Les sciences du sport ont le vent en poupe

  • 2 juin 2023

  • Lara Rigamonti / Trad.: Emilie Lambiel

  • Ulrich K√§nzig

  • Publi√© dans GYMlive 2/2023

Au cours des derni√®res d√©cennies, l'int√©r√™t pour l'assistance scientifique dans le sport s'est accru. L'objectif est de d√©velopper les techniques d'entra√ģnement, de prot√©ger la sant√© des gymnastes et d'obtenir de meilleurs r√©sultats. Les sciences du sport et de la motricit√© font l'objet d'une attention particuli√®re, notamment dans le domaine du sport de performance. Voici un petit aper√ßu de ce sujet complexe.

‚Äď Publicit√© ‚Äď

Imaginez un instant un saut en gymnastique artistique f√©minine : concentration, course d'√©lan, saut. Il est vrai que le saut peut s'av√©rer tr√®s complexe. La course d'√©lan, en revanche, semble beaucoup plus simple, mais c'est pr√©cis√©ment la course d'√©lan, cette s√©rie de pas ex√©cut√©s avec une √©nergie et une pr√©cision extr√™mes, qui d√©termine ensuite le saut. Des √©tudes pr√©c√©dentes ont d√©j√† montr√© √† quel point la valeur de difficult√© d'un saut est li√©e aux param√®tres physiques. Il est donc essentiel pour un athl√®te de d√©velopper son entra√ģnement physique parall√®lement √† ses capacit√©s techniques.

De nombreuses variables
Au niveau international, plusieurs f√©d√©rations sportives ont d√©velopp√© leurs ressources dans le domaine des sciences du sport et ont lanc√© des projets visant √† collecter et √† analyser certaines donn√©es afin d'int√©grer les connaissances ainsi obtenues dans les entra√ģnements, dans le but d'optimiser les performances et d'am√©liorer la pr√©vention.

Mais quelles sont les données à collecter et en quelle quantité ? De quelle manière ? Pendant combien de temps ? Les variables sont nombreuses et il faut également trouver la bonne manière de collecter ces données.

Anlauf am Pferdsprung zur Bestimmung der kinetischen Energie (Translation, Rotation) während den verschiedenen Phasen (Absprung, 1. Flugphase, Abdruck, 2. Flugphase) des Pferdsprunges. Foto: Ulrich Känzig

Une première étape pour mieux comprendre quelle est la bonne approche consiste à

acquérir les connaissances déjà existantes par le biais d'une recherche bibliographique thématique, idéalement celles qui sont spécifiques à la discipline sportive dans laquelle on travaille. Cela permet de se faire une idée de l'état actuel de la recherche et de ses lacunes.

La F√©d√©ration suisse de gymnastique (FSG) a r√©cemment cr√©√©, au sein de sa division ¬ę Mission olympique ¬Ľ, un domaine consacr√© aux sciences du sport. L'objectif est d‚Äôint√©grer cette approche ‚Äď c'est-√†-dire la collecte et l'analyse de donn√©es ‚Äď dans le cadre des entra√ģnements de gymnastique artistique afin d'optimiser la conception des entra√ģnements et les conditions cadres. Caterina Barloggio, ancienne athl√®te du cadre national de gymnastique artistique, est responsable de cette t√Ęche et travaille comme collaboratrice scientifique √† la FSG.

Un nouveau domaine

¬ę Avec la cr√©ation du nouveau d√©partement des sciences du sport, l'objectif est de rapprocher la science de la pratique sportive, afin de pouvoir envoyer les informations l√† o√Ļ elles sont n√©cessaires, aux entra√ģneurs, dans les centres ¬Ľ, explique Caterina Barloggio. Pour l'instant, l'accent est mis sur la gymnastique artistique, notamment parce qu'il s'agit d'un domaine tellement vaste qu'il serait presque impossible d'y inclure d'autres disciplines.

¬ę Dans le domaine du diagnostic de performance, par exemple, il existe d√©j√† des tests standardis√©s r√©alis√©s sur des plateformes dot√©es de capteurs pour mesurer la force. C'est un test qui est effectu√© r√©guli√®rement, que l'on souhaite encore davantage mettre en Ňďuvre, afin de donner des conseils sur la mani√®re d'am√©liorer la force explosive, la force r√©active ¬Ľ, explique Caterina Barloggio. L'objectif de la science du sport est d'aider, d'apporter un soutien et des conseils en mati√®re d'entra√ģnement sur la base des donn√©es qui peuvent √™tre collect√©es.

Bestimmung der Maximalkraft beim Element Kopfkreuz (Haltezeit 5 Sekunden) mittels Gegengewichtsgerät an den Ringen. Foto: Ulrich Känzig

Développer de nouveaux aspects

La figure du ¬ę embedded scientist ¬Ľ, c'est-√†-dire d'une personne qui n'est ni un scientifique, ni un entra√ģneur, mais un personnage cl√© qui sert d'interm√©diaire et veille √† ce que certaines notions scientifiques soient transmises aux f√©d√©rations sportives et repr√©sentent une valeur ajout√©e dans l'entra√ģnement quotidien, est de plus en plus r√©pandue dans le domaine du sport. En Suisse, de nombreuses f√©d√©rations sportives, telles que le football et le ski, emploient d√©j√† depuis plusieurs ann√©es de telles personnes qui, en plus de rapprocher les entra√ģneurs des r√©sultats des √©tudes scientifiques, tentent de d√©velopper de nouveaux aspects au profit de la structuration de l'entra√ģnement. ¬ę L'objectif est surtout d'essayer de promouvoir un entra√ģnement fond√© sur des donn√©es probantes et non sur l'exp√©rience ¬Ľ, poursuit Caterina Barloggio.

