«Le corps n’est pas fait pour rester assis»

12 février 2020

Tout gymnaste a un jour ou l’autre souffert de douleurs dorsales. Bien souvent la cause est un manque de mouvement ou une charge incorrecte. Ce thème n’est pas nouveau, mais toujours d’actualité. Avec le physiothérapeute de sport Florian Schmid, «GYMlive» fait la lumière sur les causes et les possibilités en matière de prévention.

GYMlive/Alexandra Herzog: Les maux de dos ne sont pas juste des maux de dos. Quelles sont les différentes formes?
Florian Schmid: Le mal de dos est aussi individuel que l’empreinte digitale d’une personne. La perception et le ressenti de la douleur de chacun sont très divers. Alors que les douleurs n’apparaissent chez les uns qu’occasionnellement comme le mal de tête et disparaissent rapidement, d’autres souffrent pendant des semaines, des mois ou même des années. Cela dépend naturellement des causes. Les douleurs dorsales surviennent souvent lorsqu’une mauvaise posture ou un mauvais effort agit pendant un certain temps ou fréquemment sur le dos. Rester longtemps assis devant un ordinateur, la tête baissée lors de l'utilisation d'un téléphone portable ou en lisant, rester debout pendant longtemps et soulever de lourdes charges font parties des causes les plus importantes, car une traction constante sur un groupe de muscles peut provoquer des tensions et des crampes.
Les douleurs dorsales peuvent également survenir lorsqu'une structure articulaire est surchargée ou dégénérée. Les problèmes avec les organes internes qui irradient dans le dos peuvent être une autre cause. Pour connaître la cause du mal de dos, il est important de savoir comment la douleur s’est développée – de manière insidieuse ou soudaine.

Pourquoi tant de personnes souffrent du dos?
Il existe X études sur ce sujet. En principe on peut dire : ‹ Notre corps n’est pas fait rester assis ›. Beaucoup de professions ont fortement évolué ces dernières décennies. Avec la numérisation, l’industrialisation et la nouvelle technologie, il n’est plus nécessaire de bouger beaucoup. Il suffit souvent d’appuyer sur un bouton. Le corps humain n’a pas réussi à s’adapter à cette nouvelle situation. En d'autres termes, il est toujours conçu pour bouger.

Comment apparaissent les douleurs?
Quand nous restons assis toute la journée, la circulation sanguine diminue dans les zones, dont on n’a pas besoin. Pour visualiser cela, tendez un doigt pendant quelques secondes. On peut observer que la circulation sanguine diminue. Après cinq à dix minutes, on aurait mal dès qu’on voudrait à nouveau plier le doigt. Il se passe la même chose avec le dos. Certaines personnes restent assises pendant des heures. La circulation sanguine diminue, avec le temps les tendons et les muscles se raccourcissent. Prenons le fléchisseur de la hanche comme exemple. En restant constamment assis, ce muscle se raccourcit avec le temps et tire le bassin vers l'avant. Un dos cambré en est la conséquence. Les muscles autour du bas du dos grossissent. Les muscles abdominaux s’affaiblissent parce qu'ils sont trop tendus. De tels déséquilibres se développent de plus en plus et les petites articulations vertébrales sont exposées à un effort toujours plus important.

Quand faut-il allez chez le médecin pour un mal de dos?
Pour commencer il faudrait devenir actif et essayer de soulager les douleurs avec des patchs de chaleur, des exercices de mobilisation spécifiques et un apport suffisant de liquide. S’il n’y a pas d’amélioration ou si la douleur augmente je conseille de consulter le médecin pour en déterminer la cause. Il faut consulter immédiatement si la douleur irradie dans les membres et si on remarque un engourdissement, des picotements ou une perte de force.

Quelles mesures préventives recommandes-tu?
Il est important d’aménager sa place de travail de manière ergonomique pour le dos : distance avec l’écran, angle de vue sur l’écran, éclairage, hauteur de la table et de la chaise. De plus, il faudrait placer une minuterie pour se lever toutes les demi-heures, afin de bouger le dos et stimuler la circulation. Il est important de boire suffisamment, car même quand on bouge peu, le corps et le cerveau ont besoin d’eau. Faire régulièrement du sport et accorder une grande importance aux exercices pour le tronc est également recommandé. Il ne faut pas seulement entraîner les gros muscles, mais aussi les petits, profonds. Un tronc stable protège les articulations vertébrales.
Avec le dos, ça se passe un peu comme avec les dents. Pour éviter les caries, on devrait se brosser les dents tous jours. Si on est prédestiné aux maux de dos, il faudrait faire quelques exercices de stabilisation de la colonne vertébrale tous les deux jours.

Comment la société gymnastique peut-elle prévenir le mal de dos?
Avec un bon échauffement sportif spécifique. Trois à quatre exercices pour le tronc sont un must pour tous les sports, ils permettent de prévenir les blessures dans la zone du tronc, mais aussi dans les articulations périphériques. Après un bon échauffement, n’étirez pas passivement trop longtemps, sinon le muscle sera remis en état de repos. Je recommande des étirements courts et actifs qui étirent les fascias, c'est-à-dire l'ensemble de la chaîne de mouvement des différents muscles.
Texte: Alexandra Herzog/mw

Cours/Workshops FSG pour le dos

La fédération suisse de gymnastique propose divers cours et workshops à ceux qui veulent prendre soin de leur dos:


Cours FSG

Vous pouvez également trouver cet article dans GYMlive 1/2020.

Main Partner

Co-Partner

Partner