Une « touche romande » au Comité central

  • 24 fĂ©vrier 2023

  • Emilie Lambiel

  • Emilie Lambiel / Thomas Ditzler

  • PubliĂ© dans GYMlive 1/2023

En dĂ©but d’annĂ©e, AurĂ©lie FĂ€nger a rejoint le ComitĂ© central de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique. Seule reprĂ©sentante francophone et seule femme Ă  faire partie du ComitĂ©, la Vaudoise espĂšre y amener son expĂ©rience et sa « touche romande ». Rencontre sur les hauts de Montreux avec cette dynamique quarantenaire.

– PublicitĂ© –

Aurélie FÀnger

Date de naissance : 1er juin 1981
Domicile : Chernex
Profession : assistante de direction
Famille : mariée à Christian, 2 enfants (Chloé, 16 ans et Lenny 15 ans)
Loisirs : le ski, la randonnée et la gymnastique

Premier souvenir de gymnastique : Au-delĂ  des soirĂ©es de gym, qui se dĂ©roulaient au thĂ©Ăątre de Beaulieu, j'ai un souvenir marquant d'un de mes premiers concours. Nous avions pris tous ensemble le car et passĂ© la journĂ©e sur place. Il me reste des images de la salle, mais il m’est impossible de me souvenir du lieu. Les instants de partage, de soutien et de stress restent toujours des moments marquants dans la vie des gymnastes.

En cette matinée de janvier, je me rends à Chernex, au-dessus de Montreux, pour faire la connaissance de la nouvelle membre du Comité central de la Fédération suisse de gymnastique, Aurélie FÀnger. Depuis son appartement, une baie vitrée offre, les jours de beau temps, une magnifique vue sur le lac Léman et les montagnes.

Cet appartement, AurĂ©lie le partage avec son mari Christian et leurs enfants, ChloĂ© et Lenny, tous deux adolescents. « Ma fille ChloĂ© est Ă©galement dans le monde de la gymnastique, elle pratique la gymnastique aux agrĂšs et est aide-monitrice Ă  la FSG Blonay Â», m’explique AurĂ©lie. Elle-mĂȘme a pratiquĂ© la gymnastique pendant de nombreuses annĂ©es. « J’ai commencĂ© ma carriĂšre de gymnaste Ă  Lausanne Amis-Gymnastes. AprĂšs les pupillettes, je me suis lancĂ©e dans la Gym & Danse, avant de rejoindre la FSG Blonay Â».

De monitrice à membre du comité

C’est d’ailleurs Ă  la FSG Blonay que notre nouvelle membre du ComitĂ© central commence son engagement bĂ©nĂ©vole. Tout d’abord, en tant qu’aide-monitrice pour les pupillettes, avant de monter un groupe Gymnastique & Danse en 2005. « La sociĂ©tĂ© de Blonay ne proposait pas encore cette discipline Â», explique AurĂ©lie. PrĂšs de 20 ans plus tard, la Gymnastique & Danse est toujours au programme de la sociĂ©tĂ© et rencontre un franc succĂšs.

AprĂšs le monitorat, c’est dans des comitĂ©s que la Vaudoise poursuit son engagement gymnique. En 2014, elle reprend le poste de secrĂ©taire de la FSG Blonay. Puis, tout s’enchaĂźne. Elle est Ă©lue au comitĂ© de Gym Vaud en tant que responsable Gymnastique & Danse en 2015, puis accĂšde au poste de vice-prĂ©sidente technique, poste qu’elle occupera encore jusqu’à la fin de son mandat, en mars 2023.

J'aime les défis !

Une carriĂšre dans le monde du sport

Que ce soit professionnellement ou bĂ©nĂ©volement, l’évĂ©nementiel prend Ă©galement une grande place dans la vie de la Vaudoise. Elle participe par exemple cette annĂ©e Ă  l’organisation de « Gym en folie Â», la FĂȘte cantonale vaudoise de gymnastique jeunesse, qui aura lieu au mois de juin Ă  Savigny. « Avant ma nomination au ComitĂ© central, je faisais Ă©galement partie du ComitĂ© directeur de la FĂȘte fĂ©dĂ©rale de gymnastique de Lausanne Â», explique AurĂ©lie, qui poursuit « je quitterai ce ComitĂ© au mois de mai prochain, car ces deux postes ne sont pas compatibles Â».  

ParallĂšlement Ă  son engagement bĂ©nĂ©vole pour la gymnastique, AurĂ©lie a travaillĂ© durant de longues annĂ©es dans le domaine du sport. Elle a notamment occupĂ© un poste dans l’évĂ©nementiel Ă  la ville de Lausanne et chez un organisateur privĂ©, ce qui lui a permis de participer Ă  l’organisation de nombreux Ă©vĂ©nements sportifs d’envergure, tels que le Lausanne Marathon, les Championnats du monde de triathlon ou encore les 20km de Lausanne. « A ce poste, je m’occupais Ă©galement des relations internationales avec les fĂ©dĂ©rations sportives, un plus pour ma position actuelle Â», complĂšte-t-elle.

A prĂ©sent, c’est dans un tout autre registre que la Vaudoise est professionnellement active. Outre son poste d’assistante de direction chez Romande Energie, elle est Ă©galement secrĂ©taire du conseil d’administration de Romande Energie Services. Un rĂŽle tout Ă  fait cohĂ©rent avec sa nouvelle fonction : « il y a ce cĂŽtĂ© gouvernance qui est intĂ©ressant pour le ComitĂ© central Â», explique AurĂ©lie.

J’espĂšre pouvoir amener mon expĂ©rience et ma touche romande au ComitĂ© central.

Un nouveau défi

Sa nomination au ComitĂ© central de la FSG n’est donc pas un hasard. « J’apprĂ©cie le fait que la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique ait entamĂ© un tournant il y a 1 ou 2 ans maintenant. Il y a une nouvelle dynamique, une stratĂ©gie et des rĂ©flexions en cours. J’espĂšre pouvoir amener mon expĂ©rience et ma « touche romande Â» au ComitĂ© central Â», se rĂ©jouit AurĂ©lie. En tant que seule membre francophone du ComitĂ©, elle compte Ă©galement « dĂ©fendre la vision romande de la gymnastique Â».

Quant Ă  ĂȘtre la seule femme au ComitĂ©, cela ne lui fait pas peur. « C’était dĂ©jĂ  le cas au ComitĂ© directeur de la FFG2025 Â», sourit-elle. « En gĂ©nĂ©ral, je m’entends trĂšs bien avec mes collĂšgues de comitĂ©. Je pense que le dĂ©fi sera plutĂŽt d’assurer financiĂšrement les ambitions de la FĂ©dĂ©ration et de prioriser les projets sans frustrer les gens Â», poursuit AurĂ©lie. D’ailleurs, ses dĂ©buts au ComitĂ© central se sont plutĂŽt bien passĂ©s. AprĂšs une premiĂšre sortie au Gymotion Ă  ZĂŒrich, au mois de janvier, sa premiĂšre sĂ©ance de comitĂ© s’est dĂ©roulĂ©e Ă  Berne, avec, au programme, une visite du Palais FĂ©dĂ©ral en compagnie du prĂ©sident du Conseil national. Le travail qui l’attend ne lui fait donc pas peur, car, comme elle le dit trĂšs bien : « J’aime relever des dĂ©fis ! Â»

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer