Teufen fĂȘte la gymnastique

  • 23 juillet 2021

  • Thomas Ditzler

  • Thomas Ditzler/Lorenz Reifler

  • Vous pouvez Ă©galement trouver cet article dans GYMlive 3/2021.

Cet Ă©tĂ© encore, une nouvelle saison sans fĂȘte de gymnastique se profilait Ă  l’horizon. Cependant, alors que toutes les fĂȘtes prĂ©vues pour 2021 ont Ă©tĂ© annulĂ©es en Suisse, une mini version a Ă©tĂ© maintenue au pays d’Appenzell. A la mi-juin, la rĂ©daction du GYMlive a fait un petit tour du cĂŽtĂ© de Teufen afin d’avoir un aperçu de l’évĂ©nement.

– PublicitĂ© –

Des mesures en constante Ă©volution et des adaptations permanentes des concepts de protection. Ces derniĂšres semaines, la planification des compĂ©titions a posĂ© des dĂ©fis majeurs aux diffĂ©rents comitĂ©s d'organisation. Pour certains, ces derniers Ă©taient si importants qu'ils ont Ă©tĂ© contraints de renoncer. Mais pas au pays d’Appenzell. Le CO de la FĂȘte cantonale de gymnastique d'Appenzell Ă  Teufen a dĂ©cidĂ© de maintenir son Ă©dition, aprĂšs le report de 2020 Ă  2021. Cette persĂ©vĂ©rance a fini par payer. Fin juin 2021, ils ont organisĂ© la seule fĂȘte de gymnastique de Suisse, en version « allĂ©gĂ©e Â».

Nous voulions offrir Ă  nos jeunes l'occasion de concourir.
Bruno Höhener OK-PrÀsident

Une fĂȘte au temps du covid

À premiĂšre vue, le week-end du 19 et 20 juin Ă  Teufen, tout se prĂ©sente comme une fĂȘte de gymnastique ordinaire. De nombreux gymnastes gambadent entre les diffĂ©rentes installations de compĂ©tition. Ici et lĂ , un drapeau de sociĂ©tĂ© flotte au vent. Les haut-parleurs annoncent les meilleurs rĂ©sultats, tandis que, dans la tente de restauration, l'odeur des frites et des saucisses nous met l'eau Ă  la bouche. Les rayons du soleil nous rĂ©chauffent et font ressurgir les souvenirs des fĂȘtes passĂ©es.

Cependant, en y regardant de plus prĂšs, on remarque des Ă©lĂ©ments qui nous ramĂšnent Ă  la rĂ©alitĂ© actuelle. Le panneau « stop Â» devant l'installation sportive, par exemple, indique clairement que seul un cercle restreint est autorisĂ© Ă  entrer dans l'installation : le public n'est pas admis. Le port du masque est obligatoire sur l'ensemble du site, sauf en cas de participation active Ă  la compĂ©tition et les nombreux distributeurs de dĂ©sinfectant rappellent que les mains doivent ĂȘtre nettoyĂ©es rĂ©guliĂšrement. VoilĂ  Ă  quoi ressemble l'ambiance d'une fĂȘte de gymnastique au temps du coronavirus.

