Le team masculin suisse en finale olympique par Ă©quipes

  • 24 juillet 2021

  • Alexandra Herzog / Trad.: Christiane Vauthier

  • Thomas Schreyer

Les gymnastes suisses, Christian Baumann, Pablo BrĂ€gger, Benjamin Gischard et Eddy Yusof ont montrĂ© une performance d’équipe solide samedi 24 juillet 2021 au concours de qualification des Jeux olympiques Ă  Tokyo. Avec une septiĂšme, place, ils entrent en finale par Ă©quipes. De plus Benjamin Gischard et Eddy Yusof se sont qualifiĂ©s pour la finale du concours gĂ©nĂ©ral. Aucun gymnaste suisse n’accĂšde aux finales par engin.

Le grand but, la qualification pour la finale olympique par Ă©quipes est dans la poche. À Rio, les Suisses l’avaient manquĂ© de peu. À Tokyo le team suisse composĂ© de Christian Baumann, Pablo BrĂ€gger, Benjamin Gischard et Eddy Yusof ont rĂ©ussi ce samedi 24 juillet 2021 Ă  relever ce dĂ©fi. Certes personne n’a pas rĂ©ussi un concours sans chute, mais comme le mode (4-4-3) permet de biffer une note Ă  chaque engin, seule une chute Ă  la barre fixe a comptĂ© au classement. Avec un total de points de 249,193, le quatuor masculin suisse a terminĂ© au septiĂšme rang.

La derniĂšre fois qu'une Ă©quipe masculine suisse a atteint la finale, c'Ă©tait aux Jeux olympiques de 1984 Ă  Los Angeles.

– PublicitĂ© –

Deux finales au concours général, mais pas de finale par engin

Le capitaine de l’équipe Benjamin Gischard est le seul Suisse Ă  avoir disputĂ© son concours sans chuter, il a donc Ă©tĂ© le meilleur de la qualification et s’est qualifiĂ© pour la finale du concours gĂ©nĂ©ral. Eddy Yusof, qui a Ă©galement montrĂ© un bon concours, a Ă©galement obtenu le droit de disputer cette finale. « Dans l’ensemble je suis content, surtout de la performance de l’équipe. Nous avons pu compenser presque toutes les chutes », explique le Zurichois.

Pablo BrĂ€gger, qui va mettre un terme Ă  sa carriĂšre professionnelle aprĂšs Tokyo, lorgnait une finale Ă  la barre fixe. AprĂšs le Cassina, il a loupĂ© la barre et est tombĂ© de l’engin. « Une fois de plus, un Ă©lĂ©ment de vol qui n'a pas tout Ă  fait bien fonctionnĂ©. Mais ce n’est pas trĂšs grave », estime le gymnaste de 29 ans. À son agrĂšs de prĂ©dilection, les barres, Christian Baumann a prĂ©sentĂ© une nouvelle fois un exercice solide. Vers la fin de son exercice, il n’a pas complĂštement terminĂ© l’appui tendu renversĂ© aprĂšs le demi-tour Ă  l’appui, ce qui lui a coĂ»tĂ© quelques dixiĂšmes (15,200 points). C’est probablement ce qui a manquĂ© pour la finale par engin. « Au dĂ©but, ça m’a un peu Ă©nervĂ©, mais la note de 15,200 est tout de mĂȘme super », dĂ©clare l’Argovien de 26 ans.

Christian Baumann aux barres parallĂšles

Le Japon remporte la qualification

L’hĂŽte, le Japon, gagne la qualification par Ă©quipes devant la Chine et le ComitĂ© olympique russe (ROC). Le classement du concours gĂ©nĂ©ral revient aussi au Japon avec Daiki Hashimoto (19). Le gymnaste de 19 ans a devancĂ© Nakita Nagorni (ROC) et le Chinois Xiao Ruoteng.

La finale par Ă©quipes de lundi 26 juillet 2021 se dĂ©roule selon le mode 4-3-3. Cela signifie que seulement trois gymnastes ont le droit de s’aligner par engin et que toutes les notes sont prises en compte pour le classement.

Mais avant cela, demain dimanche 25 juillet 2021, Giulia Steingruber entame son concours olympique (subdivision 4, dĂšs 10h00).

Co-Partner

Partner

fermer