Renforcement du secteur et changements de personnel en gymnastique rythmique

  • 22 juin 2021

  • Vasilije Mustur

La Fédération suisse de gymnastique (FSG) donne une nouvelle impulsion au secteur gymnastique rythmique. La réorganisation sportive et organisationnelle de la branche sportive olympique entraßne des changements de personnel au sein de la fédération.

La Fédération suisse de gymnastique (FSG) adapte les structures organisationnelles de la gymnastique rythmique. Dans le cadre de la réorientation de la branche sportive et aprÚs que diverses fonctions importantes, comme celle de responsable de secteur, aient été gérées par intérim l'année derniÚre, la FSG souhaite à présent renforcer le secteur gymnastique rythmique et le compléter en termes de personnel.

C'est pourquoi la FSG cherche un/e nouveau/elle chef/fe du secteur gymnastique rythmique Ă  titre bĂ©nĂ©vole. La GR bĂ©nĂ©ficiera ainsi de la mĂȘme structure de gestion que les autres branches sportives de la FSG. Le secteur constitue la base pour les concours, le jugement et la formation et donc aussi pour le dĂ©veloppement de la branche sportive. Le nouveau responsable doit renforcer et consolider le secteur dans les domaines technique et organisationnel, entre autres. Le poste a Ă©tĂ© mis au concours. Le nouveau responsable de secteur complĂštera ensuite les autres postes vacants dans le secteur.

ParallĂšlement, Ă  la suite de la dĂ©cision de la FSG de ne pas reconduire pour l'instant l’ensemble du cadre national de gymnastique rythmique, et en raison des travaux de rĂ©organisation prĂ©vus dans les divisions sport d’élite et sport de masse, il y aura des changements de personnel : Anja Altorfer, coordinatrice du sport d’élite, quitte la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique. Â« Je tiens Ă  remercier sincĂšrement Anja Altorfer pour son travail au cours de l'annĂ©e et demie Ă©coulĂ©e. Elle s'est toujours investie corps et Ăąme dans son travail pour les athlĂštes Â», a dĂ©clarĂ© BĂ©atrice Wertli, directrice de la FSG.

En outre, les contrats actuels avec les membres de l'équipe d'entraßneurs, avec Nadine Rickenbacher-Stucki, Elena Cornu, Céline Chavanne, Joy-Anna Hinde et Nancy Usero, ainsi que les contrats avec l'équipe chargée du suivi du cadre national et du cadre CEJ ne seront pas reconduits.

PossibilitĂ©s d’entraĂźnement pour l'ancien ensemble du cadre national

Pendant une pĂ©riode transitoire jusqu'Ă  fin septembre 2021, les gymnastes de l'ancien ensemble du cadre national continueront Ă  avoir la possibilitĂ© de s'entraĂźner et de se maintenir en forme Ă  Macolin sous la direction de l'entraĂźneur national Nadine Rickenbacher-Stucki. Dans le mĂȘme temps, la FSG et la responsable du suivi des athlĂštes aident les athlĂštes Ă  trouver des solutions individuelles pour la suite de leur carriĂšre sportive et scolaire.

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique (FSG) remercie chaleureusement les membres de l’équipe d’entraĂźneurs et d'encadrement de la gymnastique rythmique.

Toute l'équipe a joué son rÎle avec beaucoup de passion et d'intégrité. Nous remercions tout le monde pour leur engagement en ces temps difficiles.
BĂ©atrice Wertli directrice de la FSG

Examen de deux scĂ©narios d’avenir

ParallĂšlement, comme dĂ©jĂ  communiquĂ© fin avril (communiquĂ© de presse du 30 avril 2021 : Deux scĂ©narios se profilent pour la gymnastique rythmique), la FSG examine actuellement deux scĂ©narios d'avenir pour la gymnastique rythmique en Suisse. Ces scĂ©narios d'avenir doivent ĂȘtre adaptĂ©s aux conditions cadres en vigueur en Suisse et ils doivent notamment tenir compte des deux principes suivants, que la FSG prĂ©suppose comme base pour l'avenir de la GR et que le rapport Pachmann recommande explicitement :

  • « La santĂ© passe avant les rĂ©sultats sportifs Â».
  • L'objectif « qualification pour les Jeux olympiques Â» est supprimĂ© jusqu'en 2028 au moins.

Le premier scĂ©nario doit examiner si la promotion de la gymnastique rythmique en Suisse pourrait se faire par le biais d’une association spĂ©cialisĂ©e distincte. Dans ce scĂ©nario, diffĂ©rentes formes de mise en Ɠuvre sont possibles, avec ou sans la participation et le soutien de la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique.

Le deuxiĂšme scĂ©nario consiste Ă  dĂ©terminer comment, au sein des structures de la FSG et avec les ressources financiĂšres disponibles, l'accent peut ĂȘtre mis en prioritĂ© sur l’encouragement durable de la relĂšve et sur le dĂ©veloppement des conditions cadres nĂ©cessaires Ă  cet effet au cours des huit prochaines annĂ©es, le but Ă©tant de mettre en place une base aussi large et saine que possible pour l'avenir de la branche sportive.

Un groupe de travail sera formé

Pour ce faire, la direction constituera un groupe de travail au nom du ComitĂ© central, qui sera chargĂ© d'Ă©laborer les deux scĂ©narios d’avenir. En parallĂšle, les recommandations du rapport Pachmann seront analysĂ©es plus en dĂ©tail et intĂ©grĂ©es si nĂ©cessaire. Cela se fera indĂ©pendamment du dĂ©veloppement des scĂ©narios d’avenir.

Les deux scĂ©narios concrets seront prĂ©sentĂ©s au plus tard lors de la confĂ©rence des dirigeants d’associations de printemps (CDA) en mai 2022, afin que la CDA d’automne 2022 puisse dĂ©cider sous quelle forme la promotion de la gymnastique rythmique devra ĂȘtre mise en Ɠuvre Ă  partir du 1er janvier 2023.

Co-Partner

Partner

fermer