L’égalitĂ© de traitement prĂ©vaut en gymnastique

  • 21 juin 2022

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique prend position au sujet d’éventuels conflits russo-ukrainiens en gymnastique.

Parmi les ressortissants ukrainiens rĂ©fugiĂ©s dans notre pays se trouvent plusieurs gymnastes ukrainiens ayant trouvĂ© un abri sportif dans des centres ou sociĂ©tĂ©s de gymnastique de notre pays. Ces organisations permettent aux rĂ©fugiĂ©s de continuer Ă  pratiquer leur sport loin de chez eux ; ce faisant, elles apportent une contribution importante et leur procurent des instants de normalitĂ© dans leur existence actuellement difficile.  

FidĂšle Ă  son credo consistant Ă  promouvoir sport, exercice et expĂ©riences pour tous, la FSG aide les sociĂ©tĂ©s et organisations Ă  intĂ©grer les gymnastes ukrainiens.  

La FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique souligne ici Ă  quel point il est important d’empĂȘcher que le conflit russo-ukrainien n’ait lieu ou ne se transpose dans les salles de gymnastique ou les salles d’entraĂźnement. ConformĂ©ment Ă  la Charte d’éthique de Swiss Olympic, Ă  laquelle la FĂ©dĂ©ration suisse de gymnastique est soumise en sa qualitĂ© de plus grande fĂ©dĂ©ration sportive, l’égalitĂ© de traitement prĂ©vaut en gymnastique. La nationalitĂ©, l’ñge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’origine sociale, l’orientation religieuse et politique ne doivent en aucune maniĂšre conduire Ă  des discriminations.  

Co-Partner

Partner

fermer