L’espoir d’une fĂȘte normale

AprĂšs un report puis le redimensionnement de la manifestation, Teufen a dĂ©cidĂ© de maintenir sa fĂȘte de gymnastique pour n'inclure que des compĂ©titions de la relĂšve. Selon Bruno Höhener, prĂ©sident du CO et prĂ©sident de la TV Teufen, cela est en partie dĂ» au calendrier des fĂȘtes de gymnastique. En effet, au pays d’Appenzell, une telle fĂȘte n'a lieu que tous les six ans. « Un autre report n'aurait pas Ă©tĂ© possible en raison de la construction du nouveau bĂątiment scolaire Ă  Teufen. Â», poursuit Bruno Höhener. Le CO de base s’est donc efforcĂ©, dans la mesure du possible, d'organiser une fĂȘte de gymnastique. « Nous avons Ă©galement supposĂ© pendant longtemps qu'une « fĂȘte normale Â» serait possible en 2021 Â», dĂ©clare Bruno Höhener. Mais lorsqu'en mars, des mesures d'ouverture n'ont Ă©tĂ© annoncĂ©es que pour d'Ă©ventuelles compĂ©titions pour les jeunes, nous nous sommes posĂ© l’inĂ©vitable question : « comment continuer ? Â» « Cependant, la dĂ©cision de s'en tenir au moins Ă  la variante de la mini fĂȘte de gymnastique pour la relĂšve a Ă©tĂ© pratiquement unanime Â», se souvient le prĂ©sident du CO.

Maintenant ou jamais

Comment Bruno Höhener explique-t-il que les Appenzellois soient les seuls Ă  avoir conservĂ© une variante de fĂȘte de gymnastique cet Ă©tĂ© ? « Nous avons peut-ĂȘtre Ă©tĂ© un peu tĂȘtus l'annĂ©e derniĂšre, car nous avons cru Ă  l’organisation jusqu'au bout, avant d'ĂȘtre mis Ă  genoux. Â», dit-il. En revanche, les organisateurs ont Ă©tĂ© les premiers Ă  prĂ©voir un redimensionnement cette annĂ©e. Par la suite, toutes les autres fĂȘtes de gymnastique 2021 ont Ă©tĂ© annulĂ©es. « Nous sommes une petite association. Nous n'avons qu'une fĂȘte de gymnastique tous les six ans et nous voulions offrir une plateforme Ă  nos jeunes en particulier Â», explique Bruno Höhener. Alors que les autres CO avaient la possibilitĂ© de reporter, cela n'aurait pas Ă©tĂ© possible Ă  Teufen en raison de la construction annoncĂ©e de l’école. Cela a Ă©galement soulevĂ© la question suivante : « pourquoi tout annuler si une partie peut encore ĂȘtre maintenue ? Â» En fin de compte, c'Ă©tait « maintenant ou jamais Â», ajoute Bruno Höhener.

Ce dernier ne regrette absolument pas sa dĂ©cision de conserver la mini fĂȘte. MĂȘme si, en l'absence de spectateurs, non seulement l'ambiance mais aussi les recettes en pĂątissent. « C’est bien sĂ»r dommage que nous n'ayons pas de public Â» dit-il en regardant avec nostalgie vers la piste oĂč les coureuses du 800 mĂštres s’apprĂȘtent Ă  prendre le dĂ©part. « Il est difficile de savoir si tous ces efforts auraient Ă©tĂ© rentables avec un public Â», ajoute le prĂ©sident du CO. D'autant plus que le contrĂŽle des visiteurs de la fĂȘte aurait constituĂ© un dĂ©fi supplĂ©mentaire dans le cadre des directives actuelles.

Nous ne regrettons en aucun cas ce Ă  quoi nous avons dĂ» renoncer.
Bruno Höhener OK-PrÀsident

ApprĂ©cier ce que l’on a

Comment rĂ©sumer l'atmosphĂšre de cette rencontre ? « La fĂȘte de gymnastique Ă  proprement parler Ă©tait dĂ©jĂ  de l'histoire ancienne pour nous depuis le redimensionnement en mars Â», explique Bruno Höhener. Et ce, mĂȘme si la majoritĂ© du CO Ă©tait toujours la mĂȘme et que l’accent a Ă©tĂ© mis uniquement sur le premier week-end, simplement sans Actifs. « Une fĂȘte de gymnastique, comme nous en avons l'habitude, n'aurait pas Ă©tĂ© possible Â», relativise le prĂ©sident du CO et ajoute : « Nous sommes heureux de ce que nous avons pu offrir aux gymnastes et ne regrettons pas ce Ă  quoi nous avons dĂ» renoncer Â».

