Fédération suisse de gymnastique - FSG

Histoire de la Fête fédérale de gymnastique

Depuis des débuts modestes en 1832 avec quelques douzaines de gymnastes, la Fédération suisse de gymnastique FSG a développé un véritable événement regroupant des dizaines de milliers de participants, jeunes et adultes, de toutes les régions géographiques et linguistiques du pays.

Jusqu’à Winterthour, en 1984, les exercices généraux constituèrent la manifestation de masse des „Fédérales“. De 1838 à 1849, un gymnaste effectuait des exercices ad hoc en démonstration, exercices que les participants qui le voulaient reproduisaient comme ils le pouvaient, ce qui ne manquait pas de déclencher les rires des spectateurs. Les productions s’effectuent en musique depuis 1865 déjà, par 250 gymnastes à l’époque. A Aarau en 1932, année du centième anniversaire de la FFG, ils seront déjà 16000!

Fête féd. de gymnastique 1932 Aarau – Jubilé du centenaire

Spécialité typiquement suisse, la gymnastique de section (aujourd’hui gymnastique de sociétés) s’est développée à partir de la gymnastique de groupe. C’est durant la FFG 1859 de Zurich que les exercices furent effectués pour la première fois simultanément aux engins. En 1871, le nombre de gymnastes de section est pris en compte dans la notation afin de ne pas négliger les grands groupes. Aujourd’hui encore, la société victorieuse de la première catégorie (la plus forte) est déclarée championne de la fête.

Section de cheval-arçons de la TV Birmenstorf - 1959

Comme toutes les fêtes fédérales du 19e siècle, les Fêtes fédérales de gymnastique célébraient la bourgeoisie libérale masculine dont la gent féminine était exclue. Il faudra attendre 1932 à Aarau pour voir apparaître les premières journées de gymnastique féminine, une semaine avant les hommes toutefois:  « ll est incompatible avec la nature féminine de faire venir des femmes au milieu d’une foule d‘hommes. Or, nous devons tenir compte de leur psychisme dans le sens le plus large », telle était l’explication donnée. Et cela subsista jusqu’en 1991. Il faut également mentionner que ce n’est que lors des Journées de gymnastique féminine en 1972 à Aarau, soit une année après l’introduction du droit de vote et d’éligibilité des femmes en Suisse, que les compétitions donnèrent lieu à l’établissement officiel de listes de résultats et de championnes.

Esther Zimmermann, première femme vainqueur de la Fête en gymnastique artistique

De 1832 à 1865, la Fédération suisse de gymnastique organisa ses fêtes sur un rythme annuel. Puis, la Fédérale se déroula de manière irrégulière depuis 1867: tous les deux ans jusqu’en 1874 puis tous les trois ans à partir de 1888. Durant les deux conflits mondiaux - entre 1912 et 1922 et entre 1936 et 1947- la Fête fédérale de gymnastique n’eut pas lieu. En 1947, la Société fédérale de gymnastique SFG opta pour un cycle de 4 ans avant de passer à un cycle de de 6 ans à compter de 1972. Alors que la FFG de Frauenfeld aurait dû avoir lieu en 2008, elle fut avancée d’une année pour cause d’Eurofoot 2008 de l’UEFA en Suisse et en Autriche.

En 2013, ce sont 17‘000 enfants et jeunes qui participèrent à la Fête fédérale de gymnastique de Bienne (sur un total de 60‘000 participants). La plus grande manifestation de sport de masse du pays a subi de plein fouet deux tempêtes qui ont causé de graves dommages et, malheureusement, des blessés.

Grâce à l’extraordinaire travail de la protection civile, de l’armée et de nombreux volontaires, la Fédérale 2013 a malgré tout pu être menée à terme.

Icon RanglistenIcon ShopIcon RSS FeedIcon FacebookIcon YouTube

TOP EVENTS

Plus
CS de gymnastique de société

8 et 9 septembre 2018, Burgdorf

 

CS Artistique

22 et 23 septembre 2018, Frauenfeld

 

Swiss Cup Zürich

18 novembre 2018, Zurich

 

CS Aérobic

24 et 25 novembre 2018, Frauenfeld

 

CSS jeunesse

1 et 2 décembre 2018, Kreuzlingen

 

Fete fédérale de gymnastique

13–23 juin 2019, Aarau

 

16th Word-Gymnaestrada

7–13 juillet 2019, Dornbirn