Il faut parler du Club Management

  • 9 novembre 2022

  • Manuela Geiser / Trad.: ValĂ©rie Gianadda

Avec la formation « Club Management », Swiss Olympic poursuit des objectifs ambitieux. Ainsi, il est prĂ©vu que la formation Club Management devienne Ă  long terme un systĂšme similaire Ă  J+S dans le domaine du management de sociĂ©tĂ©. Le but est le renforcement du bĂ©nĂ©volat qui constitue le fondement du sport suisse.

– PublicitĂ© –

Le travail bĂ©nĂ©vole doit devenir visible et ĂȘtre reconnu Ă  sa juste valeur. Rafael Meier, responsable du Sport de masse chez Swiss Olympic, et Manuela Geiser, cheffe du domaine Management de sociĂ©tĂ© et formation des juges FSG, rĂ©pondent aux questions de la FĂ©dĂ©ration Suisse de Gymnastique Ă  l’occasion de la table ronde, organisĂ©e dans le cadre de la confĂ©rence de formation FSG 2022.    

Soutenir le travail bĂ©nĂ©vole des sociĂ©tĂ©s et rendre ce travail visible, c’est l’objectif ambitieux que Swiss Olympic poursuit avec la formation « Club Management ». Les compĂ©tences acquises par les bĂ©nĂ©voles grĂące Ă  leur travail au sein d’un club, constituent une plus-value pour le monde professionnel. L’importance de cette valeur ajoutĂ©e pour l’économie et la sociĂ©tĂ© doit Ă  nouveau ĂȘtre communiquĂ©e et vĂ©cue activement. Être le pendant de J+S signifie qu’il faut non seulement dĂ©velopper des formations de bonne qualitĂ©, mais Ă©galement s’assurer que le produit soit perçu et apprĂ©ciĂ© par la population.  

A l’avenir, les clubs devront agir davantage selon les rĂšgles entrepreneuriales, orienter leurs actions vers l’avenir et devenir plus concurrentiels. En suivant la formation « Club Management », les clubs pourront acquĂ©rir les connaissances et outils nĂ©cessaires pour effectuer leur travail plus efficacement et orientĂ© vers l’avenir.

La formation doit non seulement devenir visible, mais il faut aussi en parler.
Rafael Meier Responsable du Sport de masse de Swiss Olympic.

Le grand dĂ©fi sera d’informer les membres des sociĂ©tĂ©s sur cette formation et de les motiver Ă  la suivre. Contrairement Ă  J+S, il n’y a pas d’incitation financiĂšre pour les clubs, mais la formation est suivie par la motivation intrinsĂšque de chacun.

Le travail effectuĂ© au sein d’un comitĂ© n’obtient pas l’attention nĂ©cessaire et n’est pas encore reconnu Ă  sa juste valeur.
Manuela Geiser Manuela Geiser, cheffe du domaine Management de société et Formation des juges FSG

Tandis que les moniteurs et monitrices sont soutenus de maniĂšre optimale par J+S et s’engagement Ă  offrir des entraĂźnements de bonne qualitĂ©, il est urgent d’accorder au travail des comitĂ©s plus de ressources personnelles et financiĂšres. Les clubs pourront continuer d’exister Ă  long terme grĂące Ă  un bon management de sociĂ©tĂ©.

Club Management: De quel type de formation s’agit-il?

Une formation gĂ©nĂ©ralisĂ©e en trois parties, pour les membres de comitĂ©s actuels ou futurs: 

  1. E-Learning, indĂ©pendant du lieu et de l’heure 

  2. Deux journĂ©es de prĂ©sence spĂ©cifiques de l’Association cantonale/rĂ©gionale, avec accent mis sur l’échange et le rĂ©seautage  

  3. Preuve de travail bĂ©nĂ©vole de deux ans  

  • Au terme de la formation, les participants obtiennent un certificat.  

  • CoĂ»ts de la formation: CHF 350.- 

  • Plus d’informations sont disponibles ici.

  • Pour s’inscrire, suivre ce lien.

Co-Partner

Partner

fermer