De la ferraille à la construction multifonctionnelle

26 novembre 2019

Après 23 années et d’innombrables compétitions, l’ancien portique d’anneaux de la Fédération suisse de gymnastique (FSG) fait désormais partie de ce que l’on a coutume d’appeler la « ferraille ».

C’est précisément parce que la construction actuelle, qui reposait encore sur une sous-construction pour la pelouse, était dépassée qu’il fallait la remplacer. «La durée de vie a été un critère prédominant pour ce nouvel achat», explique Jérôme Hübscher, chef du sport de masse à la FSG et directeur de programme du Gymotion. C’est début 2019 que les plans du nouvel équipement, destiné initialement à la compétition mais également aux représentations de spectacle comme le Gymotion ou la Gymnaestrada, ont pris vie.

Outre la sous-construction fixe, nécessaire par rapport à l’équipement précédent, ce nouveau portique dispose d’autres caractéristiques visibles sur mesure. « Cela faisait longtemps que mûrissait l’idée de modifier la structure existante », poursuit Hübscher. En fin de compte, toutes les projections n’auront pas pu être réalisées ; outre le fait que des anneaux supplémentaires composent le nouvel engin, le changement le plus marquant par rapport aux constructions habituelles est son inclinabilité qui peut atteindre 10% et qui a été développée conjointement avec la maison Alder&Eisenhut. « Cela nous ouvre de nouvelles perspectives, surtout pour les spectacles », se réjouit Hübscher tout en soulignant que cela n’aura aucune conséquence sur les compétitions : «Nous nous en tiendrons à la forme droite».

C’est la TV Ziefen qui aura le plaisir de travailler pour la première fois avec ce portique dans le cadre du Gymotion. Avant leur production au Hallenstadion, les Bâlois pourront se familiariser avec ce nouvel engin. « Comme la construction n’est pas droite, on ne travaille pas toujours parallèlement aux entretoises, ce qui requiert une certaine adaptation », explique Severin Sollberger, moniteur de la section des anneaux balançants. «Travailler à cet engin procure cependant un sentiment extraordinaire», poursuit-il. 

Après les gymnastes de la société de Ziefen, d’autres sociétés pourront bientôt s’essayer à ce portique qui fera partie de la gamme du matériel proposé en prêt par la FSG. Il sera disponible pour l’été des fêtes de gymnastique 2020 déjà et il accompagnera les envolées des sociétés de gymnastique comme équipement droit.

Texte: Thomas Ditzler/vg

Pour de plus amples informations voir en ligne.
           


Main Partner

Co-Partner

Partner