Fédération suisse de gymnastique - FSG

Balle au poing

La balle au poing est un sport d’équipe mettant en compétition deux équipes, à l’instar du volleyball. Les deux camps sont séparés par une ligne médiane et une ficelle (corde) tendue entre deux poteaux à 2 m de hauteur (selon la classe d’âge). Depuis quelques années, la corde est remplacée par une banderole en filet rouge et blanche plus visible de 5 cm de large. Ni les joueurs ni la balle ne peuvent toucher le filet, un toucher étant considéré comme une faute. Une équipe comporte 5 joueurs qui essaient de frapper la balle avec le bras ou le poing de façon à ce qu’elle atterrisse dans le camp adverse sans que les concurrents ne parviennent à la rattraper. 

La variante moderne de la balle au poing se joue principalement en Europe et en Amérique du Sud mais on la retrouve également en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie. Les pays où elle est le plus populaire sont ceux à forte population immigrante germanophone (la Namibie par exemple). Les nations phares de la balle au poing sont l’Allemagne, le Brésil, l’Autriche et la Suisse.

En Suisse, ce sport est pratiqué principalement en Suisse allemande où les sociétés de gymnastique s’en servent comme sport de compensation.

Avec les fédérations polysportives SATUS et Sport Union, la Fédération suisse de gymnastique dirige l’instance responsable Swiss Faustball compétente pour tout ce qui a trait aux règles des matches nationaux et internationaux. A la FSG, la balle au poing fait partie de la division du sport de masse. Au niveau opérationnel, ce sport est dirigé par Swiss Faustball. Près de 70% des joueurs sont issus de la FSG. Pour de plus amples informations sur les règles de jeu et les équipes nationales, prière de consulter  www.swissfaustball.ch

Icon RanglistenIcon ShopIcon RSS FeedIcon FacebookIcon YouTube