¬ę Une Gymnaestrada, √ßa fait plaisir ¬Ľ

  • 30 juillet 2021

  • Thomas Ditzler

  • Thomas Ditzler

  • Vous pouvez √©galement trouver cet article dans GYMlive 3/2021.

La prochaine World Gymnaestrada aura lieu à Amsterdam dans deux ans. Même si la préparation est différente des autres éditions en raison de la pandémie, tout le monde est motivé. Le chef de délégation Reto Hiestand nous parle de la situation actuelle dans cet entretien.

Portrait

Reto Hiestand

Reto Hiestand (49 ans) est le chef de la délégation suisse depuis la Gymnaestrada Helsinki 2015. Amsterdam sera la troisième et dernière fois que le natif de Reichenburg occupera cette fonction. Il a vécu sa première Gymnaestrada en 1995 à Berlin. Depuis lors, il a été présent à chaque Gymnaestrada. Il est membre d'honneur de la société de gymnastique de Wollerau-Bäch et membre actif de la société de gymnastique de Reichenburg (Ü35). Reto Hiestand est le directeur général de GESKA AG à Glaris.

Reto Hiestand, quel est votre niveau de néerlandais ?

Reto Hiestand : Ayant voyag√© aux Pays-Bas pour affaires dans le pass√©, je peux dire ¬ę Goede dag ¬Ľ ou ¬ę dank je veel ¬Ľ, mais c‚Äôest un peu tout. Il est possible que je me souvienne aussi de quelques jurons (rires).
 

La question ne tombe pas du ciel. Nous sommes à mi-chemin entre Dornbirn 2019 et Amsterdam 2023. A quel point la prochaine Gymnaestrada est-elle présente dans votre esprit ?

Elle est très présente. La Gymnaestrada est au centre de l’attention. Le travail préparatoire, notamment la rédaction du règlement, la création du site internet et la promotion de l'événement, est très intensif. Vers la fin de l'année, la situation sera un peu plus calme avant de redevenir très intense en 2022.
 

O√Ļ en √™tes-vous actuellement dans les travaux de planification au sein de la d√©l√©gation suisse ?

En raison du coronavirus, les demandes d‚Äôint√©r√™t ne se sont pas d√©roul√©es comme d‚Äôhabitude. Nous avons v√©cu des mois particuliers avec le coronavirus. Il n'√©tait pas possible de se r√©unir dans les soci√©t√©s. L'√©change entre les gymnastes en vue de se motiver pour la Gymnaestrada a donc √©t√© un peu plus difficile. Les accros √† la Gymnaestrada se sont inscrits t√īt tandis que les autres l'ont fait dans un dernier √©lan ph√©nom√©nal. Amsterdam 2023 sera un lieu tr√®s int√©ressant.
 

Expliquez-nous, en quelques phrases, ce qui rend la Gymnaestrada unique pour vous.

Ce qui est unique, c'est le rassemblement de tant de nations. Lors d'une Gymnaestrada, les gens se rencontrent de mani√®re d√©tendue, joyeuse et le plus souvent en dehors de la Suisse. Travailler ensemble sur une production permet √©galement de souder les groupes au-del√† de la Gymnaestrada. La reconnaissance que les gymnastes re√ßoivent apr√®s leur performance par le biais des applaudissements est unique. Dans le cadre d'une Gymnaestrada, on apprend √† conna√ģtre beaucoup de gens. Je garde encore des liens d'amiti√© avec des gymnastes que j'ai rencontr√©s lors de ma premi√®re Gymnaestrada √† Berlin en 1995.

√Ä Amsterdam, vous dirigerez la d√©l√©gation suisse pour la troisi√®me fois. Quel est l‚Äôattrait de cette t√Ęche ?

J'ai √©t√© piqu√© par le virus de la Gymnaestrada √† Berlin en 1995. Cela a √©t√© un d√©fi constant √† travers toutes mes fonctions au sein de la Gymnaestrada au fil des ans. Une Gymnaestrada est un plaisir, tout simplement. On apprend √† conna√ģtre de nombreuses personnes et nations et √† vivre une multitude de choses positives.
 

Depuis Dornbirn 2019, beaucoup de choses ont changé avec la pandémie de coronavirus. Dans quelle mesure cela complique-t-il les préparatifs d'Amsterdam 2023 ?

Cela n'a pas du tout compliqu√© les pr√©paratifs. Nous sommes √† jour dans la planification. Gr√Ęce aux s√©ances en ligne, nous avons pu continuer √† √©changer malgr√© la pand√©mie. Nous n'avons pas laiss√© le coronavirus nous ralentir. Le manque de possibilit√©s d‚Äôentra√ģnement qui a impliqu√© un manque d‚Äô√©change entre les gymnastes a un peu compliqu√© les choses. Mais avec les assouplissements, je suis convaincu que l'on parlera davantage de la Gymnaestrada aux entra√ģnements.
 

La World Gymnaestrada 2023 pourra-t-elle se dérouler comme d'habitude ou y a-t-il déjà des réflexions pour adapter le format en raison du coronavirus ?

A ce jour, nous n'avons rien entendu de la part du CO local à ce sujet. Il est difficile de prévoir l’évolution de la situation dans les mois à venir. Cela reviendrait presque à lire dans une boule de cristal. Cependant, je pense qu'avec la vaccination et les assouplissements, un grand pas vers la normalité sera fait et qu'un événement tel que la Gymnaestrada pourra se dérouler dans le cadre habituel en 2023.

Nous n'avons pas laissé le coronavirus nous ralentir dans notre préparation.
Reto Hiestand

Le délai d’inscription pour les demandes d’intérêt était fixé à la mi-juin. Êtes-vous satisfait des retours des gymnastes suisses ?

