Fédération suisse de gymnastique - FSG

Gymnastique aux agrès

En Suisse, la gymnastique aux agrès se distingue de la gymnastique artistique tandis que dans les autres pays, elle est généralement associée à la gymnastique artistique. En gymnastique aux agrès, le niveau de difficulté est plus bas qu’en artistique. Davantage de poids est donné à l’exécution technique correcte des éléments et à un maintien propre qu’à la valeur de difficulté.

Lors des compétitions individuelles, les hommes travaillent à cinq engins (barres parallèles, sol, barre fixe, anneaux balançants, saut minitrampoline). Les dames quant à elles disputent un concours en quatre branches avec le sol, la barre fixe, les anneaux balançants et le saut minitrampoline.

La gymnastique aux agrès de sociétés et une spécificité helvétique: une société ou un groupe composé d’au moins 6 gymnastes présente une production en musique. Sont notées l’exécution individuelle, la synchronisation et la mise en forme du programme.

Le secteur de gymnastique aux agrès est intégré à la division du sport de masse. Il s’agit de la plus grande discipline au sein de la FSG. 30 fonctionnaires bénévoles travaillent de manière professionnelle pour le bien de ce sport attrayant qui regroupe la gymnastique aux agrès individuelle, de sociétés et Elle+Lui.

Icon RanglistenIcon ShopIcon RSS FeedIcon FacebookIcon YouTube