « Mes leçons commencent toujours par de la gymnastique, mĂȘme avant l'entraĂźnement de Nordic Walking Â», explique-il.
La diversitĂ© est importante. « Il est rare que je donne deux fois la mĂȘme leçon. C'est un dĂ©fi, mais c'est mon exigence personnelle Â», explique le Bernois. Il est fascinant de voir tout ce que l'on peut utiliser pour crĂ©er une leçon d'activitĂ© physique, que ce soient des nouilles de piscine, des frisbees ou des bouteilles en PET remplies de sable. En tant qu'ancien enseignant, il dispose de compĂ©tences mĂ©thodologiques et d'un rĂ©servoir d'idĂ©es presque inĂ©puisable. Il met beaucoup de cƓur Ă  l'ouvrage dans ses leçons.

Je donne rarement deux fois la mĂȘme leçon.

Des débuts difficiles

Il construit ses leçons selon le concept de motricitĂ© sportive. « Les capacitĂ©s physiques et de coordination, mais aussi le travail intellectuel, font toujours partie de l'exercice, afin de stimuler et de faire bouger l'esprit et l'Ăąme. C'est ce qu'apprĂ©cient les gymnastes Â», explique Urs Schweingruber.

Il a Ă©galement pu mettre Ă  profit ses connaissances et son expĂ©rience lors de la crĂ©ation du matĂ©riel pĂ©dagogique esa, auquel il a donnĂ© naissance. « Les dĂ©buts n'ont pas Ă©tĂ© faciles. L'importance du sport des adultes n'a longtemps pas Ă©tĂ© suffisamment prise en compte Ă  l'Ă©poque Â», dit-il. C'Ă©tait un parent pauvre Ă  cĂŽtĂ© de « Jeunesse+Sport Â» que tout le monde connaĂźt. Pourtant, le sport des adultes englobe une plus grande partie de la population (Ă  partir de l'Ăąge de 20 ans).

Gagner en importance

Il arrive qu'Urs Schweingruber se rende trois fois par semaine Ă  la salle de gymnastique. A cela s'ajoutent quelques week-ends oĂč il donne des cours. « Mon objectif principal est de faire prendre conscience aux gens de l'importance de l'activitĂ© physique pour la santĂ©. Cela me motive et me fait plaisir. Â»

Il est de plus en plus difficile de trouver des personnes aussi engagĂ©es qu'Urs Schweingruber. Toutefois, il estime que le travail bĂ©nĂ©vole devrait ĂȘtre davantage valorisĂ©. Il ne faut pas lĂ©siner sur le soutien financier pour les formations de moniteurs. Seuls des moniteurs motivĂ©s et bien formĂ©s sont garants de la survie d'une sociĂ©tĂ©. « Ce que vous voulez enflammer chez les autres doit d'abord brĂ»ler en vous Â», a l'habitude de dire le Bernois lors des cours de formation des moniteurs. C'est important, car les sociĂ©tĂ©s de gymnastique apportent une contribution sociale importante dans notre sociĂ©tĂ©. « L'aspect social d'une sociĂ©tĂ© gagne Ă  nouveau en importance Â», affirme Urs Schweingruber avec conviction.

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer