Steingruber qualifiée pour les JO et l'équipe suisse au 17e rang

6 octobre 2019

Lors des Championnats du monde de gymnastique artistique de Stuttgart, Giulia Steingruber s’est hissée au 17e rang et est ainsi qualifiée pour la finale du concours multiple. Grâce à cette performance, la gymnaste de Gossau est également qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo. L'équipe suisse termine quant à elle au 17e rang.

Donner le meilleur de soi-même, réaliser une performance sans erreurs et voir ce qu’il en résulte. Tel était l'objectif de l'équipe féminine pour les épreuves qualifications des Championnats du monde. Et l'équipe composée de Giulia Steingruber, Ilaria Käslin, Stefanie Siegenthaler, Caterina Barloggio et Anny Wu l'a atteint: aucune des cinq gymnastes suisses n’a chuté aux quatre engins et toutes ont réalisé une bonne performance. L'équipe suisse a gagné près de six points en comparaison aux performances réalisés lors des CM de Doha de l'an dernier. Cette année, elles se classent au 17e rang et manquent malheureusement leur grand rêve de se qualifier pour Tokyo 2020. En raison des bonnes performances des autres concurrentes, le 12e rang nécessaire pour une qualification est resté hors de leur portée. « On s'est battues et on a bien concouru. Je suis très fière de ce que notre équipe a montré aujourd'hui », a déclaré la capitaine Steingruber après la compétition.

Pour Steingruber, le projet « Tokyo 2020 » se poursuit. En 2020, elle participera aux Jeux olympiques pour la troisième fois après Londres 2012 et Rio 2016. En se hissant au 17e rang, elle se qualifie aussi bien pour la finale du concours multiple des CM que pour les JO. Lors de cette première compétition internationale après sa blessure au genou, l'athlète saint-galloise a réalisé une bonne performance malgré quelques petites erreurs. « J'ai des sentiments mitigés. Je suis très satisfaite d’avoir pu me qualifier pour la finale après ma blessure, et ce sans chuter. Je suis aussi très contente de ma qualification olympique. Malheureusement, je n'ai pas réussi le deuxième saut aussi bien qu'à l'entraînement. C'est dommage que je ne sois donc que la première réserve pour la finale du saut », explique Steingruber. Il n’était pas certain que Steingruber puisse réaliser un Jurtschenko avec double vrille à Stuttgart, car ce n'est que récemment qu'elle est parvenue à le réaliser à nouveau dans le cadre de l'entraînement. Steingruber, en accord avec son entraîneur Fabien Martin, a donc décidé à la dernière minute de participer à la finale par engin. Sa bonne performance au saut est donc d’autant plus remarquable.  

Outre Steingruber, Ilaria Käslin et Stefanie Siegenthaler ont également concouru sur les quatre engins. Käslin a terminé 41e au concours multiple et Stefanie Siegenthaler 78e. Cette dernière participait pour a première fois à un CM. Il s'agissait du premier concours multiple international pour la Zurichoise. Une première couronnée de succès!

 

Main Partner

Co-Partner

Partner