Lettre ouverte du Président central

5 novembre 2020

adressée à tous les membres de la Fédération de gymnastique.

 
Chères gymnastes, chers gymnastes,

La Fédération suisse de gymnastique est confrontée depuis un certain temps à des reproches en matière de violations de l'éthique aux entraînements et de la méthodologie d'entraînement au niveau du cadre national. Nous prenons ces reproches très au sérieux. Nous avons beaucoup de respect pour les athlètes qui ont eu le courage de s’exprimer en public et de parler de leurs expériences personnelles. Nous étudions les réclamations par le biais d'une enquête indépendante sur la gymnastique rythmique et en ce qui concerne les accusations de deux gymnastes à l’artistique, par le comité d'éthique dernièrement créé.

Nous devons toutefois aborder le thème de manière globale. Nous sommes conscients que nous devons passer les choses au peigne fin. Maintenant.

Pour commencer nous procéderons dans les semaines à venir à un bilan détaillé de la situation et dresserons un tableau d'ensemble complet. Pour cela nous devons d’une part connaître et analyser les résultats de l’examen de la gymnastique rythmique et des reproches en gymnastique artistique féminine. D’autre part nous allons chercher le dialogue avec des athlètes actifs et actives, les anciens et anciennes athlètes. Nous voulons les écouter et les comprendre. 

Durant cette phase l’accent est mis sur les quatre mesures suivantes: 

  1. Nous recherchons un dialogue renforcé avec les gymnastes actifs et actives, les anciens et les anciennes gymnastes. Pour cela nous créerons des plateformes de discussion sur lesquelles les athlètes pourront nous expliquer les différentes expériences personnelles et émettre leurs critiques.
  2. L’examen externe de la gymnastique rythmique par les avocats Pachmann. Il étudie d’une part les reproches exprimés. D’autre part il contrôle également les structures et les objectifs de la gymnastique rythmique en général
  3. Examen des reproches de deux gymnastes à l’artistique par une commission d’éthique indépendante.
  4. En outre, les athlètes qui souhaitent faire une déclaration sur des écarts de conduite ou des abus ont la possibilité de contacter la centrale d’annonce FSG, la nouvelle commission d’éthique, ou la «Gymnastics Ethics Foundation» internationale.

Ce bilan servira de base à d’autres mesures. Les priorités suivantes sont notamment prévues pour l'avenir immédiat:

  1. Nous continuerons à investir dans l’encadrement actif des athlètes. Nous accompagnerons plus étroitement les gymnastes ainsi que les entraînements.
  2. Nous mettons sur pied des cours et des perfectionnements réguliers et obligatoires pour les entraîneurs, les accompagnants et les fonctionnaires du milieu de la gymnastique dans le domaine des valeurs éthiques, de la responsabilité et du respect.
  3. Nous dialoguons régulièrement avec nos athlètes.
  4. Nous démarrons une campagne de sensibilisation et d’information destinée aux athlètes et à leurs parents. Ils doivent connaître leurs droits et savoir à quelles personnes et quels organisme - au sein et/ou en dehors de la Fédération suisse de gymnastique - ils peuvent s’adresser en cas de soucis et de problèmes.
  5. Nous révisons les conventions avec les athlètes, les entraîneurs et les centres de performance régionaux.
  6. Nous renforçons le dialogue avec non associations membres et avec les centres d’entraînement régionaux et cantonaux.
  7. Nous travaillons avec des spécialistes externes à l’élaboration et à la mise en œuvre de différentes mesures.
  8. Avec la commission d'éthique récemment élue, nos gymnastes ont une nouvelle centrale d’annonce indépendante.
  9. Nous créons un chemin suisse pour un sport d’élite dans la gymnastique suisse.

Certaines de ces mesures seront lancées avant même que l'évaluation de la situation ne soit terminée. Pour certaines mesures il est toutefois impératif d’attendre l’examen de la gymnastique rythmique, le contrôle de la commission d’éthique ainsi que les entretiens avec les athlètes.

Chères gymnastes, chers gymnastes: Nous avons compris ! Nous devons agir. C’est à nous de repenser – de remettre en question – les objectifs et les structures, afin de tout mettre en œuvre pour aboutir à un changement de culture. 

Dans une certaine mesure le sport d’élite et de performance s’apparente à une marche sur le fil du rasoir. Il faut beaucoup de discipline et d’endurance pour réussir. Nous voulons accompagner les athlètes sur ce chemin et nous voulons les aider et les solliciter sans toutefois les surcharger. Notre objectif consiste à promouvoir une gymnastique dynamique, performante et sûre dans une culture basée sur le respect, la responsabilité et les valeurs éthiques.

Nous vous demandons de suivre ce chemin avec nous.
Merci pour votre aide.

Erwin Grossenbacher
Président central

Main Partner

Co-Partner

Partner