Objectifs mondiaux pas atteints

29 novembre 2019

Les gymnastes suisses Fanny Chilo et Loan Bruhin ne sont pas parvenus à faire appel à leurs ressources aux Mondiaux de trampoline de Tokyo (JAP). Classés 54e et 90e respectivement aux qualifications, leur séjour est déjà interrompu jeudi 28 novembre.

Le concours de qualification des CM de trampoline à Tokyo (JAP) ne s’est pas déroulé au mieux ni pour la Vaudoise Fanny Chilo ni pour le Genevois Loan Bruhin. A son premier exercice déjà, Chilo n’a pas su convaincre (45,515 points); ensuite, lors du deuxième exercice, elle a dû adapter le huitième saut car elle s’approchait du pourtour (48,145). «C’est un résultat décevant», dit Felix Stingelin, chef du sport d’élite à la Fédération suisse de gymnastique (FSG).

La délégation suisse au CS de trampoline à Tokio (d. g.): Emanuel Senn (physio), Fanny Chilo, Loan Bruhin, Sergio Lucas (entraîneur en chef), Daniel Meier (juge) et Felix Stingelin

Il s’agissait d’une première participation à des Mondiaux pour Loan Bruhin, 18 ans, et donc d’une précieuse expérience. Son objectif -  terminer ses deux passages – ne fut malheureusement pas atteint. Le Genevois avait pourtant bien entamé son premier exercice mais vers la fin il s’ouvrit trop et se réceptionna après son saut tendu sur le pourtour, ce qui lui coûta un point en exécution (E), en fait même deux points puisque la note E compte deux fois : 48,890. «Sans cette poisse, il aurait eu une bonne note», regrette Stingelin. Bruhin commença de la mauvaise manière son deuxième exercice dans le premier salto triple et il ne parvint pas à se corriger. Lors des sauts suivants il tira trop par le bas et réceptionna le quatrième saut sur le pourtour (17,980). 

«Avec ces résultats, les objectifs des CM ne sont pas atteints. C’est dommage que la première participation de Bruhin n’ait pas répondu aux attentes mais c’est un gymnaste qui a du potentiel», conclut le chef du sport d‘élite.

Résultats
Texte: Alexandra Herzog/vg
Foto: Idd

Main Partner

Co-Partner

Partner