Enquête menée par «Pachmann Rechtsanwälte»

8 septembre 2020

Après avoir pris la décision de mener une enquête externe sur la gymnastique rythmique, suite à diverses accusations d'anciennes gymnastes, la FSG a mandaté le cabinet d’avocats «Pachmann Rechtsanwälte». Swiss Olympic accompagnera l'enquête en tant qu’instance indépendante et évaluera les résultats.

Le conseil central de la FSG a attribué le mandat pour l'enquête externe sur la gymnastique rythmique suisse au cabinet d’avocats «Pachmann Rechtsanwälte». Celui-ci est l'un des plus réputés de Suisse dans le domaine du droit du sport et possède une vaste expérience en matière d'enquêtes et de conseils dans le domaine de la gouvernance d'entreprise. Le comité central a pu compter sur le soutien de la commission de contrôle de gestion (CCG) et de Swiss Olympic lors du processus de sélection. Tous deux accompagneront également la réalisation de l'enquête et évalueront les recommandations basées sur les résultats. En outre, «Pachmann Rechtsanwälte» mettra sur pied une centrale d’annonce pour les personnes qui souhaiteraient communiquer des informations ou des indices importants. Les indications et informations rapportées seront vérifiées et examinées de manière indépendante et neutre par Pachmann Rechtsanwälte.

«Nous prenons les accusations des gymnastes très au sérieux. Il est donc important pour nous que maintenant, avec «Pachmann Rechtsanwälte», une entreprise externe enquête sur les différentes accusations, parfois très contradictoires, portées contre les entraîneurs féminins de gymnastique rythmique. Grâce à la collaboration de Swiss Olympic, l'enquête sera accompagnée et évaluée par une autorité indépendante», déclare Erwin Grossenbacher, président central de la FSG. En plus des allégations contre ces entraîneurs féminins, l'enquête analysera également les structures et les objectifs de la gymnastique rythmique en Suisse. «Une analyse globale de la branche sportive est maintenant nécessaire. Quels sont les objectifs sportifs réalistes pour la gymnastique rythmique ? Quelles sont les structures nécessaires à cet effet ? Quel type de soutien est approprié pour faire progresser les athlètes sans les surcharger», ajoute Grossenbacher.

La FSG estime que cette enquête devrait durer jusqu’à trois mois. Compte tenu de celle-ci et de l'action en justice récemment annoncée par l’une des entraîneurs accusée, la FSG renonce à se prononcer publiquement sur les thèmes traités et allégations ainsi que sur l'enquête jusqu'à ce qu’elle soit terminée.

Centrale d’annonce sur l’enquête sur la gymnastique rythmique

+41 (0)44 215 11 33

thilo.pachmann@pachmann.law



version mise à jour du 1er septembre

 


Update du 8 septembre 2020 : questionnaire en ligne

La FSG a le plaisir de vous informer sur le suivi de l'enquête externe sur la gymnastique rythmique :

La semaine prochaine, la première phase importante de l’enquête externe sera lancée : les gymnastes (actuelles et anciennes), les parents (des gymnastes actuelles et d’anciennes gymnastes), les fonctionnaires et les entraîneurs recevront un questionnaire en ligne adapté à chaque groupe. Le résultat de ce sondage global constituera la base des enquêtes spécifiques ultérieures. Les résultats de ces deux étapes de la procédure d’enquête seront ensuite validés par un groupe d'experts. Nous nous réjouissons de votre participation active !

Main Partner

Co-Partner

Partner