Handlungsfelder

Au centre

  • Entra√ģnement
  • Comparaison de l'√©tat actuel et planifi√©
     

Services (orange)
Soutien direct et tout au long du processus pour l'optimisation individuelle de la performance et de la sant√© :‚Äč

  • Diagnostic de performance
  • Conseil scientifique
  • Mesures pr√©ventives

Recherche et développement (bleu)

  • G√©n√©rer de nouvelles connaissances pertinentes et cr√©er de la valeur ajout√©e pour le d√©veloppement de la discipline sportive :
  • Projet de recherche ‚Äč
  • D√©veloppements de la discipline sportive
  • Cadre pour l'analyse des donn√©es
     

Didactique (vert) ‚Äď transmettre et g√©rer les connaissances

  • Transfert des informations et des connaissances √† la base et int√©gration dans le syst√®me
  • Gestion de l'information
Nous essayons de promouvoir un entra√ģnement fond√© sur des donn√©es probantes et non sur l'exp√©rience.
Caterina Barloggio Collaboratrice scientifique du sport à la FSG

Un processus qui prend du temps

Certaines personnes sont tr√®s ouvertes √† ce sujet et se renseignent, d'autres sont plus sceptiques : tout d√©pend de l'√©tat d'esprit, de l'ouverture √† la nouveaut√©. En effet, pour changer une fa√ßon de voir les choses ou une approche, il faut du temps. La recherche prend beaucoup de temps, et les r√©sultats de son application encore plus. C'est un long processus. ¬ę Il faut que l'entra√ģneur soit pr√™t √† structurer son entra√ģnement d'une autre mani√®re, √† r√©fl√©chir √† ce qu'il fait, √† accepter √©ventuellement des conseils ¬Ľ, explique Caterina Barloggio. Il ne s'agit pas d'un saut dans le vide, car la d√©marche s'appuie sur des donn√©es scientifiquement collect√©es, mais il n'est pas certain que la modification d'un certain aspect, effectu√©e pr√©cis√©ment sur la base de r√©sultats scientifiques, produise imm√©diatement des effets positifs.

C'est une question d'évolution, surtout mentale : la gymnastique, comme les autres sports en général, change avec le temps et les gymnastes qui la pratiquent. Les méthodes utilisées doivent être régulièrement remises en question. Une méthode peut fonctionner aujourd'hui, mais il faut être prêt à la changer si elle ne suffit plus demain. Il est donc nécessaire de rester en mouvement, même au niveau de la réflexion.

L'essentiel en bref

  • Les sciences du sport sont des sciences interdisciplinaires qui traitent de sujets li√©s au domaine du sport et de l'activit√© physique. Les nombreuses disciplines individuelles comprennent, entre autres, la science de l'entra√ģnement, la science du mouvement, la m√©decine du sport, la physioth√©rapie du sport, la psychologie du sport, la physiologie du sport et la nutrition sportive.
  • L'int√©r√™t pour le lien entre le sport et la science s'est manifest√© d√®s la Renaissance, mais ce n'est qu'√† la fin du XIXe si√®cle que le domaine des sciences du sport et de la motricit√© s'est d√©velopp√© de mani√®re autonome.
  • Disciplines li√©es aux sciences du mouvement : biom√©canique, psychologie du sport, nutrition sportive, didactique du sport, histoire du sport, √©conomie et √©cologie du sport, sciences de l'entra√ģnement, droit du sport.

√Čtudes dans le domaine du sport

Dans chaque pays, les programmes d'√©tudes consacr√©s aux sciences de la motricit√© sont organis√©s diff√©remment en raison des diverses approches du sujet. En Suisse, sept universit√©s et une haute √©cole sp√©cialis√©e proposent un total d'environ 25 fili√®res d'√©tudes orient√©es vers les sciences du sport, de la sant√© ou du mouvement, avec la possibilit√© d'obtenir un dipl√īme de bachelor ou de master. De nombreux √©tudiants qui suivent ces programmes sont d'anciens athl√®tes, professionnels ou non, qui, apr√®s avoir termin√© leur carri√®re sportive, poursuivent leur passion pour le sport dans le cadre de leurs √©tudes. ¬ę De nombreux anciens sportifs poursuivent des √©tudes dans le domaine du sport et trouvent ensuite un emploi dans leur discipline ¬Ľ, explique Caterina Barloggio. En g√©n√©ral, ce sont tous des √©tudiants tr√®s attach√©s au sport et il est clair que l'avantage d'avoir d√©j√† pratiqu√© une discipline sportive est grand. Les d√©bouch√©s professionnels possibles sont la psychologie du sport, le journalisme sportif, le coaching, la th√©rapie sportive, le tourisme (sportif) et le management dans le sport.

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer