«Merci pour la solidarité»

11 juin 2020

Le président central de la FSG Erwin Grossenbacher et le directeur de FSG Ruedi Hediger s'adressent à la famille de la gymnastique dans une lettre ouverte dans l'actuel GYMlive 3/2020 sur la situation actuelle.

Chères sociétés de gymnastique, chers gymnastes

Le coronavirus reste un thème omniprésent qui domine notre vie quotidienne et les titres des journaux du monde entier. Or, la COVID-19 teste également notre patience ; comme nous aimerions tous revenir le plus vite possible à la normale, exercer notre profession et organiser notre temps libre sans restrictions ni mesures de protection ! Mais voilà, nous devons encore et toujours malheureusement nous montrer patients tout en nous appréciant les assouplissements rendus possibles ces dernières semaines.

Un déconfinement par étapes
Nous nous sommes tous beaucoup réjouis lorsque le Conseil fédéral a donné son feu vert pour les premiers assouplissements dans le domaine du sport ; la FSG s’est tout de suite attelée à la rédaction des plans de protection fidèles aux directives de l’Office fédéral du sport (OFSPO) de manière à ce que les sociétés de gymnastique et les centres d’entraînement puissent organiser leurs entraînements dès le 11 mai.

Puis, autre bonne nouvelle, l’OFSPO nous a autorisés à proposer aux plus de 65 ans de reprendre les entraînements en petits groupes de cinq personnes. Les plans de protection de FSG ont ainsi été adaptés en conséquence. Les personnes particulièrement vulnérables doivent cependant continuer à se protéger et donc renoncer aux entraînements jusqu’à nouvel avis.

Ce qui est important, c’est que nous prenions nos responsabilités et continuions à nous en tenir strictement aux directives et mesures de protection, ce même en plein déconfinement. C’est à nous tous qu’il revient de contribuer à faire en sorte que d’autres mesures d’assouplissement soient possibles dans les mois à venir.

 «Restez dans la société, restez dans l‘association»
Un des grands problèmes auquel nous sommes confrontés sont les conséquences financières du coronavirus : tant les sociétés et les associations de gymnastique que la FSG doivent faire face à un manque à gagner considérable. En effet, les sociétés doivent annuler les compétitions qu’elles organisent et ne peuvent pas mettre sur pied d’importantes courses sponsorisées tandis que la FSG et ses membres doivent annuler nombre de cours, camps et compétitions et dispenser les comités d'organisation des compétitions de gymnastique des droits et autres taxes. Ainsi, par exemple, la FSG pourrait bien à elle seule devoir faire une croix sur un montant de 170'000 francs pour cause d’annulation des fêtes de gymnastique et championnats régionaux et donc de rentrées financières générées par le logiciel FSG-Contest. De plus, en ces temps de crise, les collaborateurs de la FSG et les associations membres ont accompli un effort particulier pour que la famille suisse de la gymnastique s’en sorte si possible indemne.

Outre le manque de rentrées financières, les sociétés et associations de gymnastique doivent faire face à des dépenses et des coûts supplémentaires dont il est impossible d’estimer le montant à l'heure actuelle. Dans ce contexte difficile, la solidarité de la famille de la gymnastique et du sport est cruciale. Nous sommes tous dans le même bateau et nos sociétés et associations de gymnastique en appellent à la solidarité des gymnastes et comptent sur le paiement, statutaire, des cotisations de membre aux sociétés et associations de gymnastique. Une étude menée par le Sport Desk d‘Ernst & Young révèle également sur le plan juridique que les cotisations de membre sont en principe dues même si les entraînements ne peuvent pas être proposés dans leur totalité ou même si des compétitions ont été annulées. Toutefois, nous demandons à nos sociétés de gymnastique et associations membres d'accorder aux gymnastes et aux sociétés de gymnastique un report de paiement de leurs cotisations en cas d'urgence, si cela est financièrement nécessaire

Nous tenons à remercier chaleureusement la famille de la gymnastique pour son grand engagement et sa précieuse solidarité. En ces temps difficiles, nous autres gymnastes nous sommes comportés de manière très responsable, nous avons su nous adapter avec pragmatisme à cette situation inédite et nous avons tenu bon. Mille mercis pour cela !


Nous vous souhaitons de continuer à faire preuve de force et de persévérance et nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous rencontrer, espérons-le très bientôt, lors des compétitions et fêtes de gymnastique.

Prenez soin de vous !                      

Erwin Grossenbacher (Président central de la FSG) et Ruedi Hediger (Directeur de la FSG)

Vous pouvez également trouver cet article dans GYMlive 3/2020.
 

Main Partner

Co-Partner

Partner