Le team USA gagne la Swiss Cup ZĂŒrich – Les rĂȘves suisses s’envolent rapidement

  • 27 novembre 2022

  • Thomas Ditzler / cv

  • Stephan Boegli

Addison Fatta et Yul Moldauer ont dĂ©crochĂ© la victoire Ă  la Swiss Cup ZĂŒrich 2022. Le team US s’impose de justesse en finale avec 27,900 points contre les Italiens Martina Maggio et Nicola Bartolini (27,750). Au Hallenstadion ZĂŒrich le concours se termine Ă©tonnamment tĂŽt pour les deux teams suisses.

– PublicitĂ© –

AprĂšs le succĂšs de 2019 (Jade Carey / Allan Bower), le team USA rĂ©cupĂšre son titre Ă  la Swiss Cup ZĂŒrich. La joie de l’AmĂ©ricain Yul Moldauer Ă©tait particuliĂšrement grande dimanche 27 novembre 2022 au Hallenstadion. Le gymnaste de 26 ans avait dĂ©jĂ  jetĂ© son dĂ©volu l'annĂ©e derniĂšre sur la sculpture de Stephan Schmidlin. Mais lorsque sa partenaire de l'Ă©poque s'est blessĂ©e Ă  l'Ă©chauffement, Moldauer a dĂ» enterrer prĂ©maturĂ©ment ses ambitions de titre en 2020.

Nouvelle annĂ©e, nouvelle partenaire, nouvelle chance : Lors de la 39e Ă©dition du concours international de gymnastique artistique, le mĂ©daillĂ© de bronze au sol des CM 2017 s’est rĂ©conciliĂ© avec le Hallenstadion grĂące au soutien de sa partenaire Addison Fatta. Le concours de Fatta et Moldauer peut ĂȘtre comparĂ© Ă  une accĂ©lĂ©ration. AprĂšs le premier passage, classĂ© au troisiĂšme rang, le duo a rĂ©ussi Ă  se hisser Ă  la deuxiĂšme place avant de se qualifier pour la finale en demi-finale contre l'Ă©quipe Turquie composĂ©e de Bilge Tarhan et Adem Asil.

Performance solide de Maggio Bartolini

Dans la lutte pour le trophĂ©e, il y a eu un duel avec Martina Maggio et Nicola Bartolini. Le duo venu d’Italie a Ă©galement montrĂ© un concours solide. AprĂšs le premier et le deuxiĂšme passage, Maggio/Bartolini Ă©taient en tĂȘte du classement intermĂ©diaire. En demi-finale, l'Espagne (Laura Casabuena/Joel Plata) a Ă©galement Ă©tĂ© frustrĂ©e. Le rĂ©sultat de l'exercice au sol trĂšs propre de Bartolini, champion du monde au sol en 2021, n'y est pas Ă©tranger.

En finale Moldauer a brillĂ© une deuxiĂšme fois aux barres, aprĂšs avoir dĂ©jĂ  travaillĂ© avec succĂšs Ă  cet engin. Fatta a Ă©galement progressĂ© aux barres asymĂ©triques. Au deuxiĂšme passage elle avait encore dĂ» encaisser une chute au mĂȘme engin. En finale elle a exĂ©cutĂ© son exercice sans faute. Avec 27,900 points par rapport aux 27,750 points de Bartolini (saut) et Maggio (poutre), le duo US a dĂ©crochĂ© la victoire Ă  la Swiss Cup ZĂŒrich 2022. D'oĂč la joie de Moldauer lors de l'interview sur la place : « AprĂšs l'annĂ©e derniĂšre, cela signifie beaucoup pour moi de pouvoir Ă  nouveau me produire ici. Nous avons vĂ©cu une magnifique semaine en Suisse, qui a Ă©tĂ© couronnĂ©e par une victoire. L’ambiance au Hallenstadion a de nouveau Ă©tĂ© unique. »

Asil fait parler ses muscles

Dans la petite finale, la Turquie (Adem Asil/Bilge Tarhan) s’est imposĂ©e contre l’Espagne (Joel Plata/Laura Casabuena). Dans la lutte pour le bronze, Adem Asil a littĂ©ralement fait parler ses muscles. Le tout nouveau champion du monde aux anneaux a brillĂ© une deuxiĂšme fois Ă  son agrĂšs de prĂ©dilection devant quelque 5200 spectateurs au Hallenstadion.

Addison Fatta (Team USA)
Yul Moldauer (Team USA)
Martina Maggio (Team Italie)
Nicola Bartolini (Team Italie)
Le podium de la Swiss Cup ZĂŒrich 2022 avec l’Italie, les USA et la Turquie (depuis la gauche).

Teams suisses éliminés au premier tour

La Swiss Cup ZĂŒrich 2022 s’est par contre dĂ©roulĂ©e de maniĂšre moins rĂ©jouissante pour les deux teams suisses. Aussi bien Lena Bickel et Noe Seifert (Suisse I; 25,750) qu’Anina Wildi et Taha Serhani (Suisse II; 25,550) ont Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s aprĂšs le premier tour en prenant les rangs neuf et dix. « Nous avons fait de notre mieux. Je suis dĂ©solĂ© que nous ayons Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s si tĂŽt », a dĂ©clarĂ© une Bickel visiblement déçue dans l’interview sur place.

Nous avons fait de notre mieux. Je suis désolée.
Lena Bickel Team Suisse I

Il y a une annĂ©e Bickel et Seifert avaient brillĂ© en passant en demi-finale. Cette annĂ©e les rĂȘves des Suisses se sont envolĂ©s trĂšs tĂŽt. Mais Seifert ne veut pas entendre parler d'une grande pression en matiĂšre d’attentes : « Je me sentais bien et j’étais en fait aussi satisfait avec mon exercice. » Mais la concurrence internationale Ă©tait tout simplement trop forte pour les deux Ă©quipes suisses cette annĂ©e. Le concours « Swiss Cup ZĂŒrich » s’est donc terminĂ© par un happy end uniquement pour les USA et en particulier pour Yul Moldauer.

DĂ©ception pour le duo suisse Anina Wildi et Taha Serhani.
Noe Seifert
Taha Serhani
Anina Wildi
Lena Bickel
La jeunesse de la STV Balgach a brillé avec son exercice au sol.

Revue du Swiss Cup Zurich 2022

Le centre vidĂ©o contient tous les exercices des athlĂštes de la Swiss Cup ZĂŒrich 2022, pour revivre leurs incroyables performances !

Co-Partner

Partner

fermer