Nouvelle planification de la Fédération et décisions préliminaires importantes

9 septembre 2020

Les 4 et 5 septembre 2020, la direction de la FSG a rencontré les associations cantonales et régionales de gymnastique sur le campus de Sursee lors de la conférence des dirigeants d'association. Les comptes annuels 2019, la planification de la Fédération ainsi que la planification financière 2020–2025 et le règlement de gestion de la commission d'éthique ont été approuvés. De nombreux autres sujets étaient également au programme de la conférence.

C’est dans une salle remplie de participants masqués que s’est déroulée la conférence des dirigeants d'association (CDA) du premier week-end de septembre à Sursee. «Je me réjouis que nous puissions nous rencontrer à nouveau dans ce contexte», a déclaré Erwin Grossenbacher, président du Comité central de la FSG, lors de l’accueil des représentants des diverses associations cantonales et régionales de gymnastique.

La conférence de printemps n’ayant pas pu avoir lieu, le programme de ces deux demi-journées a été plutôt chargé. Le rapport et les comptes annuels de 2019 ont été adoptés à l'unanimité. L’exercice comptable annuel 2019 a bouclé sur un chiffre d'affaires total de 22,6 millions de francs et un excédent de revenus d'environ 183 000 francs. A l’heure actuelle, les comptes 2020 semblent être équilibrés. «L'impact du COVID-19 sur les comptes annuels est contrôlé en permanence», a déclaré Felix Mangold, responsable des finances du Comité central (CC). Le budget 2021 prévoit des dépenses d'environ 300 000 francs et devra être approuvé lors de l'Assemblée «virtuelle» des délégués (AD) du 31 octobre 2020. La conférence a continué avec la définition des objectifs pour les cinq prochaines années. Pour ce faire, le Comité central a présenté le planning de la Fédération pour la période 2020-2025. Quelques demandes de modifications ont été formulées par les associations. Après avoir ajusté ces points, les participants à la conférence ont approuvé la planification.

Les nouveaux présidents des associations cantonales et régionales de gymnastique depuis 2020 (de gauche à droite): Evi Hurschler (LU, OW + NW), Brigitte Hunziker-Torre (TVBS), Loris Galbusera (ACTG), Hubert Lehner (SGTV) – Absents de la photo: Stefan Gerber / Samuel Morgenthaler (TBS) et Sebastian Perrig (SAT)

     

Les nouveaux responsables techniques (de gauche à droite): Patrick Wachsmuth (SOTV), Dominik Dätwyler (ATV), Kathrin Cienkiewicz (TVBS), Natascia Minoggio (ACTG). – Absents de la photo: Christiane Forel (AGG), Michael Kistler (KSTV), Reto Künzli (LU / OW + NW), Ursula Salvetti (SATUS)
                                          

Trampoline et Gymnastique rythmique
L'avenir du trampoline en tant que sport d’élite a été un sujet de discussion lors du weekend. Avant la CDA, les associations cantonales et régionales de gymnastique avaient été informées par courrier de la situation actuelle. Trois variantes ont été proposées : 1. Suppression de la discipline en tant que sport d’élite et maintien uniquement en tant que sport de masse; 2. Maintien de la discipline en tant que sport d’élite; 3. Maintien de la discipline en tant que sport d’élite avec un changement de système. Après une brève discussion durant la CDA, l'assemblée plénière a décidé, à ce stade, de se prononcer uniquement pour ou contre le maintien du trampoline en tant que sport d’élite. Dans le sondage qui a suivi, une petite majorité des associations s’est prononcée en faveur du sport d’élite. Le Comité central de la FSG va à nouveau traiter cette question.

La gymnastique rythmique est dans la tourmente ces derniers mois, comme l’a indiqué Erwin Grossenbacher lors de la conférence. L'enquête externe est actuellement en cours et durera probablement jusqu'à fin du mois de novembre 2020. «Malgré l’enquête en cours, il faut aller de l’avant. Un changement de culture doit maintenant avoir lieu, on ne peut plus attendre», a souligné le président du Comité central.


Accomplir ce qui est possible

Il se passe beaucoup de choses à la FSG: d'une part, le Parkour a fait son entrée en tant que nouvelle discipline. Le chef de projet Patrick Sumi a profité de l’occasion pour expliquer aux représentants des association ce qu'est exactement le parkour. Cette discipline fera partie de la division sports de masse et les premières compétitions tests auront lieu à partir de 2021.

D’autre part, après la Fête fédérale de gymnastique de 2019, qui a permis de dégager un bénéfice d'environ 300 000 francs, quelques grands événements internationaux de gymnastique se dérouleront en Suisse ces deux prochaines années: les Championnats d’Europe de Gymnastique Artistique 2021 à Bâle, les Championnats du Monde de Gymnastique Acrobatique 2021 à Genève et l’Eurogym 2022 à Neuchâtel. Nous espérons qu’ils pourront tous avoir lieu.

«Il est important que, dans la mesure du possible, des événements aient à nouveau lieu dans les sociétés et les associations. Sinon, nous perdrons progressivement nos gymnastes», a déclaré le président du Comité central Grossenbacher.


Assemblée « virtuelle » des délégués 2020 

Étant donné que l'Assemblée des délégués (AD) du 31 octobre 2020 ne peut avoir lieu physiquement en raison de la situation actuelle, la FSG procédera aux votes et aux élections sous forme électronique. Les successeurs des membres sortants du Comité central, Erwin Grossenbacher et Regina Beeler, devront être élus.

Lors du weekend, les représentants des associations ont remercié Erwin Grossenbacher et Regina Beeler par une standing ovation pour leur engagement sans faille au cours des dernières années. Le président sortant a été surpris par les spécialités des différents cantons. Grossenbacher et Beeler auront droit à un adieu officiel à plus grande échelle lors de l'Assemblée des délégués 2021.

Texte: Alexandra Herzog/Traduction: Emilie Lambiel
Photos: Alexandra Herzog





Main Partner

Co-Partner

Partner