Les yeux rayonnants des enfants qui, le week-end venu, participent à des concours jeunesse de gymnastique, d'athlétisme ou de gymnastique aux agrÚs sur les différentes installations autour de la salle de sport de Landhaus, prouvent que ça en valait la peine. Pendant les deux jours, environ 800 jeunes gymnastes se sont disputé les meilleures places à Teufen, tandis que quelque 140 aides et 70 juges ont veillé à ce que tout se passe bien.

Limiter les dégùts

Il est comprĂ©hensible que, dans la situation actuelle, une organisation ne soit pas du tout rentable d'un point de vue financier, car « nous avions de toute façon des dĂ©penses Â», dĂ©clare Bruno Höhener. GrĂące au Fonds Covid, il y avait au moins la certitude qu'aucun dommage financier majeur ne se produirait. Cependant, la rĂ©duction constante de la taille de la fĂȘte n'a pas facilitĂ© la planification Ă  l'avance. « Nous avons simplement dĂ» prendre conscience, Ă  plusieurs reprises, que nous ne pouvions plus planifier une grande fĂȘte de gymnastique Â», dĂ©clare Bruno Höhener qui ajoute : « Il Ă©tait clair dĂšs le dĂ©but que nous devions tirer un trait sur une Ă©ventuelle rĂ©partition des bĂ©nĂ©fices. Â» Mais ce n'Ă©tait pas la prĂ©occupation principale du comitĂ© d'organisation : « Quand je regarde autour de moi, je suis satisfait que nous ayons votĂ© en faveur de cette fĂȘte de gymnastique. L'atmosphĂšre est bonne, la mĂ©tĂ©o est de notre cĂŽtĂ© et les gens sont satisfaits. Â» Il serait complĂštement dĂ©placĂ© de regretter ce Ă  quoi nous avons dĂ» renoncer ce week-end, car nous avons pu rĂ©aliser de grandes choses Ă  Teufen. Ainsi, au moins une petite partie de la communautĂ© gymnique suisse a pu vivre une fĂȘte de gymnastique d'Ă©tĂ© en 2021.

Interview

Christian Giger, Président de l'Association de gymnastique d'Appenzell

On l’a fait !

Christian Giger, avec la FĂȘte cantonale de gymnastique d'Appenzell on a retrouvĂ© un fragment de vie gymnique. Quel est votre bilan ?

Christian Giger : La visite des installations sportives de Teufen a confirmĂ© la dĂ©cision du CO de transformer la fĂȘte habituelle en une compĂ©tition de la relĂšve. En athlĂ©tisme notamment, nous avons pu vivre de nombreux moments forts. Tout au long du week-end, j'ai aperçu de nombreux visages d'enfants souriants. Nous avons bien fait de nous en tenir Ă  notre plan et d’organiser les compĂ©titions qui Ă©taient possibles.
 

Pourtant, c'Ă©tait une rencontre sans spectateurs. Est-ce la joie d’avoir pu organiser la compĂ©tition ou la nostalgie de l’ambiance habituelle d’une fĂȘte de gymnastique qui l’a emportĂ© ?

Le CO a fait le maximum. Ce seul fait constitue une grande rĂ©ussite pour toutes les personnes concernĂ©es. De nombreux obstacles ont Ă©tĂ© surmontĂ©s et des Ă©checs acceptĂ©s et, pour cette raison, la joie doit l’emporter.
 

Quelle importance a eu le dĂ©roulement de cette fĂȘte pour l’association de gymnastique d'Appenzell ?

Beaucoup d’importance. Nous avons ainsi pu dĂ©montrer que ce sport peut ĂȘtre pratiquĂ© dans des conditions sĂ»res. Nous avons fait le bon choix. J'espĂšre que de nombreux organisateurs feront de mĂȘme.

Christian Giger

Co-Partner

Partner

fermer