Aide Sportive Suisse: «Chaque franc compte»

12 octobre 2020

Depuis 50 ans, la Fondation de l’Aide Sportive Suisse offre aux jeunes athlètes un soutien financier précieux. Son directeur Steve Schennach nous parle des objectifs et des principaux défis de l’Aide sportive.


Steve Schennach, directeur Aide sportive suisse
Steve Schennach, directeur Aide sportive suisse

Steve Schennach, quelles ont été les raisons à l’origine de la création de la Fondation de l’Aide Sportive Suisse il y a 50 ans?
Cela a commencé par une débâcle à Innsbruck lors des Jeux olympiques d'hiver de 1964: la Suisse a fourni la plus grande délégation, avec 77 athlètes, mais n'a remporté aucune médaille. A la suite de cela, le 7 avril 1970, l'Association nationale d'éducation physique et le Comité olympique suisse ont fondé la Fondation de l’Aide Sportive Suisse.

Comment la fondation s'est-elle développée à ce jour?
Ces dernières années, la fondation est devenue d’importance capitale pour le sport suisse. Pour preuve, près de 500 athlètes sponsorisés et 600 talents nationaux reçoivent chaque année un soutien financier direct de l’Aide sportive. De nombreux athlètes qui réussissent aujourd'hui ont bénéficié de ce soutien dans leur carrière.

Quelle est la valeur de l’Aide sportive Suisse?
Elle est élevée parmi les athlètes, les associations et les partenaires et son importance est reconnue. La Fondation de l’Aide Sportive Suisse n’est cependant que partiellement connue du grand public et, la plupart du temps, les gens ont le sentiment qu'il s'agit d'une organisation subventionnée par l'État. Ce n'est pas le cas et nous essaierons de rectifier cela dans les années à venir.

Quels sont les principaux défis?
Les principaux défis résident dans la collecte de fonds afin d'atteindre les objectifs fixés et faire face à la demande croissante de soutien aux athlètes. Aujourd'hui, grâce aux paiements directs de la Société du Sport-Toto, nous pouvons soutenir les athlètes à hauteur de 7 millions de francs par an. Les études et les projets en cours en coopération avec Swiss Olympic et les fédérations montrent qu’un soutien optimal dans cette catégorie s’élève à un montant d’environ 15 millions de francs. Si nous considérons le total de 9,1 millions de contributions pour 2019, comprenant les jeunes athlètes et les contributions spéciales, nous devrions doubler nos revenus. Le défi déjà majeur avant la pandémie du COVID-19 semble très difficile dans la situation actuelle. L’Aide sportive devrait générer les fonds supplémentaires auprès de la population et de l'économie. Notre mission est la suivante : « Au service des sportifs ». Pour nous, ceci est plus qu'une simple phrase, c'est une attitude. Se résigner ou abandonner n'est pas une option. Nous continuerons donc à nous battre pour chaque point, chaque centimètre, chaque franc de l’Aide sportive.

Quand un athlète est-il soutenu par l’Aide sportive suisse ?
En tant que titulaire d'une «Swiss Olympic Talent Card» nationale, l’athlète est contacté par l’Aide sportive et nous lui offrons la possibilité de chercher un sponsor personnel. Ce dernier soutient le jeune athlète avec un versement annuel de 2000 francs. Au fil des ans, ce sont près de 600 athlètes qui ont été mis en relation avec un parrain. Chaque année, Swiss Olympic attribue les Talent Cards Or, Argent ou Bronze aux athlètes, en fonction de leurs résultats sportifs et de leur potentiel, sur la base de recommandations des différentes fédérations. Ces cartes rendent éligible à une demande de subvention.

Quelles sont les options en tant que particulier si je souhaite soutenir de jeunes athlètes suisses?
Une multitude ! Mais celles-ci ne sont pas encore bien connues. Vous pouvez déjà soutenir un athlète avec un don de 1 franc par an. De plus, environ 15 000 sympathisants versent une cotisation annuelle de 50 francs. Ce système va cependant être modernisé. En effet, au printemps 2021, nous lancerons un nouveau Club de parrainage pour les athlètes de l’Aide sportive, avec des niveaux de contribution Or, Argent et Bronze. Nous offrirons également une option de soutien direct à son sport préféré. Grâce à cela, l'argent ira directement aux athlètes et aux projets en lien avec le sport choisi. Nous discutons actuellement de cette idée avec nos partenaires associatifs et espérons qu’ils seront aussi enthousiastes que nous pour ce Club de promotion des athlètes. Nous sommes convaincus que cela nous permettra d'atteindre un groupe cible plus large et plus actif, d'accroître le soutien direct aux athlètes et de leur fournir une aide plus large parmi la population à l’avenir.

Interview: Alexandra Herzog/el
Photo: màd
www.sporthilfe.ch

L'interview peut également être lue dans GYMlive 5/2020.

Main Partner

Co-Partner

Partner