Suspension de l’entraînement du cadre national FSG de gymnastique rythmique

29 juin 2020

En raison de nouvelles accusations portées contre des entraîneures de gymnastique rythmique, la Fédération suisse de gymnastique (FSG) a décidé de suspendre l'entraînement du cadre national et du projet des CE juniors de gymnastique rythmique avec effet immédiat, et ce jusqu'à nouvel avis. La Fédération suisse de gymnastique va ordonner une enquête externe.

Le 24 juin dernier, la Fédération suisse de gymnastique a décidé de se séparer de l'entraîneure en chef et l’entraîneure nationale de gymnastique rythmique. À la suite de ces licenciements, d'autres accusations d’ordre éthique contre plusieurs autres entraîneures ont été signalées. 

« En raison de l’évolution actuelle et des accusations portées, nous avons décidé de suspendre l’entraînement du cadre national et du projet des CE juniors avec effet immédiat, et ce jusqu'à nouvel avis. Nous allons nous atteler à la planification d’une enquête externe au cours des prochains jours », déclare Erwin Grossenbacher, président central de la FSG. « Nous regrettons beaucoup que les gymnastes aient eu des expériences négatives et aient dû souffrir en pratiquant leur sport. Nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter de tels problèmes à l'avenir. »

Prise de position du président de la Fédération suisse de gymnastique


Main Partner

Co-Partner

Partner