Avec 3000 participants à Dornbirn et 4000 à Helsinki, nous avons planifié, peu après la dernière Gymnaestrada, qu’il y aurait environ 4000 participants suisses. À ce moment-là, la pandémie n'était pas encore un problème. J'ai bon espoir que notre délégation sera à nouveau d'une taille similaire. Une délégation de taille comparable à celle de Dornbirn 2019 ou d'Helsinki 2015 nous réjouirait. Je crois fermement que c'est réaliste. D'autant plus que nous sommes actuellement très ouverts aux inscriptions tardives. Après tout, nous sommes dans une période exceptionnelle, dans laquelle il est permis de faire des exceptions. Notre objectif n'est pas d'avoir la plus grande délégation, mais de voyager à Amsterdam avec de nombreux gymnastes motivés et de pouvoir représenter la Suisse avec des effectifs de qualité.
 

Quelles sont les conditions pour faire partie de la famille Gymnaestrada ?

Avant tout, les gymnastes doivent √™tre membres de la F√©d√©ration suisse de gymnastique. En g√©n√©ral, nous comptons parmi nous des personnes de tous √Ęges, de 6 √† 90 ans. Il faut aimer le sport et la gymnastique et √™tre pr√™t √† travailler au pr√©alable sur une production dans un groupe. Tant qu'une personne est athl√©tique et mobile et qu'elle aime participer, l'√Ęge et le sexe n'ont aucune importance. Il suffit de trouver le bon groupe dont on peut et veut faire partie.
 

Pourquoi un gymnaste devrait-il assister à une Gymnaestrada au moins une fois ?

Une rencontre avec un homme √Ęg√© me vient √† l'esprit. Il avait choisi le dortoir du b√Ętiment de l'√©cole pour passer la nuit. Je lui ai alors demand√© pourquoi, √† son √Ęge avanc√©, il ne pr√©f√©rait pas rester √† l'h√ītel. Il m'a demand√© si je n‚Äôavais pas perdu la t√™te. Il ne s‚Äôy passe rien l√†-bas. Cette anecdote montre que si la gymnastique est au cŇďur de la Gymnaestrada, c'est aussi tout ce qui l'entoure qui compte. Selon moi, la coh√©sion et la joie de se c√ītoyer et de travailler en √©quipe pour obtenir les meilleurs r√©sultats en gymnastique sont la motivation pour participer √† une Gymnaestrada. Une fois que vous avez connu cette joie, elle ne vous l√Ęche plus que difficilement.
 

Quels sont les prochaines t√Ęches et les prochains d√©fis ?

Apr√®s avoir re√ßu les notifications d'int√©r√™t, une s√©ance d'information sera organis√©e en septembre avec tous les responsables de groupe int√©ress√©s. Nous y pr√©senterons les premiers √©l√©ments de la Gymnaestrada 2023. Il s'agit d'une part d'informer les groupes, mais aussi de les motiver √† participer d√©finitivement. L‚Äôinscription d√©finitive aura ensuite lieu √† la fin de l'ann√©e. D√®s que nous conna√ģtrons le nombre exact de participants, les choses se concr√©tiseront en mati√®re de v√™tements. La question de savoir comment la d√©l√©gation se rendra √† Amsterdam, ainsi que les possibilit√©s d'h√©bergement, devront √™tre clarifi√©es dans les √©tapes suivantes. Le plus grand d√©fi sera certainement de motiver les gens √† participer d√©finitivement.

La Gymnaestrada en chiffres

  • 18'000 Participants √† Dornbirn 2019
  • 3800 Gymnastes suisses pr√©vus pour 2023
  • 67 Nations participantes en 2019
  • 17e Edition de la Gymnaestrada en 2023
  • Editions en Suisse (1969 B√Ęle ; 1982 Zurich ; 2011 Lausanne)
  • 70 Personnes dans les d√©l√©gations suisses CG et CGE
  • 280 Moniteurs dans les diff√©rents groupes suisses

Comment vous pr√©parez-vous personnellement √† une Gymnaestrada et √† ses exigences ?

Ma devise est toujours : une Gymnaestrada se termine et la suivante débute. A Dornbirn, j'essayais déjà de motiver les membres de la Commission Gymnaestrada et de la Commission Gymnaestrada élargie pour Amsterdam. Ensuite, dans la première moitié de l'année après Dornbirn, il a fallu mettre en place les groupes spécialisés. Une fois ces éléments définis, les choses peuvent vraiment commencer. En raison de mon travail précédent, je suis allé assez souvent à Amsterdam. Je connais déjà certains sites, ce qui facilite le travail de la Gymnaestrada. En outre, l'année dernière, j'ai fait une démarche auprès de la Fédération néerlandaise de gymnastique. À Dornbirn, nous avons invité leur délégation à visiter nos installations pour nouer un premier contact.
 

Qu‚Äôest-ce qui vous r√©jouit le plus ?

Je me réjouis de beaucoup de choses. La préparation de la Gymnaestrada avec la Commission Gymnaestrada est un grand moment, tout comme le fait de vivre les nombreuses premières. Je me réjouis également de revoir de nombreux visages et de me retrouver à Amsterdam. Notre principale préoccupation est de faire en sorte que tous les gymnastes arrivent à bon port, mais aussi qu'ils reviennent en Suisse en bonne santé. Je me réjouis d'avance de ma dernière bière en tant que chef de délégation à Amsterdam et de pouvoir dire : Wouah, on a encore fait quelque chose de génial ensemble.

Co-Partner

Partner

fermer