Noe Seifert 8e au concours général des CM - Florian Langenegger 14e

  • 5 octobre 2023

  • Thomas Ditzler

  • Janis Fasser

Une performance historique : Noe Seifert s’est hissĂ© Ă  la huitiĂšme place du concours gĂ©nĂ©ral lors des Championnats du monde de gymnastique artistique Ă  Anvers. Aucun gymnaste suisse n'avait Ă©tĂ© aussi bien classĂ© depuis 1950. Comme en 2022, c'est le Japonais Daiki Hashimoto qui a remportĂ© le titre de champion du monde. L'argent est revenu Ă  Illia Kovtun (UKR) et le bronze Ă  Frederick Richard (USA).

– PublicitĂ© –

Une fois de plus, les gymnastes Ă  l'artistique suisses entrent dans l'histoire. Lors de la finale du concours gĂ©nĂ©ral du jeudi 5 octobre 2023, Noe Seifert a obtenu 82,431 points, soit un peu moins que son rĂ©sultat des qualifications, mais il a tout de mĂȘme progressĂ© dans le classement et a finalement obtenu une sensationnelle huitiĂšme place. Il s'agit du meilleur classement d'un gymnaste masculin suisse Ă  des championnats du monde depuis 1950. S'il n'avait pas chutĂ© lors de sa rĂ©ception aprĂšs son exercice Ă  la barre fixe, il aurait mĂȘme terminĂ© cinquiĂšme.

Hormis cette mĂ©saventure, l'Argovien a une fois de plus rĂ©alisĂ© une performance remarquable lors de son troisiĂšme concours en cinq jours. Pour sa premiĂšre finale de concours gĂ©nĂ©ral Ă  des championnats du monde, Seifert a fait preuve d'une grande maĂźtrise dĂšs le premier engin, le cheval d'arçons. C'est surtout aux troisiĂšme et quatriĂšme passages qu’il a su marquer des points avec ses performances.

17 exercices en cinq jours

Il a obtenu deux fois une note supĂ©rieure Ă  14 points au saut et aux barres parallĂšles. Comme ses concurrents n'ont pas non plus rĂ©alisĂ© un sans-faute et que Seifert ne s'est pas laissĂ© dĂ©stabiliser par sa chute Ă  la barre fixe lors de l'exercice final au sol, le gymnaste de Satus ORO a finalement brillĂ© avec une huitiĂšme place qui lui a Ă©galement valu un diplĂŽme de championnat du monde. Les 13,833 points qu’il a obtenus pour sa prestation au sol ont Ă©tĂ© la 17e note au total obtenue par l'Argovien lors de ces Championnats du monde en l'espace de cinq jours.

« Je suis content que ce soit terminĂ©. MalgrĂ© ma chute, je suis satisfait de ma performance Â», a dĂ©clarĂ© Seifert, visiblement Ă©puisĂ© aprĂšs sa compĂ©tition. InterrogĂ© sur sa sortie Ă  la barre fixe, il a simplement dĂ©clarĂ© : « J'ai terminĂ© la rotation trop tard. Cela peut aller trĂšs vite et on se retrouve sur les fesses. Je suis ravi d'avoir rĂ©ussi Ă  dĂ©crocher un diplĂŽme - mais j'ai maintenant besoin de me reposer Â».

Une fois de plus, pas de chute

Le deuxiĂšme Suisse Ă  participer Ă  cette finale du concours gĂ©nĂ©ral s'est Ă©galement montrĂ© trĂšs satisfait de sa performance. Comme Seifert, Florian Langenegger disputait sa premiĂšre finale de concours gĂ©nĂ©ral aux Championnats du monde. Ce soir-lĂ , Langenegger a dĂ©montrĂ© une fois de plus, comme souvent, qu'il avait les nerfs solides. MĂȘme avec un score lĂ©gĂšrement infĂ©rieur Ă  celui de Seifert (80,931 points), il a gĂ©rĂ© chacun des six engins et n'a montrĂ© que peu d'hĂ©sitations : « Je suis trĂšs satisfait d'avoir rĂ©alisĂ© un concours sans chute Â», a-t-il conclu.

Bien qu'il s’agĂźt de sa premiĂšre finale de concours gĂ©nĂ©ral, il n'Ă©tait pas du tout nerveux, au contraire : « J'ai vraiment pu profiter du concours Â», s'est-il rĂ©joui. Le membre de la FSG-Schlossrued a obtenu la meilleure note dĂšs le dĂ©but de la compĂ©tition au saut, oĂč il a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ© par 14,233 points. « Les derniers jours ont Ă©tĂ© trĂšs fatigants, mais ponctuĂ©s de nombreux moments agrĂ©ables Â», a poursuivi Langenegger. Lui qui a Ă©tĂ© en lice aussi souvent que Seifert lors de ces Championnats du monde (17 exercices au total) s'est montrĂ© tout aussi heureux que les compĂ©titions soient dĂ©sormais terminĂ©es pour lui.

InterrogĂ© sur sa dĂ©termination, l'Argovien a simplement dĂ©clarĂ© : « C'est notre travail d'ĂȘtre prĂȘts quand il le faut. Nous nous entraĂźnons tous les jours pour ces moments-lĂ  Â». Quand cela fonctionne comme en finale du concours gĂ©nĂ©ral, c’est une vraie victoire. C'est pourquoi il ne peut que se rĂ©jouir de son excellente 14e place (80,931 points). CĂŽtĂ© Suisse, le duo argovien Seifert/Langenegger a parfaitement clĂŽturĂ© des Championnats du monde qui se sont achevĂ©s sur un rĂ©sultat rĂ©jouissant, voire « historique Â» pour les Suisses.

Partenaire platine

Partenaire or

Partenaire argent

Partenaire bronze

fermer