«Echanger est précieux»

11 août 2020

La STV Reiden est pour ainsi dire une affaire de famille, car un trio de frères et sœurs siège au comité: Nicole, Patrick et Thomas Bättig. Les deux frères ont suivi la formation en management de société avant de prendre leur fonction.

 

Vous êtes tous gymnastes actifs et membres du comité de la STV Reiden. Qu'est-ce qui rend la STV Reiden si spéciale pour vous ? 

Patrick : Nous sommes une unité qui fonctionne bien. Nous ne sommes pas seulement des camarades de gymnastique, car nous nous voyons aussi souvent pendant notre temps libre.

Nicole : Tous ceux qui le souhaitent peuvent rejoindre notre société. Nous avons un large éventail de disciplines et le plaisir est toujours au premier plan.
 

Vous êtes une famille de gymnastes.  Comment se passe la collaboration avec vos frères et sœurs ?

Patrick : D'une part, c'est spécial et d'autre part, c'est comme travailler avec d'autres collègues. On se rapproche encore plus en tant que frères et sœurs, mais à un autre niveau, car il y a beaucoup d'intérêts communs.
 

C'est dimanche soir et vous avez un dîner en famille. La gymnastique est-elle le sujet principal ?

Patrick : Bien sûr, nous parlons de la gymnastique et de notre  société. Il y a toujours quelque chose à discuter.

Thomas : Je ne dirais pas que c'est le sujet principal. Nous avons tous une vie en dehors de la société de gymnastique.

Nicole : La gymnastique est une grande partie de notre vie à tous. Il y a toujours des sujets dont nous parlons, qu'il s'agisse de l’entraînement, d’un événement, etc. Nous avons réalisé que nous en parlons beaucoup que lorsque nos partenaires étaient assis à la table. Pour nous, c'est normal. Nous préférons parler de notre société que du travail.

 

  

Qu’est-ce qui vous motive à vous engager au sein du comité ?

Nicole : Pour moi, c'est une affaire de cœur. Le fait de pouvoir  donner quelque chose en retour à la société qui m’a vu grandir est ma plus grande motivation.

Thomas : Mon objectif est que tous nos membres se sentent à l'aise. En tant que moniteur en chef, j'aimerais créer une chouette ambiance et de nombreuses expériences merveilleuses que les gens aiment partager.

Patrick : J'aime tout simplement ça et prendre des responsabilités. Il est agréable de voir ce que l’on peut réaliser à plusieurs.
 

Quels sont les projets que vous avez déjà menés à bien avec votre société ?

Nicole : la crise du coronavirus n'est pas vraiment un projet, mais c'était plutôt un défi que nous avons dû relever ensemble. Personne ne connaissait ce genre de situation. On ne pouvait pas simplement ressortir les documents de la dernière fois. La situation a exigé beaucoup de souplesse de la part de chacun. Les décisions ont souvent dû être prises à court terme.

Thomas : Pour moi, participer à la Fête fédérale de gymnastique 2019 à Aarau était une sorte de projet que nous avons pu vivre ensemble en tant que frères et sœurs au sein du comité.
 

Thomas et Patrick, vous avez participé aux modules thématiques de la formation en management de société ? Qu'est-ce que cette formation continue vous a apporté à titre personnel ?

Thomas : Le "Jump in" a été une bonne introduction pour moi. Je savais déjà beaucoup de choses, car j'ai été vice-moniteur en chef pendant un certain temps. Pour moi, beaucoup de choses étaient déjà claires, car ça fonctionne déjà ainsi dans notre société. L'échange avec d'autres sociétés comme la Seilzieher-Club était particulièrement intéressant.

Patrick : J'ai suivi le module « Votre AG de A à Z ». C'était intéressant. En particulier l'échange avec d'autres présidents, également nouvellement élus. Il a ainsi été possible d’avoir un aperçu de ce qui se passe dans les autres sociétés. Comme j'ai été bien préparé par mon prédécesseur et que notre société est bien gérée, le cours a été relativement facile pour moi. Néanmoins, beaucoup de choses importantes ont été enseignées lors de ce cours. Par exemple, quels sont les délais à respecter ou comment gérer les participants difficiles lors d’une AG.
 

À qui recommanderiez-vous ces modules thématiques ?

Patrick : Aux nouveaux venus, mais aussi à des fonctionnaires de longue date. Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre.

Thomas : Le « Jump-in » est utile pour les nouveaux fonctionnaires, en particulier ceux qui n’ont pas reçu une formation complète. Ou pour les personnes qui ne sont pas totalement satisfaites de la façon dont les choses se passent dans leur société.
 

La journée de formation en management de société, où tous les modules thématiques sont abordés en une journée, est une nouveauté. Quel serait, selon vous, le plus grand avantage à retirer de participer ensemble à une telle formation ?

Nicole : il est certainement bon de participer un tel événement ensemble pour la cohésion. Ou simplement pour apporter un vent frais et obtenir des points de vue différents. Une personne qui n'aime pas suivre un cours seule serait probablement plus motivée. C’est également une occasion idéale pour faire participer les éventuels successeurs à une fonction.


Portait

  • Nicole Bättig (29), caissière et monitrice gymnastique aux agrès à au comité depuis 2012
  • Patrick Bättig (27), président et moniteur athlétisme) à président depuis 2017
  • Thomas Bättig (23), moniteur en chef et moniteur de la section anneaux balançants) à au comité depuis 2018


Interview: Alexandra Herzog
Foto: Alexandra Herzog

Main Partner

Co-Partner

Partner