Rapport d’enquĂȘte de Pachmann RechtsanwĂ€lte

  • 29 janvier 2021

  • STV

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a prĂ©sentĂ© aujourd’hui le rapport d’enquĂȘte indĂ©pendant sur les Ă©vĂ©nements intervenus en gymnastique rythmique au sein de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique FSG. L’enquĂȘte a Ă©tĂ© conduite et prĂ©sentĂ©e par le cĂ©lĂšbre cabinet d’avocats zurichois Pachmann RechtsanwĂ€lte. En outre, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a annoncĂ© avoir opĂ©rĂ© une rĂ©orientation stratĂ©gique. La direction de la fĂ©dĂ©ration sera dĂ©sormais entre les mains du nouveau prĂ©sident central, Fabio Corti, et de la nouvelle directrice, BĂ©atrice Wertli.

– PublicitĂ© –

L’étude Pachmann RechtsanwĂ€lte a prĂ©sentĂ© le rapport d’enquĂȘte indĂ©pendant sur les Ă©vĂ©nements intervenus en gymnastique rythmique pour le compte de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique FSG. Le cabinet d’avocats zurichois a enquĂȘtĂ© sur les allĂ©gations formulĂ©es par d’anciennes gymnastes et a Ă©tudiĂ© et analysĂ© de maniĂšre globale les structures de la gymnastique rythmique au sein de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique.

Dans le cadre de ce rapport d’enquĂȘte, les experts ont dĂ©veloppĂ© plusieurs thĂšses et recommandations d’action dĂ©taillĂ©es et les ont soumises au comitĂ© central de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique. «La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique doit avoir pour premiĂšre des prioritĂ©s de traiter dĂ©cemment et correctement les gymnastes tout en protĂ©geant les entraĂźneurs et fonctionnaires contre les prĂ©jugĂ©s», explique Thilo Pachmann de Pachmann RechtsanwĂ€lte.

Le bien des athlĂštes prime

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique doit faire primer le bien des athlĂštes, explique Pachmann. Outre l’aspect social et sportif, l’étude Pachmann RechtsanwĂ€lte propose notamment dans son rapport d’enquĂȘte la mise en place d’une commission mĂ©dicale et d’une centrale d’annonce nationale. «De plus, nous encourageons la fĂ©dĂ©ration Ă  se renouveler en mettant en place de nouvelles personnes; cela inclut Ă©galement la rĂ©vision des structures actuelles de gouvernance», poursuit Thilo Pachmann. Qui plus est, le rapport d’enquĂȘte recommande d’amĂ©liorer le programme de formation et de formation continue des entraĂźneurs ainsi que les infrastructures. «Enfin, il convient surtout de redimensionner drastiquement les objectifs en gymnastique rythmique; dans la situation donnĂ©e et au vu des infrastructures actuelles, une qualification pour les Jeux Olympiques est irrĂ©aliste», indique Thilo Pachmann.

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique salue le traitement des allĂ©gations formulĂ©es en gymnastique rythmique et a pleinement coopĂ©rĂ© avec les rĂ©dacteurs du rapport d’enquĂȘte. La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a d’elle-mĂȘme entrepris une rĂ©orientation tant au sein de la gymnastique rythmique que de la fĂ©dĂ©ration. «Nous ne pouvons pas refaire le passĂ© mais nous pouvons façonner l’avenir», explique la directrice de la FSG, BĂ©atrice Wertli. Ainsi, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique a d’ores et dĂ©jĂ  pris des mesures pour renforcer sa gouvernance et s’est engagĂ©e dans un renouveau avec Fabio Corti Ă  la prĂ©sidence du comitĂ© central de la FSG et BĂ©atrice Wertli Ă  la direction de la FSG. En outre, le comitĂ© central compte deux nouveaux membres, Martin Hebeisen et Philipp Moor. L’étape suivante consiste pour la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique Ă  trouver rapidement un chef du sport d’élite Ă  la personnalitĂ© appropriĂ©e Ă  la suite de quoi elle pourra s’attaquer Ă  la rĂ©vision du concept de sport d’élite de la GR.

De par toutes les mesures qu’elle a initiĂ©es, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique pose les jalons pour l'avenir et se rĂ©jouit d'une coopĂ©ration collĂ©giale et professionnelle.

Co-Partner

Partner

fermer