Mesures de protection pour la gymnastique

Le Conseil fédéral a annoncé que les mesures prises contre la COVID-19 seront assouplies avec une entrée en vigueur lundi 31 mai.

Les modifications concernent en particulier les manifestations publiques et les entraînements en sport amateur.


Généralités
Le sport en groupes de 50 personnes maximum est dès à présent autorisé à l’air libre et en salle et est soumis à certaines mesures. Concernant les activités sportives des enfants et des jeunes jusqu’à 20 ans, les entraînements sont autorisés sans restriction, que ce soit à l’air libre ou en salle ; Toutes les compétitions dont les participants sont nés en 2001 et après peuvent de nouveau se dérouler avec public, et ce dans tous les sports. Les compétitions (également en sports d’équipe) pour adultes sont de nouveau autorisées en public sous réserve de directives claires (cf. modèle de concept de protection pour les compétitions).

Attention: prière de vous conformer aux directives de votre canton et de votre commune qui peuvent différer des recommandations nationales.

Activités sportives en salle
La pratique du sport en salle est autorisée pour les sports individuels ou en groupes (maximum 50 personnes, surface de 10 m2 par personne) en respectant la distance minimale d’1,5 mètre et en portant en permanence un masque (exceptions cf. pt E).
Les sports de contact en salle sont autorisés uniquement dès lors que les contacts physiques sont inévitables (judo ou lutte par exemple), qu’ils sont pratiqués en groupes fixes de quatre personnes au maximum et que l’espace à disposition réponde aux exigences (au minimum 50 m2 par duo).
Il reste interdit de pratiquer un sport d’équipes en salle.

Activités sportives à l’air libre
Il est possible de pratiquer un sport à l’air libre seul ou en groupes de 50 personnes au maximum (y compris le moniteur). Le port du masque ou le respect de la distance est exigé. Seul la collecte des données de contact permet de lever ces deux obligations.
La pratique des sports de contact et des sports d’équipe à l’extérieur est autorisée uniquement avec le port du masque ou la collecte des données de contact.
Les activités sportives (qu'elles se déroulent à l'intérieur ou à l'extérieur) des enfants et des jeunes jusqu'à 20 ans ne subissent aucune nouvelle restriction d'entraînement.

Gymnastique P+E
La pratique de la gymnastique P+E est autorisée en présence de 50 personnes maximum, enfants compris.

Groupes existants
Les groupes d'entraînement doivent rester fixes et donc s'entraîner si possible dans la même constellation. La répartition des groupes et sa mise en oeuvre sont du ressort des dirigeants concernés.

La présence de plusieurs groupes de 50 personnes au maximum est concevable que les groupes soient en permanence et ouvertement identifiables comme groupes indépendants et que leurs membres ne se rapprochent pas les uns des autres et ne se mélangent.

Obligation du port du masque
Il convient de différencier les sports pratiqués à l’extérieur et ceux pratiqués en salle. A l’extérieur, le port du masque est obligatoire uniquement si la distance minimale d’1,5 mètre ne peut être observée. Pour les activités sportives à l’extérieur sans masque et sans respect de la distance, les données de contact doivent être relevées. En salle, le port du masque et le respect de la distance d’1,5 mètre sont obligatoires. Le port du masque peut être abandonné uniquement si la pratique du sport l’exige et si des exigences accrues en matière de distance sont appliquées.

Pour les activités sportives en salle sans masque, un espace d'au moins 25 m2 doit être disponible pour l'usage exclusif de chaque personne ou alors des barrières efficaces doivent être prévues entre les individus. Concernant les sports statiques qui n'impliquent pas d'effort physique important (par exemple, yoga, Pilates), la surface minimale à usage exclusif est de 10 m2 par personne. Concernant la variante avec équipes fixes de quatre personnes au maximum, chaque groupe doit disposer d’au moins 50 m2.

Il est nécessaire de relever les données de contact pour les sports pratiqués en salle et sans masque.

Exigences cantonales et locales

Les cantons ont le droit de renforcer les mesures de la Confédération. Nous prions les personnes responsables du coronavirus dans les sociétés de consulter les sites des cantons et d'organiser leurs entraînements conformément à la réglementation cantonale. Qui plus est, il est recommandé de rester en contact régulier avec la commune, respectivement avec les exploitants des salles de gymnastique et des installations de sport.

Appel aux autorités communales

La FSG a adapté avec le plus grand soin ses concepts de protection aux circonstances actuelles et elle en appelle urgemment aux autorités locales pour qu'elles mettent à disposition, sous certaines conditions, les infrastructures afin que les entraînements puissent s'y dérouler.

Domaine de la formation

L’offre variée de formations FSG se déroule en présentiel depuis le 1er juin 2021, ce pour autant que les nouvelles directives sur l’enseignement théorique et pratique puissent être respectées durant les cours. Pour savoir comment la formation se déroulera, prière de consulter le plan des cours en ligne.

Appel à la solidarité

La FSG en appelle à la solidarité de tous les gymnastes pour qu'ils soutiennent les mesures prises par le Conseil fédéral dans la lutte contre le coronavirus. C'est le seul moyen de se rapprocher de notre but, soit retrouver une certaine normalité pour l'année gymnique 2021. La FSG étudie avec constance et détermination la manière dont les compétitions pourront être organisées à nouveau l'année prochaine.

Les directives mentionnées dans les mesures de protection s’appliquent-elles également aux enfants (gymnastique P+E par exemple)?

Oui, les mesures de protection de la FSG ont été établies pour tous les groupes d’âges, sport des enfants et sport des jeunes y compris.

Le sport scolaire et le sport de société sont souvent régis par des directives différentes, c’est bien ça ?

Oui, l’assouplissement des mesures de protection se déroule par étapes avec un traitement différencié selon le domaine. Concernant les sports gymniques en société, ce sont les concepts de protection de la FSG qui s’appliquent.

 

Les directives s’appliquent-elles à toutes les branches sportives, par exemple également à l‘indiaca?

Les mesures de protection de la FSG s’appliquent à toutes les branches sportives pratiquées à la Fédération suisse de gymnastique.

 

Nous faut-il établir notre propre concept de protection pour notre société et le faire approuver?

Chaque société doit établir son propre concept de protection qui s’appuie sur les concepts de protection de la FSG et qui doit être coordonné avec celui de l’exploitant de l’installation sportive. Si le concept n’est pas soumis à l’approbation des autorités, ces dernières peuvent cependant interdire une activité sportive ou fermer une installation dès lors qu’il n’y a pas de concept de protection ou que celui-ci est insuffisant.

 

Co-Partner

Partner